Dinky Toys Editions Atlas, la fin d’une (belle) histoire

Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Les premiers modèles des 3 sériesAvec la disparition prochaine des Editions Atlas, l’arrêt de la collection « Dinky Toys de mon enfance » se profile, achevant ainsi une aventure qui a commencé en 2008. Malgré les controverses, les rééditions de Dinky Toys n’auront laissé personne indifférent et il est intéressant, à quelques mois de l’arrêt de la collection, de faire un premier bilan sur cette (belle?) histoire et d’envisager l’avenir.

L’histoire de Dinky Toys prolongée de dix années

Une nouvelle page de l’histoire des Dinky Toys

Rappelons que les Dinky Toys sont apparus en France en juillet 1934, trois mois après leurs cousins anglais. Après l’interruption des années de guerre, Dinky Toys devient le leader du 1/43ème et domine le marché de 1950 au milieu des années 1960. Les difficultés apparaissent alors, elles conduiront à l’arrêt de la production en France en 1972.
Dinky Toys Solido-Cougar - La gamme de sixLa marque se relance en 1974 en sous-traitant sa production à Pilen, les Dinky sont désormais fabriquée en Espagne. Hélas le sursis est de courte durée, l’arrêt des Dinky Toys France intervient en 1979, il sera définitif en 1981, après qu’une petite série de 6 Dinky Toys ait été produite par Solido-Cougar.
Les Dinky Toys sont devenus des icônes, réunissant les collectionneurs, les nostalgiques d’une époque révolue, mais aussi les spéculateurs.

Au printemps de l’année 2008, c’est une révolution dans le monde des Dinkyphiles  avec l’annonce par les Éditions Atlas de la réédition de Dinky Toys. La surprise fut totale! On connaissait bien les rééditions de Quiralu, Solido, CIJ… mais relancer Dinky Toys, qui plus est sous le nom Dinky Toys, près de 30 ans après l’arrêt de toute production, l’évènement était de taille.
Première publicité pour la Citroën DS 19 -Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas Un contrat est passé entre Mattel, le propriétaire de la marque Dinky Toys, et les Editions Atlas pour l’usage légal du nom. Atlas lance alors le projet de réédition de miniatures sous le nom « Dinky Toys de mon enfance », c’est Norev qui est chargé de la fabrication qui sera réalisée en Chine comme quasiment toutes les voitures miniatures actuelles.
Le premier modèle fait office de test, il s’agit de la Citroën DS, référence 24 C. Livrée dans la mythique boite jaune, la miniature n’est pas parfaite, principal défaut, une peinture trop épaisse, défaut qui persistera tout au long de la collection. Bien évidemment voiture et boite sont siglés Edition Atlas et made in China, c’est à la fois rassurant et objet de grogne.
Les 2000 exemplaires sont rapidement épuisés, le top départ de la collection est donné. Ainsi, à partir de septembre 2008, les Dinky Toys sont à nouveau produits, le livre d’histoire vient de se rouvrir pour au moins 10 années.
Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Le premier modèle, la Citroën DS 19 Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Le premier modèle, la Citroën DS 19 - Made in China Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Boite Made in China

Les Dinky Toys de mon enfance

Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Le premier modèle, la Citroën DS 19 - réf 24 CP - sur sa boite emballée Après le test, la DS reste le premièr modèle de la nouvelle collection, elle est toutefois améliorée et prend la référence 24 CP en adoptant des vitres. Les Dinky Toys viennent de renaitre et contre toute attente, la collection Dinky Atlas a trouvé sa place.
Elle ne remplace pas les Dinky Toys d’antan mais elle a établi de nouveaux standards et s’est installée dans la durée.
Rappelons les principales étapes d’une aventure à succès :
– Première collection : les voitures, 87 modèles sont produits entre 2008 et 2015.
– Deuxième collection : les camions, 61 modèles sont produits de 2012 à 2017.
– Troisième collection : les ouvrants, 51 modèles sont prévus de 2014 à 2018.
– Collection privilège : proposée en 2009, elle comprendra 6 coffrets, 2 véhicules et une vitrine.
– Collection anglaise : les Dinky Toys anglaises, abonnement en Angleterre depuis 2013.
– Les hors-séries : modèles à l’unité, en coffrets, modèles anniversaire, catalogue de Noël…
– Les cadeaux des concours : offerts pour les vainqueurs des concours entre 2008 et 2012.
– Le livre Dinky Toys de Jean-Michel Roulet : la nouvelle bible produite à partir de 2012.

Succès …

Jean-Michel RouletMême si de nombreux collectionneurs puristes sont réticents et dénoncent un véritable affront fait à la marque mythique, le succès de la nouvelle collection est immédiat, la renaissance des Dinky Toys connait même un engouement inédit.
Il faut dire que l’arrivée de Jean-Michel Roulet, associé à la collection fin 2008 et nommé directeur des collections « Dinky Toys de mon enfance » en avril 2009, apporte une légitimité à ces rééditions. c’est lui qui propose l’extension des collections, ainsi, prévue à l’origine s’arrêter en octobre 2011, la collection est prolongée et étendue selon le schéma repris ci-dessus, elle continue encore à ce jour.
Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Le premier forumAutre élément de succès, Atlas lance en 2009 un site et un forum dédié aux Dinky Toys. Le forum a pour but de permettre un échange entre les collectionneurs de Dinky Toys et ceux qui découvrent ou redécouvrent la marque de Bobigny. Les nouveautés Atlas sont présentées et analysées par Jean-Michel Roulet qui participe régulièrement au forum. Un dialogue s’installe avec le plus célèbre expert en Dinky Toys et chacun apprécie de pouvoir échanger avec un Jean-Michel Roulet toujours bienveillant et intarissable sur le sujet.
En marge du forum, des concours faisant intervenir les connaissances sur l’histoire des Dinky Toys sont organisés, ils sont l’occasion de tester ses connaissances et de gagner des séries limitées de Dinky Atlas (à 10 puis 50 exemplaires) offertes aux vainqueurs.

… et difficultés.

Tout semble aller pour le mieux dans le monde des passionnés de Dinky Toys, pourtant les difficultés sont bien présentes.
Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Le deuxième forumAinsi le forum n’est pas qu’un espace de convivialité, mal géré par un modérateur inexistant, il est régulièrement « pollué » par une minorité de participants indisciplinés voire irrespectueux. Le forum, après une refonte totale, perd sa dynamique et de son intérêt, il fermera fin 2015.
Mais la difficulté centrale est sans conteste la gestion désastreuse des Editions Atlas, incapables de faire face à un énorme afflux de commandes et de livrer les modèles de manière régulière, notamment aux abonnés de la deuxième heure.
En 2016, malgré la multiplication des collections et le succès évident, on apprend que les Éditions Atlas vont fermer, tout d’abord la branche française dont toutes les activités sont transférées en Suisse. Le répit  est de courte durée puisqu’il y a quelques mois, on apprend également la fermeture du site Suisse de Lausanne pour 2019.
Les conséquences sont un arrêt programmé à court terme de la collection « Les Dinky Toys de mon enfance, Editions Atlas ». De Agostini, la maison mère italienne a repris la collection à son nom en Italie, sans assurance quant à l’avenir.

Une décennie Dinky Toys au sommet et maintenant ?

Jean-Michel Roulet dans le studio de Europe 1, en aout 2012Voilà 10 ans que la fabrication de miniatures gravées Dinky Toys a été relancée, elle a permis de donner un vrai coup de jeune à la passion pour les Dinky Toys. La mise en lumière dans les médias, l’accès à un nouveau public, plus jeune mais surtout plus large, un intérêt accru pour l’aspect historique et la soif de mieux connaitre les détails de chaque modèle sont les éléments positifs de cette renaissance.
Avec la disparition des Editions Atlas, l’aventure en France tire à sa fin, l’histoire s’oriente maintenant vers Agostini et d’autres pays, mais je doute qu’ailleurs l’expérience aille très loin, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne… n’ayant pas le même passé en ce qui concerne Dinky Toys.

Et maintenant ? Pas de soucis pour les Dinky Toys historiques, elles restent un sommet pour les amateurs de jouets anciens, mais quel sens donner à la collection des Dinky Toys Atlas ?

Une collection à part entière

Publicité Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Coffret anniversaireSi le débat sur la question de la légitimité des Dinky Atlas n’est pas clos, il doit être dépassé. Je n’opposerai donc pas les Dinky Toys originales et leurs répliques Editions Atlas, je pense même que cette collection peut être considérée comme une collection à part entière. Certes il s’agit de répliques créées pour les collectionneurs, et non plus pour les enfants comme à l’origine, mais les modèles Atlas ont indéniablement leur place dans l’histoire des Dinky Toys.

La collection Dinky Atlas France comprend plus de 300 modèles répartis dans les trois séries de base (200), dans la collection privilège (20), les offres hors abonnement (80), les cadeaux de la Grande Course (9). Certains possèdent la collection complète, d’autres s’efforcent de la compléter. La plupart des modèles se trouvent facilement et le plus souvent à petits prix, mais les choses commencent à évoluer.

Les prémices d’une cote des Dinky Toys Editions Atlas

Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Les premiers modèles des 3 sériesIl n’existe pas encore de cote des productions Atlas, toutefois, un certain nombre de modèles commencent à être recherchés et on peut esquisser une première approche.
Comme dans toute collection, le prix est tributaire de l’offre et de la demande. Les quantités produites sont un premier indicateur et à ce propos, on peut noter que la première Citroën DS du test a été réalisée à 2000 exemplaires alors que la DS n°1 de la collection s’est diffusée à plus de 200 000 unités (source JMR), nécessairement le prix ne sera pas le même, la première s’échange autour de 70/80€, la deuxième moins de 10€.
Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Coffret cadeau série 24Sans atteindre de telles quantité de fabrication, tous les modèles réalisés dans le cadre des trois grandes séries vendues par abonnements sont produits en grande quantité. Aujourd’hui on les trouve entre 20 et 30€, parfois un peu plus pour les camions.
Les séries limitées comme les voitures vendues dans les catalogues de Noël et comme les coffrets (coffret 75 ans, coffret proto 1960 …) ont été fabriqués à 5000 ou 2000 exemplaires. Si les voitures se trouvent facilement autour de 30€, les coffrets commencent à tenir une cote honorable, entre 50 et 120€, et déjà des pointes à 180/200€ pour le coffret Gordini de la collection privilège.

Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Citroën traction et Simca 8 - séries limitées à 50 ex. - premiers prix du concoursLe sommet est actuellement atteint par les lots offerts lors des concours « la grande course », les deux premiers coffrets ont été produits à 15 exemplaires, les quatre voitures suivantes à 50 exemplaires. Les prix s’échelonnent maintenant entre 200 et 500€, au niveau voire au dessus des Dinky Toys originales les plus recherchées.

Il apparait donc que c’est le bon moment pour compléter une collection « Dinky Toys de mon enfance ». Les petites séries restent encore abordable, mais pour combien de temps ? Elles risquent d’entrer rapidement en concurrence avec les Dinky Toys originales, mais là le débat ressurgit !

Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Peugeot D3A, série limitée Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Camion des 80 ans, série limitée Dinky Toys de mon enfance - Editions Atlas - Citroën 2CV B.B. Lorrain, série limitée

Ce contenu a été publié dans Autour de Dinky Toys, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Dinky Toys Editions Atlas, la fin d’une (belle) histoire

  1. Jean-Michel R (pas Roulet!) dit :

    Merci pour ce très intéressant article.
    Le succès a été au rendez-vous malgré les critiques parfois excessives. à tel point, et c’est l’honneur de Jean-Michel Roulet, qu’Atlas s’est laissé convaincre de rééditer la quasi intégralité des Dinky Toys français d’après-guerre, sans compter les nombreuses variantes et quelques prototypes. Je regrette que l’aventure s’arrête avant que l’on ait pu recevoir les Dinky espagnoles, à part quelques unes, et surtout les militaires ! Un sujet qui bloque certains puristes (adeptes du pacifisme?) mais qui fut si bien traité par Bobigny ! On aurait pu aussi envisager les avions, certains étant mythiques comme le Super Constellation ou la Caravelle. On doit aussi saluer ce qui a été fait côté anglais, à plus petite échelle mais si bien réussi !
    Il reste à espérer que De Agostini saura faire fructifier les efforts d’outillage réalisés, afin d’étancher notre soif de modèles que l’on a laissé passer.
    Bien à vous.

  2. PERROT dit :

    Bonjour, et merci pour tous ces commentaires. Il est bien certain que les critiques concernant les rééditions Atlas ont montré une désinvolture dans la manière de traiter soit les clients (impossible d’avoir un interlocuteur compétent autre qu’une standardiste diplômée aux réponses formatées), soit les miniatures en réplique :
    -essieux non bouterollés
    -suspension trop molle
    -jantes mal ebavurées,
    pour ne citer que les défauts les plus fréquents et les plus flagrants par rapport aux originaux. Défauts qu’il eut été certainement relativement plus facile de corriger avec une fabrication non délocalisée, et un suivi dépassionné, plus attentif aux détails techniques et aux outils de fabrication qu’à l’effet produit en vitrine.
    Abonné de la première heure, j’avais toujours pensé que la collection pouvait s’améliorer, et c’est même pour cette raison que je l’ai continuée jusqu’à aujourd’hui. Hélas, elle se termine par la petite porte.

    Bonne journée à tous.

    Jean-Luc Perrot

  3. refau dit :

    Bonjour,
    La fin annonce le succès
    Assez d’accord pour dire qu’une nouvelle page de Dinky Toys vient d’être écrite. L’aventure était belle et j’ai eu plaisir à la suivre jusqu’au moment où face aux nombreux problèmes de distribution et de qualité j’ai choisi d’abandonner.
    Longue vie Dinky Toys !

  4. Brun dit :

    j’ai été très surpris par les critiques parfois acerbes des Dinky Atlas … le seul modèle que j’ai tenu entre les mains , la Panhard Pl 17 m’a bluffé d’autant plus que je tenais dans l’autre main ma PL 17 Dinky d’origine !!!! Un sacré beau modèle !!!! Bravo aux éditions Atlas et à J.M Roulet …

  5. martinez dit :

    Dommage pour cette fin moi qui voulais absolument la série Spain .

  6. ce fue une belle réditions ,pour faire honneur a la marques dinky toys

  7. philippe martin dit :

    merci tres interressant
    cordialement

Laisser un commentaire