Une voiture, une miniature : Aston Martin DB5 de James Bond

Aston Martin DB5 "007" de Goldfinger - Corgi Toys réf.261 de 1965Une voiture historique, célèbre ou simplement originale. Une reproduction en miniature de cette automobile. Un rendez-vous mensuel…
Ce mois-ci, l’Aston Martin DB5 de James Bond et sa reproduction au 1/43ème réalisée par Corgi Toys. Cette voiture apparait dans le troisième film de la série, Goldfinger, elle est devenue une vraie légende, comme sa miniature d’ailleurs.

L’automobile la plus célèbre de l’histoire du cinéma.

Incontournable de l’image de James Bond, l’Aston Martin DB5 est apparue dans le film Golgfinger sorti en 1964. On se reportera utilement à l’article sur l’Aston Martin DB5 pour se rappeler que cette voiture présentée en 1963 connait un vrai succès.
Affiche du film Goldfinger avec Sean ConneryAu départ, 007 est peu enthousiaste à l’idée d’utiliser l’Aston Martin, il est en effet très attaché à son antique Bentley Mark IV. Mais Q rappelle à Bond que la Bentley est dépassée et M lui donne l’ordre d’utiliser la DB5. Voilà comment est née la légende du couple le plus célèbre : James Bond et son Aston Martin.

L’Aston Martin DB5 est rouge à l’origine, mais elle fut repeinte dans une couleur usine, le gris « Silver Brich ». Elle possède l’allure d’une voiture normale pourtant elle est équipée de nombreux gadgets à même de sortir 007 de bien des mauvais pas.
Aston Martin DB5 de James Bond dans Goldfinger avec Sean ConneryOn y trouve de nombreuses armes intégrées : mitrailleuse dans les clignotants rétractables, cache d’armes, éjecteurs d’huile chaude dans les feux arrières, fumigènes et éjecteurs de clous triples pointes, scie dans les écrous de roues. La voiture est protégée par un écran pare-balles rétractable à l’arrière et elle est équipée d’un siège passager éjectable par le toit ouvrant pour éliminer les ennemis ayant pris place dans la voiture.
Aston Martin DB5 de James Bond dans GoldfingerPour les besoins du film, quatre Aston Martin DB5 « 007 » seront construites. En fait seules deux seront utilisées sur les tournages de Goldfinger puis du film suivant, Opération Tonnerre. L’une « Effect car » est utilisée pour les effets spéciaux avec gadgets et l’autre « Road car » pour les scènes de route et d’action. Les deux autres modèles ne servirons que pour des opérations promotionnelles.

Aston Martin DB5 de James Bond dans GoldfingerRégulièrement l’Aston Martin DB5 fait son apparition dans les films. On l’a dit, c’est la voiture de Bond en 1964 dans Goldfinger (Sean Connery) puis en 1965 dans Opération Tonnerre (Sean Connery).
Il faut attendre 1995 pour retrouver la DB5 dans une des premières scènes de Golden Eye (Pierce Brosman) à la lutte avec une Ferrari F355 rouge et 1997 dans Demain ne meurt jamais (Pierce Brosman).
Nouvelle interruption et retour en 2006 dans Casino Royale (Daniel Craig), enfin, en 2012 dans Skyfall (Daniel Craig), elle termine pulvérisée : Fin de carrière?

Aston Martin DB5 de James Bond dans Goldfinger Aston Martin DB5 de James Bond dans Goldfinger

Une miniature de légende

SLe chien de la Reine d'Angleterre, Corgi, l'emblème de Corgi Toysi l’Aston Martin DB5 est devenu un mythe grâce à James Bond, sa reproduction en miniature par Corgi Toys est devenue une légende dans le monde de la voiture miniature.
Corgi est une division de Mettoy fondé en 1933. La première miniature Corgi Toys apparait en juillet 1956.
Le nom Corgi fut sans doute choisi parce que c’était la race du chien de la Reine d’Angleterre, le petit chien sera d’ailleurs l’emblème de la marque.
En concurrence directe avec Dinky Toys, Corgi devait se démarquer pour s’imposer. La nouvelle marque le fera en introduisant le plastique pour les vitres et les phares, puis en innovant en équipant les modèles de suspensions puis de capots ouvrants ainsi que de portes ouvrantes.
Dinky Toys évoluera moins vite sur les gadgets permettant à Corgi Toys de s’implanter comme un challenger sérieux.
Aston Martin DB5 "007" de Goldfinger - Corgi Toys réf.261 de 1965En 1963 Corgi va entreprendre l’exploitation du filon offert par la télévision et le cinéma en lançant une Ford Zephir tirée d’une série télé de la BBC puis en 1965 la Volvo P1800 de la célèbre série Le Saint. Le modèle est plébiscité et Corgi Toys s’intéresse à James Bond qui vient de connaitre un succès retentissant avec le film Golfinger.

Aston Martin DB5 "007" de Goldfinger - Corgi Toys réf.261 de 1965Un accord avec la production du film est trouvé et Corgi Toys étudie l’Aston Martin DB5 afin de la produire avant les fêtes de Noël 1965 et la sortie du nouveau film Opération Tonnerre prévue en décembre 1965. Le pari est tenu puisque la miniature est commercialisée en octobre 1965.
La voiture de James Bond, sous la référence 261, est présentée sur un superbe diorama glissé dans une boite, le tout à la gloire de l’agent spécial 007. Un feuillet d’instructions et les personnages accompagnent l’ensemble.
Aston Martin DB5 "007" de Goldfinger - Corgi Toys réf.261 de 1965Mais ce jouet fait surtout sensation par sa sophistication. Les nombreux gadgets nécessitent un assemblage de 28 pièces, ce qui est une performance pour l’époque.
Les principaux équipements de la voiture de James Bond se retrouvent sur la miniature, les plus spectaculaires étant le siège éjectable et le toit ouvrant, le pare-balles, les mitrailleuses. Le tout est commandé par deux manettes situées sous le châssis. La fidélité est totale, on peut seulement s’étonner de la couleur or retenue pour la voiture au lieu du gris du film, sans doute un lien avec le Gold de Goldfinger. L’échelle de la voiture est inférieure au 1/43ème ce qui la rend assez chétive en comparaison de la DB5 Solido.
Aston Martin DB5 "007" de Goldfinger - Corgi Toys réf.261 de 1965Cette Corgi Toys va remporter un succès phénoménal et obtenir un « UK Toy Of The Year » et un « Best Boys Toy Of 1965 ». Il se vendra plus de 2 700 000 modèles en 1966.
Produite jusqu’en 1969, L’aston Martin DB5 de James Bond évoluera au sein de la gamme Corgi avec un nouveau modèle en 1968 sous la réf. 270, cette fois en gris et l’échelle du 1/36ème. En 1970, sous la réf. 271 le modèle adoptera des roues whizzwheels et d’autres gadgets. Puis les rééditions se multiplieront à partir des années 90 jusqu’à nos jours.
La Corgi Toys de 1965 n’est pas rare mais on la trouve difficilement en bon état, la miniature ayant rempli parfaitement son rôle de jouet. Neuve dans sa boite avec diorama et accessoires elle devient vraiment difficile à trouver en dessous de 220 / 250€.

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire