Le film « McQueen: The Man & Le Mans » au Festival de Cannes

Affiche du film "McQueen: The Man & Le Mans"Les 24 Heures du Mans sont cette année sur la Croisette avec la présentation, au Festival de Cannes, du film documentaire « The Man & Le Mans ».
Pour le 35ème anniversaire de la disparition de Steve McQueen, son fils, Chad McQueen, est venu présenter ce nouveau film en hommage à son père, un long métrage de 1h52 pour les aficionados du film « Le Mans » que nous sommes, l’occasion de revenir brièvement sur le meilleur film consacré à la course automobile.

Le Mans est un film culte pour tous les passionnés de course automobile et en particulier des 24 Heures du Mans.
"McQueen: The Man & Le Mans"Réalisé en 1970 et présenté l’année suivante, les amoureux de la compétition automobile salueront ce film, alors que les cinéphiles et le public le bouderont. Le long métrage de Steve McQueen sera un échec commercial.
Aujourd’hui « Le Mans » reste un prodigieux témoignage de la grand époque de la course automobile, il met en scène un Steve McQueen incarnant un pilote automobile qui se prépare à affronter son plus grand rival. Il met en scène les fabuleuses Porsche 917 face au Ferrari 512.
"McQueen: The Man & Le Mans"Steve McQueen va porter ce film à bout de bras malgré toutes les déconvenues du tournage. Les accidents sont nombreux, les risques sont énormes, David Piper y laissera une jambe. Steve McQueen effectue lui même les cascades, de quoi donner de grosses frayeurs aux producteurs. Des risques mais surtout le témoignage d’une immense passion pour le pilotage, Steve McQueen a tourné « Le Mans » pour assouvir son goût pour la course automobile.

« The Man & Le Mans » est un film – documentaire sur les coulisses du tournage du film « Le Mans ». Réalisé par John McKenna et Gabriel Clarke, ce documentaire regroupe des rushs du film qu’on pensait détruits, des interviews de l’équipe de tournage, mais aussi de pilotes présents à l’époque : David Piper, amputé de la jambe droite, Derek Bell dont la voiture a pris feu, et Jonathan Williams qui pilota aux 24 Heures du Mans la Porsche 908 équipée d’une caméra embarquée.
Steve et Chade McQueen - photo mcqueen-racing.comChad McQueen, le fils de Steve était donc présent à Cannes aux côtés des réalisateurs pour la présentation du film. Il est devenu acteur, producteur et pilote automobile et cet évènement anniversaire devait avoir un gout particulier pour lui qui, d’après le site mcqueen-racing.com, a commencé à piloter au volant d’une Porsche 917 sur les genoux de son père lors du tournage du film « Le Mans ».

45 ans après le tournage du film « Le Mans » et 35 ans après la disparition de Steve McQueen, nous allons avoir le plaisir de plonger dans les coulisses et les dessous du tournage, comprendre que ce film fut le résultat d’une vraie passion de la course et non un simple jeu d’acteur. Nous y reviendrons bien évidemment en détail dès sa sortie en salle.

 

Ce contenu a été publié dans Gentleman driver, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire