Une Ferrari blanche championne du monde

DSC08629

Lors du grand prix du Mexique 1964, dernier de la saison, John Surtees termine deuxième s’adjugeant ainsi le titre de champion du monde des pilotes.

Ce jour là, Ferrari est devenu champion du monde des constructeurs avec une Ferrari blanche et bleu au couleur du NART (North American Racing Team) ; en effet, nous sommes fin 1964 et Enzo Ferrari en conflit avec la fédération italienne de sport automobile qui a refusé d’homologuer la 250 LM en GT décide de faire courir ses voitures lors du dernier grand prix de la saison en blanc et bleu.

Cette voiture a été superbement reproduite au 1/43e par Red Line.

John Surtees

DSC08634

DSC08638 DSC08640

Ce contenu a été publié dans Modèles réduits et jouets anciens, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Une Ferrari blanche championne du monde

  1. Marcel CHOLLET dit :

    Tout d’abord, un grand bravo pour l’éclectisme de votre site qui ne fait pas dans le mono_maniaque d’une seule marque.
    Pour le reste, excellent choix que celui de cette Ferrari blanche. Deux remarques. Ce modèle existe Chez Brumm fabriquée en Europe, en zamac (important pour les gens de ma génération) dans une qualité moindre, il est vrai.
    Une question; les roues étaient-elles bleues? Des photos prises ce jour là les montrent blanches. Mais on s’en fout, elle est tellement belle ainsi!
    Continuez votre site, c’est très bien ainsi!

  2. J. Poujade dit :

    Bonjour, je vends l’ouvrage « Ferrari, Piloti, che gente » édition française 1987. Excellent état.

    Très bon site.
    merci

Laisser un commentaire