La police vue par CIJ et Dinky Toys France

Véhicules de police CIJJe vous parle d’un temps où la police faisait rêver.
D’un temps où le policier faisait la circulation, était « bon enfant » et se montrait… utile.
D’un temps où le policier n’était pas caché derrière les arbres armé de jumelles.
D’un temps, enfin, où les enfants se déguisaient en policier, réclamaient des véhicules de police pour jouer aux petites voitures.
CIJ et Dinky Toys, en fins observateurs, ont inclus dans leur gamme les véhicules de police et de gendarmerie qui circulaient dans les années 50 et 60. Nostalgie…

Honneur au célèbre panier à salade, ainsi nommé parce que ses vitres étaient grillagées. Nous sommes en 1955 et CIJ habille son 1000kg Goélette Renault en car de police. (réf. 3/63).

1000kg Renault police CIJ 1000kg Renault police CIJ 1000kg Renault police CIJ

Autre star de la police, la 4cv Renault peinte en blanc et noir, devient la 4CV « Pie » de la police parisienne. Elle se caractérise par ses portes échancrées . CIJ en propose, en 1955, une sympathique reproduction, avec son antenne de toit. (réf. 3/49).

4CV Renault police CIJ 4CV Renault police CIJ 4CV Renault civile et police CIJ

Sortons de la ville pour retrouver dans les campagnes un célèbre véhicule de gendarmerie, la Renault Juvaquatre. Présentée en 1937, la Juvaquatre  sera reconduite après la guerre et développée en de nombreuses versions. C’est le break dauphinoise qui sera adopté par la gendarmerie française et reproduit par CIJ en 1956, la grande antenne fouet ne sera pas oubliée (réf. 3/69).

Juvaquatre Renault police CIJ Juvaquatre Renault police CIJ Juvaquatre Renault police CIJ

Retour à Paris où les problèmes de stationnement étaient déjà important dans les années 50. La mise en fourrière nécessitait des véhicules adaptés. Sur la base de la Renault Prairie, CIJ propose, en 1960, un superbe ensemble Police composé d’un pick-up bâché et d’une remorque porte-auto (réf. 3/65).

Prairie Renault police CIJ Prairie Renault police CIJ Prairie Renault police CIJ

Après la petite 4CV, c’est au tour de la Dauphine Renault de se parer de la décoration pie. En 1958, CIJ met cette voiture à son catalogue et l’équipe d’une antenne et d’un gyrophare (réf. 3/57).

Dauphine Renault police - CIJ Dauphine Renault police - CIJ Dauphine Renault police - CIJ

Le début des années 60 verra la production des dernières CIJ police, il s’agit de la Simca 1000 (réf. 3/7), des Estafette Renault Police (réf. 3/91) et gendarmerie (réf. 3/93). CIJ est alors sur le déclin, Dinky Toys va prendre le relais.

Comme s’il ne fallait pas de chevauchement dans ce domaine avec CIJ, il faudra attendre 1965 pour que Dinky Toys se décide à produire une voiture de police.
C’est un modèle mythique qui est retenu, il s’agit du Tub Citroën HY 1200kg de couleur pie, qui parcourra les rues de la capitale du milieu des années 50 aux années 70. Ce Dinky Toys possède deux portes ouvrantes, un gyrophare électrique et un avertisseur sonore (réf. 566).

HY Citroën police - Dinky Toys HY Citroën police - Dinky Toys HY Citroën police - Dinky Toys

Toujours en 1965, Dinky Toys France réalise, pour l’exportation en Allemagne, une voiture de police sur la base de la Ford Taunus 17M, de couleurs vert foncé et vert, avec gyrophare et décalques « polizeï » (réf. 551).

                 Ford Taunus Polizeï - Dinky Toys                    Ford Taunus Polizeï - Dinky Toys

En 1966, Dinky Toys choisi la Citroën DS 19 dans sa livrée blanche et noir avec gyrophare. La version DS de 1963 sert de base. Il s’agit en fait d’un prototype réalisé par Citroën, puisque ce modèle ne sera pas retenu par la préfecture de police (réf. 501).

Citroën DS police - Dinky Toys Citroën DS police - Dinky Toys Citroën DS police - Dinky Toys

La gendarmerie est mise à l’honneur en 1968 avec un véhicule militaire que l’on rencontre sur les routes françaises, la Renault 4 Simpar. De couleur kaki, elle est équipée d’une capote, d’une antenne fouet et de deux personnages. Elle est réalisée sur la base du curieux véhicule de Tanguy et Laverdure (réf. 815).

Renault 4 Simpar gendarmerie - Dinky Toys Renault 4 Simpar gendarmerie - Dinky Toys Renault 4 Simpar gendarmerie et Tanguy- Dinky Toys

Retour à Paris en 1970 avec la 404 Peugeot break de couleur pie, noir et blanc. Elle prendra la suite de la 403, que Dinky Toys aurait pu aussi reproduire. Porte arrière ouvrante, gyrophare et antenne pour ce beau modèle, qui adopte un plancher plastique en remplacement du châssis métal du break civil (réf. 1429).

Peugeot 404 break police - Dinky Toys Peugeot 404 break police - Dinky Toys Peugeot 404 break police - Dinky Toys

Dinky Toys France en difficulté cesse sa production en 1972 pour reprendre en Espagne avec Pilen en 1974. En 1977, un dernier véhicule de police apparait au catalogue, il s’agit de la Simca 1100, finie en noir et blanc avec gyrophare (Réf. 1450).

Simca 1100 police - Dinky Toys Simca 1100 police - Dinky Toys Simca 1100 police - Dinky Toys

La passion pour les véhicules de police sera forte aussi en Grande Bretagne où Dinky développera de nombreux modèles, mais c’est une autre histoire.

               USA police car - Dinky Toys                   Mersey tunnel police van - Dinky Toys

Pour terminer, un rapide coup d’oeil sur les policiers miniatures en aluminium ou plastique qui agrémentaient les jeux des enfants entre 1950 et 1970.

Le mirador avec agent de police - Cofalu Le mirador avec agent de police - Cofalu / 1000kg police CIJ police, mise en situation

policiers Quiralu ? policiers Starlux Vos papiers ma p'tite dame

Circulez, y’a rien  à voir ….

Ensemble CIJ

Ce contenu a été publié dans Autour de Dinky Toys, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à La police vue par CIJ et Dinky Toys France

  1. Ping : Dinky Toys France et la police. | OBJETS VINTAG...

  2. Patrick dit :

    Belle photos et mises en page et sujets très bien traités. Bravo !

  3. Richard dit :

    Sublime Frégate ainsi que la 258 Police Car

Laisser un commentaire