Une voiture, une miniature : Renault 11 Turbo groupe A de 1987

Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / AltayaUne voiture historique, célèbre ou simplement originale. Une reproduction en miniature de cette automobile. Un rendez-vous mensuel…
Ce mois-ci, la Renault 11 Turbo en version rallye et sa reproduction au 1/43ème par IXO / Altaya. La R11 Turbo a assuré la relève de la R5 Maxi Turbo à la disparition des groupes B, en devenant la représentante officielle de Renault en rallye. C’était il y a 30 ans, en 1987.

Renault 11 turbo, une sportive développée pour le rallye

Renault a produit un nombre important de voitures de course tout au long de son histoire,  dans tous les domaines de la compétition. En ce qui concerne le rallye, dans l’ombre des 4CV, Dauphine, R8 Gordini, Alpine Berlinette, R5 turbo… certaines voitures sont tombées un peu dans l’oubli, la Renault 11 turbo en fait partie.
L’histoire de la Renault 11, ainsi que de sa sœur Renault 9, remonte à la Renault 14, sa mission étant de faire oublier l’échec commercial de la poire.
Renault 11 turbo - Publicité RenaultEn 1983 la R11 voit le jour, c’est une bicorps dotée d’une ligne sobre conçue par Robert Opron, le designer des Citroën SM, Alpine A310, Renault Fuego et R25. Comme ces dernières, la R11 reçoit une vitre arrière caractéristique, en forme de bulle.
Modèle familial apprécié, la Renault 11 va, en 1984, se muer en GTI avec l’adoption d’un turbo. Ce dernier est monté sur le moteur Cléon-fonte de 1400 cm3 et avec une telle mécanique, la R11 turbo développe 105 CV à 5500 tr/min et permet le 0 à 100 km/h en 9 secondes. Le design reste sobre, spoiler et becquet discrets sont accompagnés de très belles jantes en alu et de bandes noires en bas de caisse.

Renault 11 turbo - Alain Oreille - 16ème au rallye de Monte Carlo 1985 - Vainqueur groupe NDans les années 80, les sportives de type GTI servent de base aux voitures de rallye, c’est ce que va faire la Régie Renault avec la 11 turbo dès 1984. Elle est adaptée pour intégrer le nouveau groupe N des voitures de production, qui a remplacé le groupe 1 en 1982.
C’est alors le pilote Alain Oreille qui va être le grand promoteur de cette Renault 11 turbo Groupe N. Ses performances dans les rallyes du Championnat de France, à Monte Carlo et au Tour de Corse sont notables, elles vont rapidement encourager Renault à préparer la R 11 pour le Groupe A (ex groupe 2).
Renault 11 turbo - Publicité Renault 1986Le développement commence en 1985, un travail en profondeur est alors entrepris. La puissance du moteur est portée à environ 180cv, la boite est retravaillée pour transmettre au mieux la puissance et avoir un bon étagement pour le rallye, les trains roulants sont également revus, ainsi que le freinage. A l’arrivée, l’auto ne pèse plus que 880 kilos et peut donc rivaliser avec les Volkswagen Golf GTI, Peugeot 205 GTI, Ford Sierra Cosworth, BMW M3…

L’année 1986 montre tout le potentiel de la Renault 11 Turbo, avec Alain Oreille puis Jean Ragnotti, elle remporte fréquemment le Groupe A dans les rallyes des Championnats du Monde et de France, alors dominé par les Groupes B.
Renault 11 turbo gr. A et Renault 5 maxi Turbo gr. B - Décoration PhilipsMais l’évènement majeur de cette année va être l’arrêt brutal de ces Groupes B, suite aux nombreux accidents et notamment à la mort de Henri Toivonen. La décision de la FIA propulse sur le devant de la scène le Groupe A qui devient la catégorie principale dès 1987.
Renault voit, comme tous les constructeurs de Groupe B engagés en rallye, sa Renault 5 maxi turbo remisée au musée. La régie décide donc d’engager officiellement deux Renault 11 turbo au Championnat du Monde des rallyes 1987.
Renault 11 turbo groupe A - les pilotes officiels avant le rallye de Monte Carlo 1987Elles sont décorées aux couleurs du sponsor principal Philips (bleu, blanc, rouge, comme les R5 maxi turbo groupe B), cependant pour certains rallyes, la R11 est blanche et jaune aux couleurs Renault. Les voitures sont confiées à Jean Ragnotti /Pierre Thimonier et François Chatriot / Michel Perrin.

Renault sait que la tâche sera compliquée face aux voitures à 4 roues motrices, beaucoup plus efficaces sur neige et sur terre, et dotées d’une puissance nettement supérieure. Pour autant, l’année 1987 va s’avérer fructueuse. Légère, servie par une excellente tenue de route et une fiabilité exceptionnelle, la Renault 11 turbo groupe A se construit un beau palmarès et accroche même la 3ème place au classement constructeurs du Championnat du Monde des rallyes, derrière Lancia et Audi.
Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987D’autre part, Renault arrive en tête des constructeurs de voitures à 2 roues motrices, devant Volkswagen et Ford. Côté pilotes, Jean Ragnotti termine 5ème du Championnat du Monde grâce à de beaux résultats : 2ème au Portugal, 3ème au San Remo, 4ème en Corse, 5ème à l’Acropole et 6ème au Monte Carlo. De son côté, François Chatriot est un peu en retrait et finira 13ème du Championnat.

Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987En 1988, le programme rallye sera réduit, Renault Sport privilégiant le Super Tourisme. Jean Ragnotti étant réorienté vers cette compétition au volant de la R21 turbo, c’est Alain Oreille qui devient le pilote officiel Renault. Il conduit la Renault 11 turbo phase 2 (avant modifié) et décroche une 4ème place au Monte Carlo.
Par la suite, la 11 turbo continuera une belle carrière aux mains d’amateurs dans les différents rallyes nationaux, en France, Suisse, Portugal…

Renault 11 turbo phase 1 groupe A Renault 11 turbo phase 2 groupe A Renault 11 turbo phase 1 groupe A

Une Renault 11 turbo, discrète au 1/43ème

Renault 11 turbo groupe A et de tourisme - IXO / AltayaLa discrétion de la Renault 11 Turbo se reporte nécessairement en miniature, ainsi, dans les années de production de la vraie voiture, il fallait se tourner vers le kit pour mettre la 11 turbo en vitrine, que ce soit en version route ou en version rallye. Deux artisans, Automany puis Provence Moulage se sont penchés sur la Renault 11 turbo et ont proposé des kits en résine de bonne facture. Par contre aucun fabricant de modèles montés n’a reproduit la Renault 11 dans sa version sportive, dure époque.

Renault 11 turbo - IXO / AltayaIl faudra attendre IXO avec ses déclinaisons Altaya, dans les années 2000, pour trouver un modèle vendu monté.
Tout d’abord, c’est le modèle de route qui est proposé dans la série Altaya  » Chères voitures d’antan ». Sous la référence 92, Altaya reproduit la Renault 11 turbo de 2005, dans la couleur blanche, la plus belle selon moi, avec les bandes noires qui affinent la ligne, les sigles turbo qui affichaient la sportivité et les belles jantes caractéristiques, un bon modèle.
Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / Altaya - Dans la neige !Ensuite, dans la série Altaya « Rallye Monte Carlo, les voitures mythiques » produite à partir de 2006, la Renault 11 turbo rallye apparait sous la référence 13. Le modèle est la voiture de Jean Ragnotti qui terminait 6ème en 1987, au volant de la R11 turbo groupe A, portant le n°3.
Les lignes générales de la voitures sont bonnes même si on déplore une face avant avec un ensemble calandre trop incliné. La décoration est juste et les pièces rapportées contribuent au réalisme. A l’arrivée un modèle correct, au rapport qualité prix imbattable, qu’on hésitera pas à sortir de la vitrine pour la mettre en situation… dans la neige.

Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / Altaya - Dans la neige ! Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / Altaya - Dans la neige ! Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / Altaya - Dans la neige !

Pour une meilleure qualité, on privilégiera les kits comme celui de Provence Moulage, mais qui nécessitent quelques longues heures de travail. Enfin, il faut signaler qu’au 1/18ème, Ottomobile a sorti il y a quelques années, deux superbes reproductions des versions civile et Tour de Corse.

Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / Altaya Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / Altaya Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / AltayaRenault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / Altaya Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / Altaya Renault 11 turbo groupe A - 6ème au rallye de Monte Carlo 1987 - IXO / Altaya

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire