Une voiture, une miniature : Autocar Chausson AP 52 / Dinky Toys

Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29F et 571 - 2 couleurs, roues concaves puis convexes Une voiture historique, célèbre ou simplement originale. Une reproduction en miniature de cette automobile. Un rendez-vous mensuel… Ce mois-ci l’autocar Chausson et sa reproduction par Dinky Toys. En prolongement de l’article Dinky Toys et les vacances, nous dérogeons à l’habituelle voiture pour ce souvenir que dans les années 1950, beaucoup ne possédait pas d’automobile et voyageait en autocar.

Chausson, l’âge d’or du transport en autocar

Les autocars à Nantes, années 1950On a oublié le rôle essentiel joué par les autocars tout au long des années 1950 et 1960 dans le transport des voyageurs entre villes et dans le tourisme naissant.
Il faut se souvenir des chiffres du nombre d’automobiles pour bien comprendre  les habitudes dans l’immédiat après guerre. Ainsi, en France en 1953, il y avait 2 millions d’automobiles, le nombre passe à 12 millions en 1972, il est de plus de 32 millions aujourd’hui.
La gare routière de Rennes avec des autocars Chausson, début années 1960L’autocar connaît son âge d’or et devient le moyen de transport préféré dans une France de l’après guerre en reconstruction. Les gares routières font concurrence aux gares SNCF et l’autocar va dominer jusqu’au début des années 1960, lorsque le marché de la voiture individuelle explose. Parmi les constructeurs de matériel destiné au transport routier collectif, la Société des Usines Chausson va s’imposer.

Créés il y a 100 ans, en 1907, les Ateliers Chausson frères vont se spécialiser dans l’équipement automobile. Chausson adopte deux ailes comme emblème après avoir travaillé pour l’escadrille des cigognes de Guynemer pendant la guerre 14-18. De l’usine d’Asnières, sortent tous types de radiateurs, des réservoirs et des échappements, pour les plus grandes marques automobiles. Dans les années 1930, avec le rachat de marques concurrentes, Chausson va s’orienter vers les pièces de carrosserie et travailler notamment pour Chenard et Walker.
Publicité des autocars Chausson, avec car "nez de cochon"En 1942, les dirigeants de Chausson réfléchissent aux besoins du pays lorsque le conflit s’arrêtera, ils s’orientent alors vers l’autocar et lance le premier modèle, l’AP1.
La Société Chausson va innover en adoptant sur les autocars le principe de la caisse-poutre, la coque composée de tôles d’acier, nervurées et pliées, soudées entre elles, assure la rigidité en allégeant considérablement le poids du véhicule. Il est ainsi plus performant et beaucoup plus habitable. Le premier autocar est équipé d’un moteur Panhard, Chausson adopte ensuite un moteur Hotchkiss qui oblige à avancer le capot moteur par une calandre en saillie surnommée « nez de cochon ».

Autocar Chausson AP 52Au Salon de l’Automobile d’octobre 1951, la Société des Usines Chausson présente un nouvel autocar, plus moderne que le précédent. Les montants de pare-brise amincis allègent l’avant du car qui adopte une calandre plate, intégrant les phares. Les bas de caisse sont cannelés, traités en aluminium ou acier peint, ils affinent la ligne. Mesurant 10,32m de long et avec sa grande capacité de 45 places, soit 10 de plus que la concurrence, il représente alors le véhicule phare de l’industrie française..
Publicité des autocars Chausson, la gamme au milieu des années 1950La production commence au printemps 1952, l’autocar reçoit l’appellation AP 52. Sur cette base, Chausson va développer une véritable gamme d’autocars et d’autobus, avec les adaptations dédiées à la route et à la ville.
L’AP 52 va connaître une longue carrière et de nombreuses évolutions, chacune amenant une modification de l’appellation. Il sera équipé de différents moteurs, à 4 ou 6 cylindres Panhard, Somua, Hispano, il perdra même son moteur thermique pour être utilisé en trolleybus.
Autocar Chausson APH 53 pour la RATPDe nombreuses compagnies publiques et privées choisiront les autocars Chausson pour équiper leurs réseaux urbains ou de ville à ville, comme la RATP qui demandera à Chausson de fournir 273 autobus « APU 53 » à partir de 1954 pour Paris et sa banlieue. Les entreprises de voyage utiliseront également les cars chaussons, ils sont indissociables des images de colonies de vacances.

Autocar Chausson/Saviem APH 522 En 1959, la Société Chausson est absorbée par SAVIEM. Cette marque est créée en 1955 par la fusion de la société Latil, des poids lourds Renault et de Somua. Dès lors, les sigles Chausson et Saviem cohabitent sur les autocars. Le succès de l’autocar chausson AP 52 résiste au rachat, il continue à évoluer et il sera produit jusqu’en 1964.
Au total, Chausson a produit environ 16 000 cars et bus, toutes versions confondues, entre 1942 et 1964.

Autocar Chausson/Saviem APH 522  Autocar Chausson/Saviem APH 522  Autocar Chausson/Saviem APH 522 Autocar Chausson/Saviem APH 522  Autocar Chausson/Saviem APH 522  Autocar Chausson/Saviem APH 522

L’autocar Chausson connait le succès aussi en Dinky Toys

Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29FFaisant partie du paysage urbain et routier, les autobus et autocars ont toujours été présents dans les catalogues Dinky Toys. En France, après guerre, c’est le Somua Panhard qui remplit le rôle de l’autobus alors que celui de l’autocar est dédié à l’Isobloc. Mais, en ce qui concerne ce dernier, apparaît très vite la nécessité de proposer un modèle plus moderne. Fort logiquement, Dinky Toys choisit le Chausson AP 52 qui envahit les routes et les villes avec le succès que l’on connait.
C’est en 1956 que le dessin du nouvel autocar apparaît au catalogue, Jean Massé le représente en crème et rouge. Ce modèle est classé dans la série 29, référence réservée aux autocars et autobus aussi bien en France qu’en Grande Bretagne. Le Chausson porte la lettre F puisque venant immédiatement après l’Isobloc 29 E.
Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29F et Isobloc 29ELe moule de l’AP52 est réalisé en zamak d’une seule pièce associée à une plaque de base en acier. La finesse de la gravure est exceptionnelle sur ce modèle, il faut observer la calandre avec ses différents reliefs et ses phares, les flancs avec les baguettes en alu et les écussons Chausson sur les flancs et à l’avant. L’autocar Chausson est reproduit au 1/66ème et mesure 154 mm, très éloigné du 1/43ème, il faut dire qu’à cette échelle, il aurait dû mesurer 236 mm. Si la comparaison avec les voitures de la série 24 reste anachronique, l’autocar est proche des utilitaires Dinky toys produits à cette époque en France.
Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29F et 571 - roues concaves puis convexes L’autocar Chausson sera proposé en deux associations de couleur, crème et rouge, et ivoire et bleu marine. Il reçoit des jantes convexes respectivement rouges et bleues marine, toujours équipées de gros pneus blancs lisses. En 1959, le Chausson est renuméroté 571 et reçoit des jantes concaves. Il était vendu dans un étui jaune comportant alternativement l’autocar en rouge et en bleu, on y trouve la seule réf. 29F, même après 1959 pour les ultimes productions avec jantes concaves.

         Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29F       Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29F

Il est retiré de la vente courant 1960, ce qui explique une vraie rareté des modèles à jantes concaves. De fait, la cote de ces derniers s’envole, elle s’établit ainsi :
→ Autocar Chausson réf. 29F jantes convexes
rouge/crème, bleu/ivoire NB 210€ N 110€
 Autocar Chausson réf. 571 jantes concaves
rouge/crème, bleu/ivoire NB 450€ N 350€
Il faut également signalé que les Editions Atlas ont reproduit le car Chausson dans la version bleue, roues concaves, on le trouve autour de 30€.
Enfin, pour conclure, il faut préciser que Solido a également reproduit le Car Chausson dans de nombreuses variantes comme le trolleybus ou les bus urbains aux couleurs de différentes villes, ce que n’a pas su faire Dinky Toys, on aurait aimé un AP 52 aux couleurs de la RATP.
Abandonné on l’a vu fin 1960, il faudra attendre 1963 pour voir un nouvel autocar au catalogue Dinky Toys, le Mercedes Benz réf. 541.

Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29F Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29F Autocar Chausson Dinky Toys réf. 571Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29F Autocar Chausson Dinky Toys réf. 571 Autocar Chausson Dinky Toys réf. 29F et Mercedes Benz réf. 541

Pour conclure, il faut préciser que cet autocar Dinky Toys a toujours connu un grand succès, tant auprès des enfants que des collectionneurs. 60 ans après sa sortie, il symbolise toujours le plaisir comme ici sur la couverture de l’almanach Ouest France 2017.

Almanach Ouest France 2017 avec le Chausson Dinky Toys en couverture

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Une voiture, une miniature : Autocar Chausson AP 52 / Dinky Toys

  1. Martin dit :

    bravo superbe article passionnant

  2. BERTRAND dit :

    Merci pour votre excellent article plein de vérité,
    tout ses souvenirs pour avoir connu ces années 50, 60
    Félicitations continuez a nous faire réver
    Michel

  3. Brun dit :

    Le Fil Rouge Automobile toujours égal à lui-même !!!!
    Excellent article , documenté, instructif et très complet ….
    Encore BRAVO !!!

Laisser un commentaire