Les Formule 1 de la série 23 des Dinky Toys anglais

Dinky Toys anglais série 23 - les Formule 1Après la seconde guerre mondiale, le sport automobile reprend ses droits et se réorganise. On assiste ainsi, en 1950, à la création d’un Championnat de Monde de Formule 1.
Côté miniatures, Dinky Toys a relancé sa production dès 1945, mais il faudra attendre 1952 pour des inédits en matière de compétition. Ce sera une série de six monoplaces, un des plus célèbres ensembles de la marque de Liverpool.

La guerre terminée, le sport automobile reprend lentement ses droits. Après quelques courses mineures en 1946, tout redémarre véritablement en 1947. Les constructeurs allemands qui ont dominé la fin des années 1930 étant absents, l’Angleterre, la France et surtout l’Italie vont occuper le devant de la scène.
Dinky Toys français 23C - Mercedes Benz de course, modèle 1946Dans le sillage de l’automobile, les constructeurs de jouets et de voitures miniatures relancent leurs activités. Dinky Toys le leader des années 1930 se trouve à nouveau en pointe. La production des modèles d’avant guerre reprend, elle restera d’actualité jusqu’à l’apparition de nouveaux modèles chez les constructeurs.
Dinky Toys propose quelques nouveautés dès 1947 mais la vraie relance viendra avec le sport automobile.
Dinky Toys anglais série 23 - les six Formule 1Un championnat du Monde de Formule 1 est créé et Liverpool en profite pour proposer une série de six nouvelles voitures de Grand Prix. Alfa Romeo F1, Cooper Bristol F2, Ferrari F2, HWM F2, Talbot-Lago F1, Maserati F2, vont composer la nouvelle Série 23, un choix bien représentatif des quatre premières années du Championnat, tel que nous allons le voir.

Naissance de la Formule 1, une domination italienne pendant les quatre premières années.

La Formule 1 est une appellation apparue en 1946, lorsque la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), pour uniformiser les règles des années 1930, a créé la « Formule de Course Internationale n°1 ». Cette nouvelle réglementation est entrée en application en 1948 mais la FIA va aller plus loin puisqu’elle crée
Arrivée du Grand Prix d'Angleterre 1950 - Alfa Roméo 158 / Giuseppe Farinaun Championnat du Monde de Formule 1.
Le nouveau Championnat est officiellement lancé le 13 mai 1950 au Grand Prix de Grande Bretagne, il ne prend en compte, les premières années que le classement des conducteurs. Les principaux Grands Prix européens sont réunis dans ce championnat, ainsi que les 500 miles d’Indianapolis, cette course est intégrée surtout pour cautionner le caractère international de la compétition.

1950 et 1951 : Alfa Roméo

Alfa Romeo Afetta 158 - 1950Au sortir de la guerre, l’Europe se relève difficilement et les constructeurs automobiles tardent à créer de nouvelles voitures de course, on adapte les anciens modèles. C’est  d’ailleurs une voiture dont la conception remonte à 1937 qui va dominer les premières courses. Il s’agit de l’Alfa Roméo 158, elle va permettre, en 1950, à l’Italien Giuseppe Farina de devenir le premier pilote Champion du Monde de l’histoire, battant son coéquipier argentin Juan Manuel Fangio. En 1951, l’Alfa Roméo 158 évolue peu et devient 159, elle  permet à Fangio d’être sacré Champion du Monde à son tour.
Durant ces deux années, l’opposition à Alfa Roméo est en retrait malgré une Ferrari 375 très compétitive en fin de saison 1951. Il faut quand même citer deux des voitures choisies par Dinky Toys, la Talbot-Lago T26C sur laquelle Louis Rosier termine 4ème du Championnat 1950 (ce modèle remportera les 24 Heures du Mans 1950), ainsi que de la Maserati 4CTL/48 sur laquelle Louis Chiron terminera 3ème du Grand Prix de Monaco 1950.

1952 et 1953 : Ferrari

Ferrari 500 F2 - Rétromobile 2017 Pour 1952, les problèmes financiers des marques et le retrait d’Alfa Roméo font craindre le manque de concurrents, c’est pourquoi la Commission Sportive Internationale décide de réserver les championnats 1952 et 1953 aux Formule 2, monoplaces moins puissantes que les F1 et qui ouvrent la porte aux petits constructeurs.
Comme espéré, de jeunes marques britanniques répondent présents, permettant à toute une nouvelle génération de pilotes de démarrer, on peut citer Stirling Moss et Mike Hawtorn, ce dernier finit 4ème en 1952 au volant d’une Cooper T20 Bristol. Paul Frère se fera quant à lui connaitre au volant de la HWM 52 Alta.
Mais ces jeunes marques ne pourront rien contre la Scuderia Ferrari qui écrase la compétition en permettant à Alberto Ascari, au volant de la Ferrari 500 F2, d’être titré Champion du Monde en 1952 et 1953. La seule résistance viendra fin 1953, avec l’arrivée de la Maserati A6GCM, à son volant Fangio se classe 2ème du Championnat.
Le Championnat du Monde est lancé et 1954 verra le grand retour de Mercedes qui dominera à son tour pendant deux années.

Les six Formule 1 Dinky Toys de la série 23

Dinky Toys anglais série 23 - les six Formule 1La série Racing Cars, produite par la maison mère Dinky Toys Angleterre à partir de 1952 / 1953, reste emblématique d’une époque. Tous les modèles ont une conception similaire qui renforce encore l’unité de la série. Les six modèles possèdent une carrosserie en zamak moulée d’une pièce avec l’échappement, tous les détails, et le pilote habillé de blanc avec coiffe et serre-tête, les jantes peintes reçoivent de très gros pneus nervurés de couleur grise, le plancher est en acier peint en noir.
Dinky Toys anglais série 23 - sept Formule 1Les modèles n’évolueront que très peu au cours des années de production, seules les roues seront modifiées, passant des jantes peintes, aux jantes nickelées puis en plastique en fin de carrière.
Il faudra à peine plus d’un an à Liverpool pour compléter la série. En aout 1952 Dinky Toys commence la série avec l’Alfa Romeo 158, elle l’achèvera, en septembre 1953, avec la Talbot-Lago T26C.
Dinky Toys anglais série 23 - les six Formule 1Le succès est au rendez-vous et la longévité de cette série sera exceptionnelle, en effet son retrait du catalogue n’interviendra qu’en 1964. On imagine qu’à cette époque, ces anciennes monoplaces devaient faire vieillottes face à la légèreté des nouvelles F1, leur point fort restait une robustesse à toute épreuve dans les cours de récréation. Durant les années de production, les modèles connaitront trois numérotations, série 23, livrée en boite de six et détaillée à l’unité, puis série 230, livrée en boite individuelle et enfin série 200 en fin de carrière, les modèles sont alors livrés sous blister. Le châssis fera apparaitre le changement de numérotation.Dinky Toys anglais 23H & 234 - Ferrari 500 F2Détaillons les six monoplaces Dinky Toys produites par Liverpool.

Alfa Romeo Alfetta type 158 – Dinky Toys réf. 23F / 232 / 207

Alfa Roméo 158 / Giuseppe Farina - Grand Prix d'Angleterre 1950Il s’agit de la Formule 1 Championne du Monde 1950 et 1951, dont le modèle évoluera peu sur ces deux années (type 158 puis 159). Dinky Toys nous livre une très belle miniature, très juste dans ses lignes, elle est rouge et porte le n°8. Commercialisée en aout 1952, l’Alfa Roméo 23F sera renumérotée 232 en 1954 et 207 en 1962, avant d’être retirée en 1964.

Dinky Toys anglais 232 - Alfa Romeo 158 Dinky Toys anglais 232 - Alfa Romeo 158 Dinky Toys anglais 232 - Alfa Romeo 158

Cooper Bristol T20 – Dinky Toys réf. 23G / 233 / 208

Cooper Bristol T20 / Mike Hawtorn - Grand Prix de Belgique 1952La Cooper est une Formule 2 engagée en 1952 et 1953. Elle ne monte qu’une fois sur le podium en terminant 3ème du Grand Prix de Grande Bretagne 1952, avec Mike Hawtorn. Cooper est une marque anglaise, c’est certainement la motivation première de Dinky Toys pour choisir ce modèle. Peinte en vert avec le n°6, la Cooper 23G apparait en mars 1953 et sera renumérotée 233 en 1954 et 208 en 1962, avant d’être retirée en 1964.

Dinky Toys anglais 23G - Cooper Bristol T20 Dinky Toys anglais 23G - Cooper Bristol T20 Dinky Toys anglais 23G - Cooper Bristol T20

Ferrari 500 F2 – Dinky Toys réf. 23H / 234 / 209

Ferrari 500 F2 / Alberto Ascari - 1952La Ferrari 500 est une Formule 2, elle a permis à la Scuderia de gagner les Championnats du Monde 1952 et 1953. Curieusement, Dinky Toys ne livre pas la Ferrari dans sa couleur rouge habituelle, mais en bleu foncé avec l’avant peint en jaune. Ce sont les couleurs de l’Argentine et on pense immédiatement à Juan Manuel Fangio, or le champion argentin n’a jamais conduit la Ferrari à cette période, le seul Argentin à avoir piloté la 500 F2 est Froilan Gonzalez, mais la voiture était rouge. D’ailleurs, il n’existe semble-t-il aucune Ferrari 500 F2 ayant couru aux couleurs argentines. On peut donc penser que Dinky Toys chercha surtout à constituer une série de monoplaces attrayantes, avec un mélange de couleurs.
Dinky Toys français et anglais 23H - Ferrari 500 F2Éloignée de la vérité historique, il faut reconnaitre que cette Ferrari est superbe. Il faut aussi se souvenir que la Ferrari 500 F2 rouge sera produite en France en 1956, sur la base d’un moule redessiné.
La Ferrari 500 F2 porte le n°5 et apparait en avril 1953 et sera renumérotée 234 en 1954 et 209 en 1962, avant d’être retirée en 1964. C’est le seul modèle de la série qui verra une évolution de décoration, en fin de production, la finition jaune de l’avant va se limiter à un triangle, le moule est alors modifié pour disposer d’un guide triangulaire en relief pour le pochoir.

Dinky Toys anglais 23H - Ferrari 500 F2 Dinky Toys anglais 23H - Ferrari 500 F2 Dinky Toys anglais 23H - Ferrari 500 F2Dinky Toys anglais 23H et 234 - Ferrari 500 F2 Dinky Toys anglais 234 - Ferrari 500 F2 Dinky Toys anglais 234 - Ferrari 500 F2

HWM 52 Alta – Dinky Toys réf. 23J / 235

HWM 52 / Petter Collins - Grand Prix de France 1952La HWM 52 à moteur Alta est une Formule 2 engagée en 1952 et 1953. Son meilleur classement en course est une 5ème place avec Paul Frère, lors du Grand Prix de Belgique 1952. Comme pour la Cooper, c’est certainement la nationalité anglaise de HWM qui a incité Dinky Toys à choisir ce modèle. Peinte en vert clair avec le n°7, la HWM 52 apparait en mai 1953 et sera renumérotée 235 en 1954. Elle sera retirée en 1961 et ne recevra pas de jantes plastiques.

Dinky Toys anglais 23J - HWM 52 Dinky Toys anglais 23J - HWM 52 Dinky Toys anglais 23J - HWM 52

Maserati 4CTL/48 – Dinky Toys réf. 23N / 231 / 206

Maserati 4CTL/48 / Emmanuel de Graffenried - 1949La Maserati 4CTL/48 est une formule 1 issue d’un modèle de 1939. Actualisée en 1948, elle va participer aux premiers Championnats mais vieillissante elle restera dans l’ombre de l’Alfa Romeo. Peinte en rouge avec une grande flamme blanche sur l’avant, elle est aux couleurs de la Suisse, sans doute pour rappeler la victoire du Baron suisse Emmanuel de Graffenried, sur cette même voiture, au Grand Prix d’Angleterre 1949. La Maserati 4CTL/48 apparait en juin 1953 et sera renumérotée 231 en 1954 et 206 en 1962, avant d’être retirée en 1964.

Dinky Toys anglais 231 - Maserati 4CTL/58 Dinky Toys anglais 231 - Maserati 4CTL/58 Dinky Toys anglais 231 - Maserati 4CTL/58

Talbot-Lago T26C – Dinky Toys 23K / 230 / 205

Talbot-Lago T26C / Louis Chiron - Grand Prix de France 1951La Talbot-Lago T26C est une Formule 1 qui apparait en 1948, la aussi, c’est une évolution d’une voiture de 1936.
Performante, elle est en fin de carrière au lancement du Championnat. Talbot-Lago T26Dinky Toys français 23H et anglais 230 - Talbot-Lago T26C est peinte en bleu clair et porte le n°4. Dernière de la série, elle apparait en septembre 1953, puis elle sera renumérotée 230 en 1954 et 205 en 1962, avant d’être retirée en 1964. Comme la Ferrari 500, la Talbot va connaitre une version élaborée par Dinky Toys France, mais le moule est totalement différent, de taille plus réduite.

Dinky Toys anglais 230 - Talbot-Lago T26C Dinky Toys anglais 230 - Talbot-Lago T26C Dinky Toys anglais 230 - Talbot-Lago T26C

Coffret de cinq Formule 1 et cotation

Dinky Toys Gift Set - Racing Cars n°4 (crédit Auto Jaune)Pour terminer, il faut signaler qu’un coffret contenant cinq monoplaces de la série 23 est proposé à la vente sous la dénomination Dinky Toys Gift Set – Racing Cars, seule la Talbot-Lago est exclue.
Produit à partir de 1953 et référencé n°4, le coffret adoptera la référence 249 en 1954. Ce coffret est rare et se négocie entre 1500 et 2000€.
Les modèles à l’unité sont heureusement plus abordables, on peut distinguer:
– la série en référence 23, jamais de boite : N 100€
– en référence 230 roues alu : NB 140€ N 100€
– en référence 230 roues plastique : NB 200€ N 160€
– en référence 200 roues plastique, sous blister : NB 220€ N 160€

Ce contenu a été publié dans Autour de Dinky Toys, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les Formule 1 de la série 23 des Dinky Toys anglais

  1. Jean-paul BALLAND dit :

    Merci et bravo pour cet article complet et précis.
    En particulier, les différences entre les F1 et F2 parmi ces Dinky.

Laisser un commentaire