Dinky Toys 1959 – 1960 : nouvelle numérotation et roues concaves, une recherche pour le collectionneur

Collection de Dinky Toys Dinky Toys a connu beaucoup d’évolutions au cours de son histoire mais certaines années sont plus importantes que d’autres. Ainsi 1959 et 1960 marquent une transition importante avec la mise en place d’une nouvelle numérotation et la généralisation des roues à jantes concaves.
Ces deux années charnières sont une source importante de recherches pour le collectionneur.

Une nouvelle numérotation en 1959

Collection de Dinky Toys, sériesIl y a fort à penser que la nouvelle numérotation des Dinky Toys est largement passée inaperçu en 1959, c’est pourtant un des éléments majeurs pris en compte par les collectionneurs. Alors pourquoi et comment cette numérotation a t-elle été mise en place ?

Bien souvent, la documentation de l’époque éclaire l’historien qui se cache derrière chaque collectionneur. Avec Dinky Toys nous sommes gâtés puisque chaque année un catalogue était publié, il faisait le point sur les modèles commercialisés et les nouveautés attendues. Il s’agit d’une source intéressante, toutefois la prudence s’impose, notamment en ce qui concerne les couleurs des nouveautés. L’autre document à prendre en compte est le Meccano Magazine, ce dernier est le plus fiable puisque tous les mois il présente les nouveautés Dinky Toys, à la fois dans la rubrique actualité et en publicité.
Catalogue Dinky Toys 1959 - extraitC’est donc dans ces documents que l’on va découvrir l’évolution de la numérotation des Dinky Toys. Ainsi le catalogue 1959 fait apparaitre une nouvelle référence au côté de la référence habituelle du type alpha-numérique (deux chiffres suivi d’une lettre), elle est maintenant précédée d’une référence numérique à trois chiffres. Par exemple la Peugeot 403  familiale référence 24F est maintenant numérotée 525 – 24F. Tous les modèles sont impactés, que ce soit les voitures, les camions ou même les accessoires.Meccano Magazine mars 1959
Le Meccano Magazine reprend dès le mois de mars 1959 cette nouvelle numérotation, mieux, le rédacteur en chef y consacre son éditorial alors nommé A-propos. Il explique que c’est la mécanographie qui impose cette modification. On découvre que la machine se substitue au travail manuel et aux travaux de bureau. Ce détail est intéressant si on le place dans le contexte de 1959, l’informatique n’est pas encore d’actualité, on sait les bouleversements qui suivront.
Est-ce la bonne explication? c’est en tout cas la seule officielle. Il faut se rappeler que Liverpool, la maison mère, est passée aux références numériques en 1954, Bobigny ne pouvait que suivre d’autant que toutes les lettres de l’alphabet avaient été utilisées dans la série 24, il aura fallu 5 ans pour que les références numériques viennent en France.

La mise en place de cette nouvelle numérotation va se faire en douceur puisque pendant une bonne partie de l’année 1959, la numérotation alpha numérique va perdurer, que ce soit pour les voitures ou les utilitaires.
En février apparaissent les deux premières nouveautés de l’année, l’Alfa Roméo 1900 et la Simca Chambord, elles reçoivent respectivement les numéros 24J et 24K.
Meccano Magazine mars 1959Les premiers modèles à adopter la double numérotation apparaitront en mars, il s’agit de la Vespa 400 numérotée 24L – 529 et de l’ambulance militaire Carrier 80F – 820. Pour autant, les références mentionnées sur la boite jaune resteront 24L et 80F.
En juin, apparait le premier modèle avec la seule numérotation numérique, il s’agit de l’Unic Saharien porte-tubes référence 893. Quant à la première automobile à quitter définitivement la série 24, ce sera la Fiat 1200 « grande vue » qui apparait en juillet avec le numéro 531.
Le remplacement des anciennes références sur les boites se fera très progressivement à partir de 1960.

De nouvelles roues concaves en 1960

Catalogue Dinky Toys 1960 - extraitL’année 1960 va confirmer la fin progressive de la série 24, ainsi que des séries de 25 à 90 dédiées aux utilitaires, puisque toutes les nouveautés reçoivent désormais les nouvelles références à trois chiffres.
Le catalogue de 1960 est sans équivoque, les références alpha-numériques ont définitivement disparu, tous les modèles des anciennes séries encore commercialisés adoptent la nouvelle numérotation.
Catalogue Dinky Toys 1960 et Panhard PL17 réf. 547Pour autant le style de la série 24 perdure et il faudra attendre le printemps de l’année 1960 pour voir la finition des Dinky Toys évoluer vers plus de modernité. La première à montrer la voie sera la Panhard PL17, réf. 547, qui reçoit un aménagement intérieur en plastique, une suspension, mais pas encore de direction.
Jusque là, tous les modèles, même référencés en 500, perpétuent la tradition dépouillée de la série 24. Pourtant une évolution, certainement perçue comme marginale en 1960, mais notable pour le collectionneur aujourd’hui, se fera au niveau des roues Dinky Toys.

Citroën DS 19 - Dinky Toys réf. 24CP et 522 - jantes concaves et convexes

Une recherche pour le collectionneur : La jante concave (à gauche) remplace la jante convexe (à droite) à partir de 1960

La jante est identique depuis 1949, d’un diamètre de 10 mm pour toutes les voitures, elle est convexe avec un moyeu en relief. En zamak peint ou brut sur les premiers modèles, elle sera ensuite en acier tourné et poli pour donner une finition d’aspect chromé. Cette jante devient pendant 10 ans la référence Dinky Toys.
En 1960, la jante se modernise et adopte une forme concave (en creux), tout en conservant un diamètre de 10 mm. Elle va progressivement équiper les anciennes séries 24 conservées dans la série 500, ainsi que les utilitaires, puis elle disparaitra à partir de 1962 sur les nouveaux modèles, date à laquelle les roues seront personnalisées pour chaque miniature.

Nouvelles références et roues concaves, une quête pour le collectionneur de Dinky Toys

Dinky Toys réf. 38A et 895 - Unic Izoard multibenne Marrel - roues concaves et convexesSi la nouvelle numérotation fut sans conséquence pour les enfants de 1959 – 1960, elle a ouvert des perspectives de recherche pour le collectionneur de Dinky Toys. En effet, la renumérotation à trois chiffres s’est accompagnée de modifications au niveau des boites. Ainsi, comme on l’a vu, progressivement à partir de  1960 les références numériques sont généralisées.
Dinky Toys va en profiter pour faire le ménage dans sa gamme et les modèles les plus anciens vont être arrêtés, ceux conservés vont changer de référence et recevoir les nouvelles jantes concaves. Ainsi, les autos de la série 24 encore au catalogue sont toutes reclassées dans la nouvelle série 500, les utilitaires des différentes séries 25, 29, 32, 33, etc… sont reclassés en série 500 ou 800 suivant qu’ils sont identifiés Dinky Toys ou Dinky Supertoys.

Dinky Toys réf. 34A et 560 - Berliet benne carrière

Exemple d’évolution de numérotation avec le Berliet benne carrières : Boite 34A, puis 560/34A et enfin 560

Mais Dinky Toys est une grosse machine, lente à évoluer et où le sens de l’économie est essentiel. De fait, rien n’est simple ni évident, cette période est un véritable casse tête pour le collectionneur. En effet, si la chronologie est généralement respectée, le rythme des l’évolutions dépend de chaque modèle.
D’une manière générale, la double numérotation apparait sur les boites de quelques modèles (1959), puis les roues concaves remplacent les roues convexes (1960) et dans le même temps la numérotation à trois chiffres se généralise (à noter que certains ne l’adopteront jamais).

Une synthèse des modifications notables sur les séries 24 et les utilitaires (hors couleurs)

Collection de Dinky Toys, série de DauphineCes changements de numérotation et de jantes restent mineurs et de fait assez peu connus. Il faut dire que cette recherche intervient le plus souvent lorsque le collectionneur a réuni tous les modèles Dinky Toys, dans leur version de base, la plus courante.
Voici une synthèse des modèles concernés par le changement de numérotation et l’adoption de jantes concaves, nous précisons les modifications apportés au modèle de base toujours à jantes convexes et aux boites des séries à deux chiffres (24, 25, 29, etc…)

Automobiles

Dinky Toys réf. 505 et 22A - Maserati Sport 2000 - roues concaves et convexes22A – Maserati 2000 sport : jantes concaves et nouvelle boite réf. 505
23J – Ferrari auto de course : jantes concaves et nouvelle boite réf. 511
24A – Chrysler New Yorker 1955 : jantes concaves et nouvelle boite réf. 24A/520
24B – Peugeot 403 berline : jantes concaves et nouvelle boite réf. 521
24CP – Citroën DS berline : jantes concaves et nouvelle boite réf. 522
24D – Plymouth belvédère coupé : jantes concaves, pas de nouvelle boite réf. 523
24E – Renault Dauphine : jantes concaves et 2 nouvelles boites réf. 24E / 524 puis 524
24F – Peugeot 24U familiale : jantes concaves et nouvelle boite réf. 525
24H – Mercedes 190SL coupé : jantes concaves et nouvelle boite réf. 526
24J – Alfa Romeo 1900 Super Sprint coupé : jantes concaves et nouvelle boite réf. 527
24K – Simca Vedette Chambord : jantes concaves, pas de nouvelle boite réf. 528
24L – Vespa 400 2CV : seulement nouvelle boite réf. 529
24M – Volkswagen Karmann Ghia coupé : jantes concaves, pas de nouvelle boite réf. 530
24T – Citroën 2CV : jantes concaves et 2 nouvelles boites réf. 24T / 535 puis 535
24Y – Studebaker Commander coupé : jantes concaves et nouvelle boite réf. 24Y/540
24ZT / 542 – Simca Ariane taxi : jantes concaves, boite toujours référencée 24ZT / 542
531 – Fiat 1200 Grande vue : jantes concaves
532 – Lincoln Première limousine : jantes concaves
544 – Simca Aronde P60 : jantes concaves

Utilitaires

Dinky Toys réf. 32AB et 575 - Panhard SNCF - roues convexes et concaves25BV – Peugeot D3A « Postes » : jantes concaves et nouvelle boite réf. 560
25D – Citroën 2CV fourgonnette incendie : jantes concaves et nouvelle boite réf. 562
29F – Chausson autocar : jantes concaves, pas de nouvelle boite réf. 571
32AB – Panhard semi-remorque SNCF : jantes concaves et nouvelle boite réf. 575
32C – Panhard semi-citerne Esso : jantes concaves et nouvelle boite réf. 576
32D – Delahaye pompier grande échelle : jantes concaves et 2 nouvelles boites réf. 899
32E – Berliet pompier premier secours : jantes concaves et nouvelle boite réf. 32D/583
33AN – Simca Cargo Fourgon Bailly : jantes concaves, pas de nouvelle boite réf. 577
33B – Simca Cargo benne : jantes concaves et 2 nouvelles boites réf. 33B/578 puis 578
33C – Simca Cargo Miroitier « St Gobain » : jantes concaves et nouvelle boite réf. 33C/579
34A – Berliet benne carrière : jantes concaves et 2 nouvelles boites réf. 34A/580 puis 580
34B – Berliet porte container : jantes concaves et nouvelle boite réf. 581
35A – Citroën U23 camion de dépannage : jantes concaves et nouvelle boite réf. 582
36A – Willeme semi-remorque fardier : jantes concaves et nouvelle boite réf. 897
38A – Unic Izoard multibenne Marrel : jantes concaves et nouvelle boite réf. 895
39A – Unic Izoard porte voitures Boilot : jantes concaves et nouvelle boite réf. 894
50 – Salev grue mobile : jantes concaves, pas de nouvelle boite réf. 595
70 – Remorque bâchée 4 roues : jantes concaves et nouvelle boite réf. 810
90 – Richier rouleau compresseur : deux nouvelles boites réf. 830
561 – Citroën H 1200kg « Cibié » : jantes concaves, boite toujours référencée 561
893 – Unic Izoard saharien : jantes concaves, 2 types de boites toujours référencées 893
898 – Berliet T6 porte transformateur : jantes concaves sur remorque en fin de production

Divers et militaires

Dinky Toys réf. 891 - Caravelle40 – coffret 6 panneaux ville : nouvelle boite réf. 590
41 – coffret 6 panneaux route : nouvelle boite réf. 591
60C – Lockheed Super G Constellation : nouvelle boite réf. 892
60F – Caravelle Air France : nouvelle boite réf. 691
80A – Panhard EBR : nouvelle boite réf. 815
80B – Jeep Willys : jantes concaves et nouvelle boite 816
80C – Char AMX 13 : deux nouvelles boites 817 puis 801
80D – Berliet 6×6 tout terrain : jantes concaves, pas de  nouvelle boite réf. 818
80E – Obusier de 155 ABS : jantes concaves et nouvelle boite réf. 819
80F – Renault Carrier ambulance militaire : jantes concaves et nouvelle boite réf. 820

Pour conclure, il faut préciser que les modèles avec roues concaves sont beaucoup moins courants qu’avec les roues convexes. De même, les boites renumérotées sont plus rares. Donc logiquement, ces variantes cotent plus cher, comme on pourra le vérifier dans la cote détaillée Filrouge automobile .

Ce contenu a été publié dans Autour de Dinky Toys, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Dinky Toys 1959 – 1960 : nouvelle numérotation et roues concaves, une recherche pour le collectionneur

  1. dinkycollect dit :

    Pierre Olivier,

    Il est exact que le Trojan OXO fabriqué pendant un an seulement a été vendu uniquement en boîtes détaillants de six pièces. Il semble que Mike Richardson ai fait une erreur pour l’étui jaune dont on ne connait aucun exemplaire à ce jour.

    L’OXO est de loin le plus rare des Trojan surtout en bon état. Sa fabrication par Meccano a probablement cessé quand Brooke Bond Tea a racheté OXO.

    L’Encyclopédie Dinky Toys™ sur CD est le seul document à traiter raisonablement des différent modèles de boîtes pour chaque Dinky Toys. Certains modèles ayant été diffusés dans dix modèles de boîtes différentes. Si la liste des boîtes pour les Dinky francais est relativement simple, il en est tout autrement pour les Dinky Anglais.

    dinkycollect

    • GUERIN Pierre-Olivier dit :

      Bonsoir dinkycollect,

      C’est très gentil de votre part d’apporter cette précision. Je comprends mieux pourquoi je ne vois que des copies de boîtes jaunes pour accompagner ce rare Trojan OXO très joli. Je vais tâcher de trouver cette encyclopédie, merci pour le tuyau. Oui, c’est un casse-tête que ces boîtes anglaises. J’ai acquis il y a quelques temps une boîte de 6 de Ford Fordor rouges à jantes bordeaux avec deux exemplaires. Je viens de terminer de la compléter, mais la boîte a la référence 170 plus tardive, notamment pour les bicolores. Je suis perplexe, même si il s’agit du deuxième modèle de châssis, et me demande si une boîte de 139 A pour des unicolores ne conviendrait pas mieux ?
      Encore faut-il la trouver. En plus j’ai une jolie boîte export USA destiné à H.Robson…
      Bonne soirée.
      P-O

  2. philippe martin dit :

    toujours aussi passionnant merci

  3. GUERIN Pierre-Olivier dit :

    Merci beaucoup au « Fil rouge » pour ce passionnant article, et cet éclairage précis et utile. On comprend mieux les différences de prix entre une Chambord jantes convexes, et sa benjamine en jantes concaves. Pour ce qui est des « nouvelles numérotations » des anglaises, je m’interroge encore sur un point, auquel le livre des Richardson n’apporte pas de réponse clair : les boîtes individuelles des vans  » Trojan  » notamment. Il est certain que la série 450 et suivants apparaît avant 59, à la différence de Meccano France, mais les réponses des collectionneurs sont parfois confuses : je cherche une boîte individuelle pour le Trojan  » OXO  » bleu, mais apparemment elle n’était vendue qu’en boîte revendeur de six. Cependant, Richardson semble affirmer que la boîte jaune a quand-même existé pour ce modèle. Même incertitude pour le Trojan « Chivers Jellies ».
    Seul fait établi, le Trojan  » Cydrax  » et le  » Brooke Bond Tea  » – modèles plus tardifs, ont bien des boîtes jaunes. Celles que j’ai trouvées pour le  » Esso  » et le  » Dunlop  » sont à double numérotation, et c’est une chance ! Bonne soirée.

    • filrouge-automobile dit :

      Merci pour votre commentaire.
      En ce qui concerne les adorables Trojan, le OXO n’a semble-t-il jamais eu de boite individuelle (confirmé par l’argus miniature de E.Flament) par contre le Chivers possède bien une boite individuelle.
      Bien cordialement.

      • GUERIN Pierre-Olivier dit :

        Merci infiniment pour cette précision. Il faut que je trouve le « Flament », mais je ne sais pas quelle est l’édition la plus pertinente ? Le « Brochard » de 2015 est utile même si il ne recèle pas d’informations comme celles sur ces jolis Trojan, mais certaines estimations m’ont un peu surpris. Par exemple pour les DTF, la Vespa orange 529, que je voyais plus chère.

Laisser un commentaire