Une voiture, une miniature : Lancia Delta S4 Monte Carlo 1986

Lancia Delta S4 - Ixo Models pour AltayaUne voiture historique, célèbre ou simplement originale. Une reproduction en miniature de cette automobile. Un rendez-vous mensuel…
Ce mois-ci, la Lancia Delta S4 et sa reproduction au 1/43ème par Ixo/Altaya. Il y a 30 ans, Henri Toivonen remportait le Rallye de Monte Carlo, une victoire qui allait faire place à un tragique destin, un anniversaire en forme d’hommage.

Les Groupes B au musée de LohéacEn 1986, le groupe B domine le Championnat du Monde des Rallyes depuis déjà 3 années et les voitures engagées connaissent une évolution spectaculaire. En ce qui concerne les équipes en pointe, Audi, Champion en 1984, a développé la Quattro Sport S2 et Peugeot, le vainqueur sortant en 1985, la 205 Turbo 16 évolution 2. Lancia, qui avait remporté le premier Championnat avec la Rallye 037 groupe B en 1983, présente la Delta S4 lors de la dernière course du Championnat 1985.
Le décor de 1986 est planté, il va prendre la dimension d’une tragédie. Pourtant le premier acte avait bien commencé avec le Rallye de Monte Carlo.

Un plateau de rêve

Lancia Delta S4 et Rally 037 au musée de LohéacTraditionnelle première manche de la saison, le Monte Carlo va permettre d’établir une hiérarchie parmi toutes ces groupes B de seconde génération.
La Lancia Delta S4 est totalement nouvelle, elle remplace la Rallye 037, qui n’est qu’une 2 roues motrices et ne peut plus rivaliser avec les 4 roues motrices. Le projet a débuté en 1983 sur la base d’une Lancia 037. Le moteur, développé par Abarth, est modifié pour accueillir en plus du compresseur, un turbo. Alors que le moteur n’est qu’un 4 cylindres de 1759 cm3, la puissance va atteindre de 400 à 470 ch, avec une disponibilité du couple très tôt dans les tours, le compresseur est en charge des bas régimes, puis le turbo prend le relais.
Lancia Delta S4 au musée de LohéacÉquipée désormais de 4 roues motrices, la norme pour gagner en rallye, la Lancia Delta S4, qui pèse 900kg, est habillée d’une carrosserie totalement démontable pour un accès optimum à la mécanique.
Lancia Delta S4 en version route construite à 200 exemplairesAvec une  dose d’imagination, on reconnait les lignes de la Delta de série, une simple contrainte commerciale, les groupes B étant de véritables prototypes. On le rappelle, le règlement du groupe B obligeait les marques à construire un modèle de série à 200 exemplaires et l’adapter à la compétition. Mais en fait, les constructeurs vont faire l’inverse en créant voitures de course, qu’ils vont tenter de vendre dans une version route.
Lancia Delta S4 en configuration Rallye de Monte CarloLa Lancia Delta S4 démontre tout son potentiel en remportant le RAC fin 2005 et s’impose comme la voiture à battre. Pour illustrer l’efficacité de cette Lancia, Sport Auto de novembre 1985 relate qu’Henri Toivonen a effectué des essais sur le circuit de F1 d’Estoril au Portugal. Le temps alors réalisé au tour, lui aurait permis de classer 6ème lors des qualifications du Grand Prix de F1!

Pas étonnant qu’au rallye de Monte Carlo les Lancia font peur. Peugeot, Audi, Citroën, MG… ont affûté leurs armes et peuvent compter sur les meilleurs pilotes : Salonen, Kankkunen et Saby pour Peugeot, Röhrl et Mikkola pour Audi, Pond pour MG Andruet pour Citroën… Lancia peut compter sur Alen, Biasion et Toivonen, tous les trois au volant de la nouvelle Delta.
Lancia Delta S4 vainqueur du Rallye de Monte Carlo 1986Les prédictions se réalisent puisqu’au sortir du parcours de classement d’Aix les bains à Aix les Bains, les trois Lancia sont déjà en tête. Mais dans le parcours commun, c’est Bruno Saby sur la 205 qui fait parler la poudre en signant 5 temps scratch consécutifs, hélas pour lui, il écope d’une lourde pénalité pour changement de boite de vitesse. Les favoris connaissent des fortunes diverses, Kankkunen est aux prises avec un moteur récalcitrant, Alen abandonne suite à des problèmes électriques, Rorhl est retardé sur crevaison.
Biasion et Toivonen vont prendre les commandes successivement du rallye pour Lancia. Mais Toivonen, lors une étape de liaison, est victime d’un accident avec la voiture d’un spectateur. Endommagée, la S4 nécessite tout le talent des mécaniciens de Lancia pour la remettre en état. Miki Biasion, est alors leader, mais il partira à la faute et devra abandonner. Avant la dernière nuit, c’est Timo Salonen avec la 205 qui est en tête du rallye, 33″ devant Henri Toivonen.
Lancia Delta S4 vainqueur du Rallye de Monte Carlo 1986Une dernière nuit qui va être italienne à l’image des milliers de transalpins venus soutenir Lancia. Le jeune Toivonen, aidé par son coéquipier Sergio Cresto, va être magistral et reléguer son second, Salonen sur la 205 turbo 16 à 4’04 ». Mikkola sur Audi Quattro complète le podium à 7’22 », il a résisté à la remontée de Rorhl également sur Audi, 4ème à 9’35 » du 1er. Pour compléter, il faut signaler la superbe performance d’Alain Oreille sur Renault 11 Turbo qui, en terminant 8ème, remporte le groupe A.

Henri ToivonenCe 24 janvier 1986, Henri Toivonen inscrit une nouvelle page à la légende du Monte Carlo. Surtout que 20 ans auparavant, presque jour pour jour, son père Pauli Toivonen, remportait le Rallye Monte Carlo 1966, au volant d’une Citroën DS 21. A 30 ans, Henri est au firmament de sa gloire, une gloire qui va s’arrêter tragiquement au fond d’un ravin du Tour de Corse le 2 mai 1986.
Pauli Toivonen sur Citroën DS vainqueur du Rallye de Monte Carlo 1966Son décès et trois morts parmi les spectateurs au Portugal vont entrainer l’arrêt brutal des groupes B. L’année 1986 qui avait si bien débuté à Monte Carlo sera l’année noire du rallye avec pour clore, la controverse de fin de saison et l’annulation du San Remo pour une histoire de jupes. Les titres mondiaux de Juha Kankkunen et Peugeot concluent cette sombre année.

Une mal-aimée en miniature

Lancia Delta S4 - Ixo Models pour AltayaL’abandon des groupes B, une année tragique pour le rallye et une image calamiteuse pour la Lancia Delta S4, par qui le malheur est arrivé, n’ont pas incité les fabricants de miniatures à investir dans cette voiture en 1986. Alors que la Lancia Rallye 037 et la Peugeot 205 turbo 16 les avait séduit, notamment la marque Vitesse, la plus en pointe pour les collectionneurs à cette époque (voir l’article), la Delta S4 fut boudée par tous. Seul Burago avait produit une S4, un jouet approximatif et Heller une maquette plastique fidèle mais loin des standards habituels attendus par les collectionneurs. Il fallait une nouvelle fois se tourner vers les kits en résine comme Provence Moulage.
Lancia Delta S4 - Ixo Models pour Altaya & Lancia Rallye 037 - VitesseDepuis la Lancia Delta S4 est entrée dans l’histoire et ses qualités ont été réhabilitées. Ixo en toute logique s’est intéressé à elle, favorisant sa diffusion au travers de la collection Altaya « Rallye Monte Carlo, les voitures mythiques ». C’est ce modèle qui sert de base à cet article, il est paru en juillet 2007 sous le numéro 36 de la collection.
Lancia Delta S4 - Ixo Models pour AltayaRéalisée en zamac et matière plastique, la miniature est réalisée au 1/43ème et produite en Asie par Ixo Models. Comme toute cette série, le rapport qualité prix est imbattable et peu de défaut sont à signaler. Le plus important, mais habituel depuis la loi Evin, c’est l’absence des publicités Martini qui éloigne nos miniatures de la réalité historique. L’application tatillonne de la loi reste un problème pour les collectionneurs, mais pas que, n’avait-on pas supprimé la pipe de Jacques Tati?
Pour le reste tout est bon, forme générale, détails, décoration… contribuent a faire de cette Lancia une bonne reproduction. Une miniature à posséder pour celle qui restera la dernière voiture de Henri Toivonen et la dernière des groupe B.

Lancia Delta S4 - Ixo Models pour Altaya Lancia Delta S4 - Ixo Models pour Altaya Lancia Delta S4 - Ixo Models pour AltayaLancia Delta S4 - Ixo Models pour Altaya Lancia Delta S4 - Ixo Models pour Altaya Le podium du Rallye de Monte Carlo 1986 : 1er Lancia Delta S4 - Ixo Models pour Altaya / 2ème Peugeot 205 Turbo 16 évolution - Vitesse / 3ème Audi Quattro S2 - Ixo Models pour AltayaLancia Delta S4 - Ixo Models pour Altaya & Lancia Rallye 037 - Vitesse Lancia Delta S4 - Ixo Models pour Altaya & Peugeot 205 Turbo 16 évolution - Vitesse Lancia Delta S4 & Audi Quattro S2- Ixo Models pour Altaya

Les 3 premières du Rallye de Monte Carlo 1986 : 1er Lancia Delta S4 - Ixo Models pour Altaya / 2ème Peugeot 205 Turbo 16 évolution - Vitesse / 3ème Audi Quattro S2 - Ixo Models pour Altaya

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire