Les Dinky Toys : valeur, prix, cote…

Dinky Toys : le geste du connaisseurCombien vaut une Dinky Toys ? Question récurrente et vaste sujet pour lequel il n’y a pas de réponse tranchée. Cependant, plusieurs pistes existent et nous vous proposons une analyse qui permettra à celui qui débute dans la collection, et aux autres, de se forger une opinion et peut-être quelques certitudes.

La cote d’une Dinky Toys est tributaire de deux critères essentiels qu’il ne faudra jamais oublier : l’état de la miniature et la rareté du modèle.
A cela il faut ajouter un élément très évolutif, la demande ou l’attirance pour le modèle. Ces éléments, une fois détaillés, il sera plus facile de donner les bases d’une valeur voire d’une cote, les sources existent, elles sont plus ou moins fiables.

La base du prix d’une Dinky Toys : son état

Dinky Toys 24L - Vespa 400

L’état du modèle est un critère essentiel. La Vespa bleue est neuve, le modèle orange est plus difficile à décrire: bon état, écaillé, dans son jus, peinture d’origine avec quelques éclats… rien ne vaut la photo.

Comme pour tout objet ancien, l’état est primordial. On ne saurait comparer un objet dans son état d’origine avec le même, usé, incomplet voire cassé, avec ou sans boite d’origine. Pour les jouets anciens et les voitures miniatures en particulier, des systèmes de code ont été mis en place. Par exemple, Collectoys classe l’état du modèle de A à F, celui de la boîte de a à e, d’autres sont plus succincts avec neuf-boîte (NB), bon état (BE)… Dans tous les cas, la description doit être précise et refléter l’état réel du modèle.
En effet, la miniature verra sa valeur divisée par deux selon qu’elle est neuve ou écaillée et la présence de la boîte représente de 30 à 50% du prix total du modèle selon qu’il soit courant ou non.
Ainsi, un modèle courant neuf et en boîte valant 120€, vaudra autour de 70/80€ sans sa boîte et environ 30/40€ en bon état avec des éclats de peinture. Sur un modèle peu courant à 400€ NB, l’absence de boîte le fait chuter à 200€ neuf et 100€ avec des éclats. Un modèle en mauvais état ne vaut guère plus de 15/20€.

L’autre aspect du prix d’une Dinky Toys : sa rareté

Dinky Toys 23 J & 511 - Ferrari Auto de course

Un modèle, trois variantes, deux boites :
calandre lisse, roues convexes, 23J – 250€
calandre quadrillée, roues convexes, 23J – 170€
calandre quadrillée, roues concaves, 511 – 280€

Chez Dinky Toys, comme pour toutes les autres marques de miniatures, il y a les modèles dits courants et ceux plus rares voire totalement introuvables.
Il faut tout d’abord parler de la rareté du modèle, certains ont été produits pendant une période très longue, jusqu’à 15 ans, d’autres seulement quelques mois. La production totale est de ce point de vue inégale, la rareté donc le prix en dépendent.
L’autre aspect touche à la rareté au sein des variantes d’un modèle. Ainsi certains coloris sont plus rares que d’autres, certains détails ont été produits peu de temps. D’une manière générale, il y a le modèle de base dans le ou les coloris courants, les coloris moins fréquents ou rares, puis les modifications de moule ou plus fréquemment de roues (convexes, concaves), enfin les variantes de boîte. C’est précisément toutes ces différences qui définissent les disparités importantes de prix entre deux modèles pourtant proches.…
Dernier élément non négligeable de la rareté, la demande. Il ne suffit pas qu’un modèle ait été peu produit, encore faut-il qu’il soit recherché, qu’il intéresse les collectionneurs. Tous ces éléments réunis donnent ou devraient donner le prix d’un Dinky Toys.

Déterminer le prix des Dinky Toys

Le mécanisme du prix ainsi posé, comment déterminer le prix d’une Dinky Toys, existe-t-il des documents de référence ?
Aussi surprenant que cela puisse paraitre, experts, collectionneurs, professionnels, vendeurs amateurs, se prononcent peu sur la question, chacun y va de sa recette sans conviction. Le sujet est également ignoré sur internet, alors levons le tabou et examinons ensemble toutes les sources de cotation, analysons les et essayons enfin de trouver une base fiable.
Les sources sont nombreuses et on vous conseillera de regarder les résultats des ventes aux enchères, les prix pratiqués sur eBay ou par les marchands, vous pourrez ainsi vous forger votre propre culture. C’est toujours intéressant mais illusoire pour dégager une cote.
Il faut préciser que la collection de Dinky Toys est devenue pour beaucoup « philatélique » en ce sens que comme pour les timbres, c’est le détail qui fait la différence, qui fait la cote. Ainsi, comme pour les timbres, on a besoin d’une cote officielle, un « Yvert et Tellier » des Dinky Toys.
Il existe deux catalogues de cotation, l’Argus illustré Dinky Toys et Inestimables Dinky Toys, en voici notre analyse.

Inestimables Dinky Toys – Argus 2012 – S. Brochard – L’àpart Editons

Inestimables Dinky ToysCet ouvrage balaie toute la production Dinky Toys (française et anglaise) et donne pour chaque modèle une fourchette de prix relevés en ventes aux enchères ces 12 dernières années, le plus souvent cette fourchette va du simple au double.
Exemple avec la Dinky Toys 23J en neuf/boite, deux entrées:
23J – Ferrari auto de course – calandre lisse – 356€ à 599€ 
23J – Ferrari auto de course – calandre quadrillée – 132€ à 259€ 
Pas d’élément sur roues convexes, concaves, ni sur la renumérotation de la boite.
En conclusion : il s’agit bien d’un aperçu d’enchères et comme pour toutes les enchères, le prix dépend du contexte même de la vente, du nombre d’enchérisseur sur le modèle. L’aperçu des prix est indicatif, cet ouvrage ne constitue ni une cote, ni un argus. Son titre se justifie : inestimable Dinky Toys, le contraire de notre recherche.

L’argus illustré Dinky Toys France – édition 2013 – E. Flament – SAFAM Editions

Argus illustré Dinky Toys FranceCet ouvrage renferme un listing très détaillé reprenant l’ensemble des références Dinky Toys France ainsi que toutes les variantes de moules, de décorations, de planchers, de jantes, de pneus et de boîtes. Ce listing est accompagné d’une cote par modèle en 4 catégories selon son état de conservation.
Il est important de noter que la cotation,  comme le précise E. Flament sert de base d’échange entre collectionneurs ou de prix d’achat par les professionnels. L’expérience montre que les marchands multiplient cette cote par 1,8 à 2 pour déterminer leur prix de vente, et les collectionneurs ou vendeurs amateurs par 1,5 à 1,8.
Exemple avec la Dinky Toys 23J en neuf/boite, six entrées dont :
23J – Ferrari auto de course – calandre lisse – 140€ soit 250€ prix moyen
23J – Ferrari auto de course – calandre quadrillée – 95€ soit 170€ prix moyen
23J – Ferrari auto de course – n° de course 33 à 38 – 100€ soit 180€ prix moyen
511 – Ferrari auto de course – jantes concaves – 160€ soit 280€ prix moyen
(à noter : le prix moyen que nous avons retenu est la cote argus multipliée par 1,8)
L’Argus de la Miniature existe depuis 1978 et traite de toutes les marques. Dinky Toys bénéficie d’une actualisation tous les 2 ou 3 ans s’enrichissant à chaque ouvrage, la version 2013 affichant ainsi 7000 cotations.
La cotation est utilisée par la plupart des professionnels et des collectionneurs, elle peut et doit être considérée comme la cote officielle Dinky Toys, c’est L’Argus de la Miniature que nous recommandons.

NOUVEAU : Une Cote détaillée des Dinky Toys

Filrouge automobile met en place une cote des Dinky Toys France.
Détaillée par type (voitures, utilitaires …) et par série (24, 500…), cette cote s’adresse aux collectionneurs.

La cote détaillée des Dinky Toys

D’autre part, au fil des articles détaillant les modèles possédant de nombreuses variantes, nous proposerons une cotation :
Les Citroën 2 CV
Les Peugeot 203
Les Citroën Traction
La Talbot Lago 23H
Les Berliet GAK
Les Berliet Benne et Plateau Container
Les Dinky Toys anglais assemblés en France

Ce que pense Jean-Michel Roulet de la rareté des Dinky Toys

Pour terminer cet article sur le prix des Dinky Toys, tournons nous encore une fois vers Jean-Michel Roulet, notre spécialiste préféré, qui avait donné son avis sur la notion de rareté en matière de Dinky Toys, dans un spécial « Dinky Toys, les 150 plus rares » de Collectionneur-Chineur du 3 février 2012.

  • C.C – Quels sont les critères (de rareté) retenus ? JMR – La rareté des Dinky Toys s’évalue selon trois critères : le nombre d’exemplaires produits, le nombre d’exemplaires conservés en bon état et la « désidérabilité » en fonction de l’époque à laquelle on se place. Les prix ne sont donc qu’un moyen très limité dans le temps pour évaluer la rareté réelle. Il y a des modèles très rares mais peu demandés aujourd’hui, par exemple les miniatures d’avant-guerre, parce qu’elles sont trop fragiles ou en trop mauvais état. D’autres, qui furent très courants et bon marché – il n’y a pas si longtemps –  sont aujourd’hui très demandés, très chers et du coup rares car dès qu’il en sort un, il est immédiatement vendu (…)
  • C.C – Des exemples « d’oiseaux rares »…JMR – La rareté objective est celle des modèles produits en exemplaire unique, les prototypes et les essais de couleur, les séries limitées ou promotionnelles : (…) 2 CV BB lorrain, le Baroclem, les modèles réalisés pour le Club Dinky toys (…) Puis, il y a les modèles de fin de production pour lesquels le moule est courant mais les coloris finaux très durs à trouver, comme l’Alfa 1900 turquoise ou l’Aronde P 60 crème à toit rouge par exemple.
  • C.C – Comment se comporte le collectionneur ?JMR – Avec l’engouement, la raréfaction s’est accrue. La rareté a-t-elle servi ou déservi la collection ? N’a-t-elle pas découragé les collectionneurs tenus à l’écart par des prix prohibitifs pour des bourses moyennes ? ce sont des questions qui peuvent effectivement se poser. Selon l’adage « la mauvaise monnaie chasse la bonne », disons que n’importe quel modèle parfaitement neuf dans sa boîte parfaitement neuve est rare car, qu’il le possède déjà ou pas, tout collectionneur va être tenté de l’acheter pour sa collection ou comme monnaie d’échange, et il va disparaitre du marché sitôt apparu. Que la traction 24 N, avec plus d’un million d’exemplaires vendus, soit considérée depuis des lustres comme un modèle rare, reste pour moi une énigme, même si des centaines de millier ont été détruites. (…) Bref, la rareté est certes une notion objective, mais elle résulte de comportements très subjectifs et volatils et il est bien difficile de la mettre en équation. d’ailleurs, les cotes relatives des Dinky Toys fluctuent fortement avec le temps.

NDLR : d’où l’intérêt d’une mise à jour fréquente de la cote.

 

Ce contenu a été publié dans Autour de Dinky Toys, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

97 réponses à Les Dinky Toys : valeur, prix, cote…

  1. Pompom dit :

    Bonjour,
    Je me relance dans une recherche qui date de 2009 et pour laquelle je n’ai aucune réponse fiable.
    Je dispose d’un coffret cadeau tourisme n°24 état neuf dont la DS19 n’est pas verte comme sur la boite, mais jaune avec le toit argent.
    Cette particularité n’a pas l’air courante (tracé sur un site internet seulement et encore vue par le responsable du site 1 seule fois).
    Pouvez-vous me dire si vous avez déjà entendu parler ou vu ce type de singularité.
    Si oui, savez-vous combien de coffret de ce type ont été édités et quelle pourrait être la côte?
    Merci d’avance

Laisser un commentaire