Ferrari vu par Dinky Toys

Dinky Toys 23J - Ferrari 500F2Il y a 60 ans, en 1952, Ferrari allait remporter son premier titre au championnat du monde de formule 1, entrant ainsi dans la légende. Dinky Toys, déjà leader dans le monde de la petite voiture, ne pouvait ignorer la marque automobile qui allait devenir la plus célèbre. La première rencontre eu lieu sur la base de cette Ferrari championne du monde, la 500 de 1952. Suivront d’autres modèles, insuffisamment sans doute, mais reflétant parfaitement l’évolution, à la fois de l’automobile et du jouet. Voici les Ferrari vues par Dinky Toys.

Ferrari 500 F2

Ferrari 500 F2Le premier championnat du monde des pilotes est lancé en 1950 et il faudra seulement trois ans à Ferrari pour s’imposer. En 1952 et en 1953, Alberto Ascari sera couronné sur la Ferrari 500 F2, monoplace animée par un moteur 4 cylindres de 2 litres. Il faut signaler que pendant ces deux années, le championnat fonctionnait selon les règles de la formule 2.

C’est ce modèle que Dinky Toys choisit de reproduire en 1953 en Grande-Bretagne sous la référence 23H/234 et le nom Ferrari Racing Car. D’une seule pièce avec pilote incorporé, la voiture est curieusement décorée en bleu et jaune aux couleurs de l’Argentine. Il faut attendre 1956 pour voir le modèle en France, celui-ci est d’ailleurs bien différent de l’anglais (voir photos) et intitulé Auto de Course Ferrari. Toujours peint en rouge, il faut distinguer deux moules, avec calandre lisse puis avec calandre quadrillée. Roues chromées convexes puis concaves, numéros de course à un ou deux chiffres, référence 23J/511.
Dinky Toys 23J / 511 - Ferrari 500F2 Dinky Toys 23J - Ferrari 500F2 Dinky Toys 511- Ferrari 500F2 Dinky Toys 23J - Ferrari 500F2 - calandre lisse Dinky Toys 23J - Ferrari 500F2 - calandre quadrillée Dinky Toys 23H - Ferrari 500F2 Dinky Toys 23J et 23H - Ferrari 500F2  Dinky Toys 23H & 23J - Ferrari 500 F2 - deux moules différents Dinky Toys 23H & 23J - Ferrari 500 F2 - deux moules différents

Ferrari 156

Ferrari 156 - 1961En 1961, Ferrari domine la formule 1 et remporte les titres de Champion du monde constructeur et pilote avec l’américain Phill Hill. Le chemin est grand depuis la massive 500F2, maintenant la ferrari 156 est petite, légère et équipée d’un moteur arrière 6 cylindres en V de 1500 cm3.

C’est Liverpool qui va produire ce modèle qui ne sera quant à lui qu’au catalogue Dinky Toys anglais sous la référence 242 et le nom de Ferrari Racing Car. Sorti en 1963, on mesure les progrès du monde de la miniature en tout juste 10 ans. La Ferrari est équipée d’un pare-brise, d’un capot arrière amovible et d’un pilote en plastique rapporté, numéros de course et écusson Ferrari.
Dinky Toys 242 - Ferrari 126 Dinky Toys 242 - Ferrari 156 Dinky Toys 242 - Ferrari 156 - capot amovible

Ferrari 250 GT 2+2

Ferrari GT 2+2Présentée au salon de Paris 1960, la 250 GTE ou GT 2+2 est dessinée par Pininfarina et carrossée par Scaglietti. Première des coupés 4 places chez Ferrari, elle donnera une descendance qui perdure aujourd’hui avec la Ferrari FF. Equipée d’un moteur V12 de 2953 cm3 et 240 cv, la GTE sera produite à 950 exemplaires de 1960 à 1963.

Dinky Toys France sort ce modèle en 1963 sous la référence 515 dans la catégorie « Super-détail », sous le nom Coupé Ferrari 250 GT. Superbement reproduite, la miniature est équipée d’un coffre et capot ouvrant sur le 12 cylindres. Proposé en deux coloris, rouge et bleu métallisé, la Ferrari 250 GT 2+2 inscrit Dinky Toys dans le haut de gamme de la petite voiture, proche de la maquette.
Dinky Toys 515 - Coupé Ferrari 250 GT Dinky Toys 515 - Coupé Ferrari 250 GT Dinky Toys 515 - Coupé Ferrari 250 GTDinky Toys 515 - Coupé Ferrari 250 GT Dinky Toys 515 - Coupé Ferrari 250 GT Dinky Toys 515 - Coupé Ferrari 250 GT

Ferrari 275 GTB

Ferrari 275 GTBLa Ferrari 275 GTB apparait au salon de Paris 1964. Elle aussi dessinée par Pininfarina et carrossée chez Scaglietti. Sa ligne n’est pas sans rappeler par certains détails celle de la célèbre GTO. Son moteur est le 12 cylindres de 3285 cm3 et 280 cv, elle est capable de 260 km/h, il y a près de cinquante ans, chapeau M.Ferrari. En 1966, cette Ferrari connaitra une évolution, à carrosserie allongée, la 275 GTB/4.

Il faut attendre 1966 pour voir la Ferrari 275 GTB chez Dinky Toys France sous la référence 506. Il s’agit d’une très belle miniature qui monte encore d’un cran en matière de détails. Portières, capot et coffre sont maintenant ouvrants, ils laissent apparaitre foule de détail en plastique, jusqu’aux échappements rapportés. Cette Ferrari 275 BTB est finie en rouge et en jaune.
Dinky Toys 506 - Ferrari 275 GTB Dinky Toys 506 - Ferrari 275 GTB Dinky Toys 506 - Ferrari 275 GTBDinky Toys 506 - Ferrari 275 GTB - parties ouvrantes Dinky Toys 506 - Ferrari 275 GTB - parties ouvrantes Dinky Toys 506 & 515 - Ferrari 275 GTB et 250 GT

Dino Ferrari 206S Prototype

Dino Ferrari 206S prototypePrésentée au salon de l’auto de Paris 1965, la Dino Ferrari 206S est un prototype unique carrossé par Pininfarina qui servira de base à la Dino 206 GT. Equipée d’un V6 de 205cv, cette Dino Ferrari est aujourd’hui exposée au musée du Mans.

Nous sommes en 1967 et Dinky Toys Grande Bretagne décide curieusement de reproduire ce modèle unique. Alors que les modèles français se distinguent par leur fidélité, les Dinky anglaises commencent à évoluer vers une certaine approximation. La Dino reste un modèle attrayant dans sa première version déclinée en rouge, mais en 1969, une version bleu métallisée moins réaliste fait son apparition. Sous la référence 216, la miniature possède portières et capot moteur ouvrant, les roues à rayon ne sont pas réalistes.
Dinky Toys 216 - Dino Ferrari coupé sport Dinky Toys 216 - Dino Ferrari coupé sport Dinky Toys 216 - Dino Ferrari coupé sport 

Ferrari 312 BA – 1968

Ferrari 312 BA - 1968En 1968, la Formule 1 est dominée par le moteur Ford Cosworth et Lotus est champion du monde avec Graham Hill. L’écurie Ferrari avec Jackie Ickx et Chris Amon termine à la 4ème place, Ickx remportant un grand prix. Cette année 1968 connait une forte évolution en matière d’aérodynamique et les ailerons font leur apparition. La Ferrari 312 adopte moustaches et aileron réglable pour faciliter la tenue au sol. Elle est équipée d’un moteur 12 cylindres en V de 415 cv à 11000 tr/min.

Dinky Toys France colle à l’actualité et présente dès 1969, la Ferrari F1 de l’année précédente. C’est la voiture de Jackie Ickx qui est choisie et la reproduction est fidèle jusqu’au numéro de course. La miniature paraît sous la référence 1422 et l’on est proche d’une maquette. Il faut dire que la concurrence est rude avec Solido qui sort le même modèle, la comparaison est d’ailleurs pleine d’enseignements (voir photos).
Dinky Toys 1422 - Ferrari F1 Dinky Toys 1422 - Ferrari F1 Dinky Toys 1422 & Solido 157 - Ferrari F1

Ferrari 312 P

Ferrari 312PEn 1969, Ferrari revient à l’endurance après une pause en 1968 et un changement de réglementation. Trois prototypes 312P seront construits, en version spyder puis en version fermée. Véritable 312 F1 carrossée, la 312P est équipée d’un V12 de 430cv. La Ferrari accrochera quelques podiums sans victoire et sera remplacée par la 512S en 1970.

Dinky Toys France choisi de reproduire la Ferrari 312P dans sa version spyder. Véritable maquette avec portières ouvrantes, roues fidèles, rétroviseur… la miniature sort en 1970 sous la référence 1432. Elle est décorée en rouge avec le n°60 et livrée en boite plastique transparente. Comme pour la version F1, la bataille fait rage avec Solido qui sort la 312P en version fermée (voir photos). Pour mémoire, ce modèle ressortira à Liverpool modifié et affublé de roues rapides et d’une décoration fantaisiste.
Dinky Toys 1432 - Ferrari 312P Dinky Toys 1432 - Ferrari 312P Dinky Toys 1432 - Ferrari 312PDinky Toys 1432 - Ferrari 312P - portières ouvertes Dinky Toys 1422 &1432 - Ferrari 312 F1 & 312P Dinky Toys 1422 & Solido 177 - Ferrari 312P

Ferrari P5 Concept

Ferrari P5La Ferrari P5 fait l’objet d’une controverse quant à son origine. Elle aurait été construite par Pininfarina sur le chassis de la Ferrari 330 P3/4 0846 accidentée à Mugello en 1968, c’est la version officielle. Hors, ce même châssis et de nombreuses pièces de la 0846 auraient été acheté par David Piper, ce que Ferrari a longtemps contesté. Peu importe en fait, ce qu’il faut retenir c’est que la P5 est une étude de style très futuriste avec ses portes papillon, équipée d’un V12, réalisée à un exemplaire et qu’elle fut présentée au salon de Genève 1968.

Décidément, Dinky Toys Liverpool donne dans l’originalité en choisissant cette Ferrari. Nous sommes en 1970 et Dinky Grande Bretagne bascule de manière irréversible dans la miniature clinquante. Ainsi cette Ferrari sort des standards de qualité qui ont fait la légende de Dinky Toys. Sous la référence 220, la Ferrari P5 coupé Pininfarina possède les portes papillon ouvrantes, l’intérieur en plastique jaune, des roues Zip. L’ensemble est assez fidèle sans toutefois traduire l’élégance du vrai modèle.
Dinky Toys 220 - Ferrari P5 coupé  Dinky Toys 220 - Ferrari P5 coupé  Dinky Toys 220 - Ferrari P5 coupé

Ferrari 312 B2 F1

Ferrari B2 F1En 1970 et 1971, Ferrari participe au championnat du monde avec la Ferrari B2 et termine, respectivement, aux 2ème et 4ème places. V12, 460 cv à 12000 tr sont les caractéristiques moteur qui permettent de remporter 6 victoires en grand prix.

En 1972, Dinky Toys Grande Bretagne reproduit cette voiture à l’échelle du 1/32ème (référence 226). Nous rentrons ici dans le domaine du jouet approximatif, le 1/43ème qui a fait la gloire de Dinky est abandonné. Cette Ferrari est encore rouge, puis le même modèle est produit en 1977 en  bronze métallisé…  En 1979, Meccano Liverpool dépose son bilan!
Dinky Toys 226 - Ferrari 312 B2 Dinky Toys 226 - Ferrari 312 B2 Dinky Toys 226 - Ferrari 312 B2

Ferrai Dino 246 GTS

Ferrari Dino 246 GTBDéclinaison de la Dino 246 GTB, la GTS est dévoilée en 1972 au salon de Genève. Sa particularité est un toit escamotable façon Targa de Porsche. Elle est pourvu d’un moteur V6 de 2,4 litres et développe 195 cv permettant une vitesse de pointe de 239 km/h. Encore une fois,on doit le dessin à Pininfarina. Elle sera construite à 1274 exemplaires.

En 1986, bien après la disparition de Dinky Toys, Matchbox rachète Dinky (sans Toys). De 1988 à 1992, une série de 75 voitures sera produite sous le nom Dinky. Elles sont produites en Chine et malgré une philosophie éloignée de Dinky Toys, elles portent l’espoir d’une renaissance . Dans cette gamme, une seule Ferrari est inscrite au catalogue en 1991 sous la référence DY-24, il s’agit de la Dino 246 GTS. Toit amovible, portes ouvrantes, ligne réussies, la Dino produite en rouge est un bon modèle. C’est le dernier modèle de la saga Dinky/Ferrari.
Dinky Matchbox DY-24 - Ferrari Dino 246 GTS Dinky Matchbox DY-24 - Ferrari Dino 246 GTS Dinky Matchbox DY-24 - Ferrari Dino 246 GTS

Epilogue

Dinky Toys aura reproduit 9 Ferrari, France et Grande Bretagne cumulés. C’est bien peu pour une marque aussi célèbre, d’autant que dans la période de production de Dinky, Ferrari gagne 9 fois les 24 heures du Mans, est plusieurs fois champion du monde de F1 et produit bon nombre de voitures plus mythique que celles choisies par Dinky Toys. Il faut cependant préciser que les marques sportives ne sont pas mieux servies, Porsche n’aura que 3 reproductions, même l’anglaise Jaguar n’est reproduite que 8 fois. Donc ne gâchons pas notre bonheur et attendons que Dinky Atlas puisse, un jour, convaincre Ferrari de donner son accord à une nouvelle production.

Ce contenu a été publié dans Autour de Dinky Toys, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Ferrari vu par Dinky Toys

  1. P. Bucher dit :

    Les couleurs de l’Argentine ne sont pas dues à Fangio mais bien à José Froilan Gonzales, pilote argentin également, qui a courru sur la Ferrari F1 375, laquelle a été reprise par Dinky Toys.
    Pour mémoire, Fangio n’a courru pour Ferrari qu’au volant de la Lancia-Ferrari D50 à réservoir latéraux. Sa livrée était rouge car c’était une voiture d’usine de la Scudéria Ferrari.
    PB

  2. Ping : Ferrari vu par Dinky Toys | COLLECTION DE JOUET...

  3. Ristarque Alain dit :

    Ce n’est pas curieux du tout que la Ferrari 500 soit décorée aux couleurs de l’Argentine puisqu’elle était pilotée par le grand champion Juan-Manuel Fangio qui était… Argentin.

Laisser un commentaire