Une voiture, une miniature : BMW 320i décorée par Roy Lichtenstein

BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso ToysUne voiture historique, célèbre ou simplement originale. Une reproduction en miniature de cette automobile. Un rendez-vous mensuel…
Ce mois-ci, la BMW 320i du Mans 1977 et sa reproduction par Luso Toys. Troisième version des « Art Car » initiées par Hervé Poulain, cette BMW, décorée par Roy Lichtenstein, réussit à se classer 9ème des 24 Heures du Mans.

L’automobile œuvre d’art

Compression automobile de CésarOn qualifie bien souvent l’automobile d’œuvre d’art, mais restons lucides et mettons de côté notre passion aveuglante, l’automobile, objet manufacturé, est éloignée de l’œuvre d’art au sens premier, tout au plus peut on la classer dans les arts décoratifs et le design.
Mais dans ce débat sans fin, une démarche a permis, sans contestation cette fois, de porter l’automobile au rang d’œuvre d’art. Je ne parle pas des compressions d’automobiles de César mais des « Art Car », nées de la rencontre, dans les années 1970, entre le célèbre commissaire priseur et pilote, Hervé Poulain, et quelques uns des plus grands artistes de cette époque.

C’est en 1975 que Hervé Poulain a pu mener à bien son projet, à une époque où la crise pétrolière a enclenché un mouvement d’auto-phobie. Passionné par l’automobile et pilote de course amateur, il a eu l’idée d’associer un artiste connu et une écurie de compétition pour promouvoir l’automobile en désamour.
Alexander Calder devant la BMW 3.0 CSL en 1975 (photo BMW)L’artiste sera Alexander Calder, il est connu pour ses sculptures de mobiles exprimant le mouvement, la voiture sera une BMW, la marque de Munich accepta ce projet inédit et mis à disposition une BMW 3.0 CSL. Peinte suivant la maquette réalisée par l’artiste, la BMW, est engagée aux 24 Heures du Mans 1975, elle sera conduite par Hervé Poulain, Jean Guichet et Sam Posey.
Une œuvre d’art en course c’est comme exposer la Joconde en pleine rue, pour autant l’œuvre de Calder n’est pas factice, elle participe aux 24 Heures avec les objectifs et les risques d’une voiture de course. D’ailleurs, elle réussira le 11ème temps des essais, même si sa course sera interrompue à la 9ème heure à cause d’un problème mécanique.

Si la démonstration en course est interrompue, l’écho de cet engagement est important. Il encourage BMW à renouveler l’expérience qui sera reconduite en 1976 et 1977, puis en 1979. Toujours avec Hervé Poulain aux manettes, les BMW seront successivement décorées par Franck Stella, Roy Lichtenstein et Andy Warhol.

BMW 3.0CLS décorée par Alexander Calder pour les 24 Heures du Mans 1975 BMW 3.0CLS décorée par Franck Stella pour les 24 Heures du Mans 1976 BMW M1 gr4 décorée par Andy Warhol pour les 24 Heures du Mans 1979

Hervé Poulain à Rétromobile 2016En 1980 BMW arrête cette aventure, son programme de course se recentrant alors vers la Formule 1. Mais les « Art Car » vont continuer à être créées, pour BMW sous d’autres formes, pour Hervé Poulain avec d’autres marques. Le commissaire priseur – pilote prolonge son rêve avec d’autres voitures jusqu’en 1982, avant de tirer sa révérence et de se consacrer totalement à son métier chez Artcurial.

La BMW 320i signée Roy Lichtenstein

BMW 320i Lichtenstein 1977 - Au Mans Classic 2016Nous le verrons par la suite, les « Art car » sont très rares en miniature, mais comme la BMW de 1977 existe, c’est avec elle que nous allons saluer cette magnifique initiative.
BMW continue l’aventure en 1977 avec Maître Poulain et la nouvelle 320i turbo classée en Groupe 5, elle succède aux 3.0 CSL. Hervé Poulain confie cette fois la décoration à l’artiste américain Roy Lichtenstein.
BMW 320i Lichtenstein 1977 - Au Mans Classic 2016Roy Lichtenstein est considéré comme un des artistes les plus importants du mouvement Pop art et comme un grand maître de la peinture américaine. Ses œuvres s’inspirent fortement de la publicité et surtout de la bande dessinée, les Comics. Il décrira lui-même son style comme « aussi artificiel que possible » et il décrit le Pop art comme « n’étant pas une peinture américaine, mais une peinture industrielle ».

Roy Lictenstein signant la BMW 320i des 24 Heures du Mans 1977Pour cette BMW l’artiste explique « Je voulais que les lignes représentent la route, montrant à la voiture où aller. Les motifs montrent également le paysage que la voiture a parcouru. On pourrait dire que c’est une liste de tout ce qu’une voiture traverse – sauf que cette voiture reflète toutes ces choses avant même de prendre la route ». L’objectif de Roy Lichtenstein est atteint, même à l’arrêt, la BMW Art Car donne l’impression d’être en mouvement.

BMW 320i Lichtenstein 1977 - Au Mans Classic 2016 BMW 320i Lichtenstein 1977 - Au Mans Classic 2016 BMW 320i Lichtenstein 1977 - Au Mans Classic 2016

Côté performances, la BMW 320i Groupe 5 est équipée d’un moteur 4 cylindres en ligne de 2000 cm3 de cylindrée. Elle développe 300 chevaux et avec 800kg, elle atteint une vitesse maximale de 257 km/h.
BMW 320i Lichtenstein aux 24 Heures du Mans 1977La voiture est conduite par les deux Français Hervé Poulain et Marcel Mignot (alors directeur de l’ école de pilotage du circuit Bugatti).
Au Mans, la BMW se trouve classée dans la catégorie IMSA avec les BMW 3.0CSL, Porsche RSR et Ferrari 365 GTB4. Aux essais, elle ne signe que le 52ème temps en 4’27 »9 mais la course sera plus intéressante.
BMW 320i Lichtenstein aux 24 Heures du Mans 1977
Partie sur un bon rythme et régulière, elle remonte rapidement, pointant à la 19ème place à 21 heures. Malgré quelques ennuis, elle est 12ème au petit matin, profitant d’une météo pluvieuse qui nivelle les puissances.
Elle va terminer dans le sillage de la BMW 3.0 CSL à une magnifique 9ème position au général, alors qu’en catégorie IMSA, elle se classe 2ème. Pour la première fois une Art Car termine les 24 Heures du Mans.

Une Art Car rare en miniature

BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso ToysReproduire en miniature une BMW « Art Car » n’est pas une mince affaire et même si dans les années 1970, les fabricants ont bien progressé dans le domaine des décalcomanies, personne ne relève le défi. Même les fabricants de kits restent absents et contre toute attente, la première reproduction viendra d’un industriel peu connu. Il s’agit de Luso Toys qui propose la BMW 320i de Roy Lichtenstein, au 1/43ème.

BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso ToysLuso Toys est une marque portugaise créée dans les années 1970 et qui disparait en 1980, ouvrant la route à d’autres marques, également portugaises, comme Vitesse, Onyx et Trofeu. Spécialisée dans les voitures contemporaines au 1/43ème, Luso Toys appartient au même groupe que Metosul et réalise des miniatures grand public, peu onéreuses de qualité assez moyenne mais aux lignes en général fidèles.
BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso Toys, boites et décalques (source eBay)C’est donc Luso Toys qui, sur une bonne base de BMW Groupe 5, va proposer une reproduction de la Lichtenstein, dans une série limitée à 5000 exemplaires. Le modèle sort en 1980 comme le précise sa référence: 21-5-80. La planche de décalques permet une réalisation fidèle mais nécessite une certaine dextérité pour la pose.
Pour plus de réalisme, il faut également jouer du pinceau, notamment pour noircir les grandes entrées d’air d’ailes, passer au chrome les entourages de vitres et compléter les raccords de décalques manquants et autres menus détails.
BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso ToysQuelque peu éloignée de la qualité des kits ou des modèles actuels, cette reproduction, ainsi traitée, est très intéressante. Juste dans ces lignes, elle traduit bien la bestialité de la voiture de course et l’œuvre de Lichtenstein est bien retranscrite. A ce propos on relève quelques différences, notamment sur l’aileron arrière, entre le modèle vu en course (ici représenté) et le modèle montré en salon par BMW, sans doute un changement d’après course
Cette miniature a comme atout la rareté et d’être contemporaine de la vraie voiture. Elle se trouve sur eBay autour de 30€.
Pour se constituer une collection complète des quatre premières « Art Car », il faut se tourner vers les Minichamps au 1/18ème , superbes mais vendus près de 500€ pièce.

BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso Toys BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso Toys BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso ToysBMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso Toys BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso Toys BMW 320i Lichtenstein 1977 - Luso Toys, la signature de l'artiste

 

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire