25ème Autobrocante de Lohéac – 7 et 8 octobre 2017

Autobrocante Festival du Manoir de l’automobile de Lohéac - Affiche 20171993 – 2017 : 25ème édition de l’Autobrocante Festival du Manoir de l’automobile de Lohéac. L’Alpine A310 V6 est invitée sur le thème « Les 40 ans d’une Championne 1977/2017 ». En 1977, l’A310 coiffait une triple couronne de Championne : France en Rallye et Rallycross, Europe en Rallycross. Et comme tous les ans, les à côtés sont séduisants, de la bourse d’échanges à la visite du musée. Mais cette année, il faut signaler une attraction supplémentaire, la 2ème vente aux enchères d’automobiles de collection, elle fait écho à la 1ère vente qui a eu lieu en 1994, lors de la 2ème édition de l’Autobrocante.

Autobrocante Festival du Manoir de l’automobile de Lohéac - Vente aux enchères de Bretagne EnchèresLa vente est organisée par Rennes Enchères et aura lieu le 7 octobre à 18 heures à Lohéac.
45 voitures de collection et de prestige seront proposées, on remarque par exemple sur le catalogue : Citroën 2cv 1977, Fiat 500 1962, MG TC 1947, Porsche 911 turbo 1991, Talbot Lago T26 1948, Alfa Romeo 4C 2014, Ferrari 430 Scuderia 2009, Alpine A110 1600 1971 … Une intéressante vente de modèles peu courant mais assez éloignée de ce qui avait était proposé lors de la 1ère vente en 1994.

Musée Automobile de Bretagne - Louis Desbordes - AfficheC’était alors en effet un évènement que l’on peut qualifier d’historique, il s’agissait en effet de la collection de Louis Desbordes, un des plus anciens collectionneur français, qui avait créé le Musée Automobile de Bretagne près de Rennes. Ce musée, ouvert dans les années 1960, faisait office de pionnier en la matière, à l’instar du musée de Rochetaillé. La collection avait été accumulée dès après-guerre par Louis Desbordes, garagiste et récupérateur d’épaves. Comme Henri Malartre, il a récupéré et acheté des voitures anciennes afin de perpétrer l’histoire de l’automobile.
Pour l’essentiel constitué de véhicules avant-guerre, le musée à fermé ses portes en 1989. Les collectivités locales n’ayant pas voulu acquérir la collection, celle-ci fut dispersée par Maitre Poulain le 2 octobre 1994 dans le cadre du musée de Lohéac lors de la seconde Autobrocante.

Ce contenu a été publié dans Reportages, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire