Une voiture, une miniature : Lancia Statos HF – 1ère au Rallye de Monte Carlo 1977

Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73Une voiture historique, célèbre ou simplement originale. Une reproduction en miniature de cette automobile. Un rendez-vous mensuel…
Ce mois-ci, la Lancia Stratos HF et sa reproduction au 1/43ème par Solido. Il y a 40 ans, la Stratos s’imposait pour la 3ème fois au Rallye de Monte Carlo, à la veille d’une retraite imposée en pleine gloire.

Une voiture construite pour le rallye

Lancia Stratos StradaleLa Lancia Stratos a marqué l’histoire du sport automobile par une domination qui va lui permettre de remporter trois titres consécutifs de Champion du Monde. Elle est aussi la première voiture construite spécifiquement pour le rallye, ouvrant ainsi la porte au futur groupe B. Et puis la Stratos c’est une « gueule », une impression visuelle d’efficacité confirmée par un palmarès exceptionnel.

A la fin des années 1960, le rallye est en pleine expansion et son caractère international est confirmé en 1970 par la création du Championnat International des Marques qui deviendra, en 1973, Championnat du Monde des Rallyes. Jusqu’alors, les voitures de rallye étaient des évolutions de voiture de tourisme, certes avec des qualités de maniabilité et de tenue de route, mais construites avant tout pour une utilisation routière quotidienne. Avec la Stratos, Lancia va changer la donne.

Lancia Stratos - Concept car Bertone salon de Turin 1971En 1969, Lancia, qui est en grandes difficultés financières, sera sauvé par le rachat de Fiat, qui vient par ailleurs de s’offrir Ferrari. Fiat décide alors d’investir massivement pour relancer la marque de Turin. C’est dans ce contexte, et avec la nécessité de remplacer des modèles vieillissants, qu’un concept car nommé Lancia Stratos est présenté par Bertone au salon de Turin 1970. C’est aussi pour redorer le blason de la marque, que Lancia est choisi pour représenter le groupe Fiat en rallye qui, rappelons le, restera présent avec la compétitive 124 Abarth Rally.
A cette époque c’est la Lancia  Fulvia Coupé HF qui défend les couleurs de la marque, et de belle manière puisqu’en 1972, Lancia remporte le Championnat International des Marques. La Fulvia était un coupé de tourisme adapté au rallye, mais malgré ses victoires et notamment au Rallye de Monte Carlo 1972, la Fulvia commençait à montrer ses limites face à l’Alpine Berlinette.

Lancia Stratos - Dessin BertoneUne nouvelle voiture s’impose donc et Cesare Fiorio, responsable de la compétition chez Lancia, souhaite construire une voiture dédiée aux rallyes. Les premières études montrent que le schéma idéal est proche de l’architecture de l’Alpine Renault, en plaçant le moteur en position plus centrale.
Le concept car Stratos, présenté par Bertone au salon de Turin 1970, correspond à ce principe. C’est donc à Bertone que l’on confie la réalisation de cette nouvelle voiture. Le nom Stratos est conservé, ce sera le seul lien réel avec le concept car.
Le premier prototype est présenté au Salon de Turin 1971, le sigle HF est attaché à Stratos, il signifie Hight Fidelity et est employé sur les Lancia usine depuis les années 1960.
Lancia Stratos Stradale Très courte, avec un empattement de 2,18m, la Stratos présente une surface vitrée avant très importante. Les capots ouvrant avant et arrière couvrent la totalité de la voiture permettant une accessibilité parfaite aux mécaniciens. L’habitacle est monocoque et accueille deux places. La carrosserie est en fibre de verre et les phares sont escamotables.
L’ensemble moteur/boite est placé en position centrale arrière. Ferrari étant désormais dans le groupe Fiat, Enzo Ferrari propose à Lancia le moteur 6 cylindres Ferrari Dino de la Dino 246 GT. D’une cylindrée de 2418 cm³, il développe en base environ 195cv à 7000 tr/mn et dispose d’un très bon couple à mi-régime, ainsi qu’un important potentiel d’augmentation de la puissance qui montera jusqu’à près de 300cv .

Lancia Stratos StradalePour l’homologation en groupe 4, la Fédération Internationale obligeait la fabrication d’au moins 500 exemplaires identiques. Après une longue période de mise au point, la Stratos entra finalement en production durant l’hiver 73/74, la version de route est intitulée Stratos Stradale et l’homologation de la Stratos fut obtenue le 1er octobre 1974.

Lancia Stratos StradaleIl faut bien comprendre que Lancia n’a fait aucun effort pour rendre cette voiture réellement utilisable au quotidien, le seul but de la construction en petite série étant l’homologation en groupe 4. De fait la Stratos est un échec commercial, on ne sait pas réellement combien de voitures ont été vendues. Par contre, plusieurs dizaines de Stratos de série ont été préparées pour la compétition pour la Squadra Lancia, mais aussi pour les écuries privées comme Chardonnet en France.

Lancia Stratos HF - Champion du Monde des rallyes 1974Sur le plan sportif, 1974 est la première année officielle de compétition et les victoires ne vont pas se faire attendre puisque à peine homologuée, la Stratos gagne le Rallye de Sanremo le 5 octobre 1974. Les points engrangés par la Fulvia puis trois victoires de la Stratos en fin de saison permettent à Lancia de remporter ce Championnat du Monde des Rallyes, à noter que la Stratos est alors sponsorisée par Marlboro. La domination continue en 1975 et 1976, la Lancia Stratos HF remporte les titres mondiaux avec chaque année quatre victoires en Rallye, cette fois, le sponsor est Alitalia, une compagnie aérienne italienne.
Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977Sa carrière aurait pu continuer mais pour des raisons de politique commerciale, c’est Fiat qui devient prioritaire en 1977, le programme de Lancia est fortement réduit pour laisser la place à la nouvelle Fiat 131 Abarth.
Pourtant, même sans le support de Fiat, la Stratos reste une voiture très compétitive, pour preuve elle va remporter le Monte Carlo 1977 devant la nouvelle venue de Fiat, puis par la suite celui de 1979.

Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977Revenons sur cette victoire de 1977, il y a déjà 40 ans. Lancia engage seulement deux Stratos pour Munari et Pinto, alors que Fiat aligne trois 131 Abarth officielles plus une par Fiat France. Seat et Opel sont présents officiellement alors que les autres marques, Alpine, Porsche, Ford sont soutenues par des écuries privées.
Le Rallye va être dominé quasiment de bout en bout par la Lancia de Sandro Munari qui aborde la dernière nuit avec plus de 3mn d’avance sur les Fiat de Markku Alen et Jean-Claude Andruet.
Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977Dans le parcours final, les Fiat vont lâcher prise et seule la Fiat d’Andruet menace un temps la Lancia. Alen abandonne et Monaco voit le triomphe de l’équipage Sandro Munari – Silvio Maiga au volant de la Lancia Sratos HF aux couleurs d’Alitalia. La Fiat 131 d’Andruet prend la 2ème place et la Seat de Zanini la 3ème place.
Sandro Munari, le pilote qui a porté les couleurs de Lancia pendant la plus grande partie de sa carrière, inscrit là un quatrième Monte Carlo à son palmarès. Riche de huit victoires en Championnat du Monde, il remporte le premier titre mondial dédié aux pilotes en 1977.
Peu à peu la Lancia Stratos s’éloigne des rallyes, on la retrouve sur circuit et en rallycross.

La Lancia Stratos HF par Solido

Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 & 1ère au Tour de France 1973 - Solido réf. 73 & 27La Lancia Stratos a émergé à la belle et grande époque Solido, lorsque la marque Française est leader du modèle réduit industriel tout monté au 1/43ème. En collant au plus près de l’actualité automobile, Solido est présent dans tous les domaines. En ce qui concerne le Rallye, dès 1974, la Lancia Sratos HF est ajoutée au catalogue, sous la référence n°27.
C’est la version vainqueur du Tour Auto 1973, conduite par Munari et aux couleurs Marlboro qui est proposée. Pas de partie ouvrante, mais les phares basculants sont quand même mobiles. Livrée en rouge avec décalques à poser, elle nécessite un gros travail de peinture pour être fidèle. C’est un beau modèle auquel ne manque que le déflecteur de toit.
Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 & 1ère au Tour de France 1973 - Solido réf. 73 & 27Solido est donc allé très vite pour cette Stratos, hélas, la version Tour Auto est une groupe 5, adaptée pour les circuits, équipée d’un spoiler avant non compatible avec les versions rallye et d’un cache carburateur qui dans la réalité sera dissimulé sous des persiennes dès 1974. Elle ne servira donc pas de base pour reproduire les Lancia qui vont dominer le rallye dès 1974.

Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73Solido, conscient de ce problème va se reprendre et produire en 1979 une nouvelle Lancia Stratos, cette fois en version rallye. La réaction est hélas tardive puisque comme on l’a vu, la carrière de la Stratos est mise au ralenti en 1977. Pour cette nouvelle mouture, qui adopte la référence n°73, Solido réactualise le moule en supprimant les phares mobiles, en ajoutant une rampe de phares et en adaptant les modifications de carrosserie. Les détails sont ajoutés comme les persiennes sur le capot moteur et le déflecteur de toit.
Deux versions sont proposées, une bleue aux couleurs du Team Chardonnet conduite par Michel Mouton et une blanche en version tour de Corse. Au delà de ces deux versions moyennement intéressantes quant à leur résultat en course, la Solido est surtout une bonne base pour réaliser de nombreuses versions. La démarche va d’ailleurs être encouragée pas Solido lui-même qui avait bien compris que leurs clients étaient moins les enfants que des adolescents et adultes passionnés d’automobile. Solido, qui observait avec intérêt la naissance du phénomène kit, a proposé en 1977 un nouveau produit, des coffrets Kit Solido composés d’une voiture en pièces détachées non peinte et de planche de décalque proposant trois décorations.
Lancia Stratos HF (sur la neige) - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73C’est dans ce cadre qu’un kit de la Lancia Stratos est sorti en 1979, il permettait la réalisation de trois voitures dont la Stratos vainqueur du Monte Carlo 1977 et qui fait l’objet de cet article.

Nous voici donc en présence d’une bonne reproduction sur les standards de l’époque. Avantage, la miniature est contemporaine de la vraie voiture, inconvénient, les petits accessoires comme rétroviseurs, essuies glace… sont absents. Pour le reste la miniature est fidèle et n’affiche pas ses 38 ans, les décalques Hobby Cartograf restent une référence.
La petite Solido s’intègre parfaitement dans une collection de voitures de rallye

Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73 Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73 Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73Lancia Stratos HF (sur la neige) - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73 Lancia Stratos HF (sur la neige) - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73 Lancia Stratos HF (sur la neige) - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73Lancia Stratos HF - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73 & Lancia Fulvia - Altaya Lancia Stratos HF 1977 et 1975 - Solido et Minichamps Lancia Stratos HF - Solido & Fiat 131 Abarth - SolidoLancia Stratos HF (sur la neige) - 1ère du Rallye Monte Carlo 1977 - Solido réf. 73

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Une voiture, une miniature : Lancia Statos HF – 1ère au Rallye de Monte Carlo 1977

  1. Bertjap dit :

    Excellent article. J ai encore un modele en kit solido sous blister. Je n ai jamais osé le monter!

Laisser un commentaire