Une voiture, une miniature : Porsche 911S de 1968

Porsche 911 S de 1968 - Kit AMRUne voiture historique, célèbre ou simplement originale. Une reproduction en miniature de cette automobile. Un rendez-vous mensuel… Ce mois-ci, la Porsche 911 et sa reproduction au 1/43ème par AMR. En 70 années, Porsche a construit les meilleures voitures et dominé le sport automobile, mais une voiture se détache, la 911. Depuis 1963, elle n’a jamais cessé d’évoluer et nous avons choisi la première génération.

En cette année de célébration des 70 ans de Porsche, on assiste à de nombreuses commémorations, notamment lors d’évènements automobile comme à Le Mans Classic par exemple. Tour à tour, dans ces manifestations, sont montrées les voitures qui ont écrit la légende Porsche,  comme les 356, 904, 908, 917, 956, 919, etc…

Le Mans Classic 2018 - Porsche 904 Le Mans Classic 2018 - Porsche 917 de 1970 Le Mans Classic 2018 - Porsche 956 vainqueur Le Mans 1984 et 1985

Mais le modèle emblématique, celui qui est de toutes les présentations, qui a traversé plus de 50 années de l’histoire de l’automobile, qui symbolise le mieux la voiture de sport, qui affiche le plus beau palmarès en course et ceci toutes marques confondues, ce modèle est la Porsche 911.

Porsche c’est la 911 !

Le Mans Classic 2018 - PORSCHE 91155 années, 7 générations et plus d’un million de véhicules ont ancré la 911 au sommet des voitures les plus mythiques, c’est donc à la fois la raison et la passion qui, ce mois-ci, ont guidé le choix de la Porsche 911, pour les 70 ans de la marque de Stuttgart.
Mais raconter son histoire équivaut à rédiger un livre, et encore faut il préciser que les plus de 300 livres recensés sur ce phénomène automobile ne sont jamais complets puisque la 911 écrit une nouvelle page tous les jours, sur la route et sur la piste.
Parmi toutes les évolutions de la 911, la plus iconique reste la première version, produite entre 1964 et 1973. Une première décennie qui va jeter les bases et montrer la voie d’une évolution perpétuelle dans le respect des gènes.

Le Mans Classic - les Porsche 911 Classic Le Mans Classic - les Porsche 911 Classic Le Mans Classic - les Porsche 911 Classic

Ferry Porsche et la Porsche 901 en 1963Appelée à succéder à la 356, c’est sous le type 901 que la nouvelle Porsche est présentée au salon de Francfort le 12 septembre 1963, avant de devenir 911 lors de sa commercialisation en 1964. Commence alors la saga d’une voiture de sport que plus rien n’arrêtera et qui 55 ans après sa naissance fait toujours référence à la ligne originelle.
C’est cette ligne intemporelle que nous aimons, celle qui a prouvé son efficacité sur la route comme sur la piste.
Le Mans Classic - Porsche 911 ClassicLa ligne Classic, celle de la première génération, a évolué dès les premiers mois, en vue d’améliorer les performances en compétition. Des ailes qui s’élargissent, des spoilers qui apparaissent, des ailerons qui se greffent, des prises d’air pour mieux respirer… et en moins de 10 ans la 911 se transforme en animal de course pour dominer au Mans comme en rallye, mais sans oublier de devenir la voiture de sport par excellence, à l’aise dans les rues de Deauville comme sur les routes des Alpes.
Le Mans Classic - Porsche 911 ClassicParmi les 7 générations de 911, la première reste la plus mythique entrainant dans son sillage les trois suivantes, série G, 964 et 993, toutes servies par le 6 cylindres à refroidissement par air et une évolution en douceur de la ligne. Depuis 1997, le moteur est refroidi par eau et les lignes des 996, 997, 991 ont fortement évolué pour s’inscrire dans plus de modernité, tout en conservant la silhouette générale de la 911 originelle.

Le Mans Classic - Porsche 911 Classic Le Mans Classic - Porsche 911 Classic Porsche 911 Classic
      Porsche 911 Classic 1965            Porsche 911 Classic 1970

La Porsche 911, un paradoxe en miniature

Jeux aux petites voitures années 1960Un tel succès automobile, qui commence en 1964, arrivait à point nommé dans la période reine de la voiture miniature. Souvenons nous que dans les années 1960, la petite voiture est le jouet préféré des garçons et aussi de certaines filles qui n’obéissent pas au dictat du genre. Dans ces années, tous les fabricants de miniatures au 1/43ème connaissent leur apogée et se livrent une lutte pour reproduire les automobiles qui font rêver les enfants et leurs parents.
Les marques les plus actives sont, on le sait, Dinky Toys, Solido, Corgi Toys, Norev, Politoys, Mebetoys, Marklin… Et si les voitures de tourisme remplissent l’essentiel des catalogues, les voitures de sport et de course sont bien présentes. Ainsi Ferrari, Alfa Roméo, Jaguar, Aston Martin… ont droit à des reproductions.

Porsche 356A - Dinky Toys réf. 182A l’époque, Porsche n’a pas une gamme très étendue et s’appuie sur la 356. Cette dernière n’est pas ignorée en miniature, on la trouve chez Norev, Quiralu, Marklin et surtout Dinky Toys qui l’ajoute à son catalogue anglais en 1958. Solido préfèrera mettre l’accent sur la course avec un Spyder 550 dès 1957, puis une Porsche F2 et une Porsche Le Mans en 1964.
Porsche est donc bien suivi par les fabricants et lorsque la 911 arrive sur le marché, on aurait pu s’attendre à la trouver rapidement en miniature, d’autant que parallèlement elle acquiert ses premiers succès en compétition. Mais que s’est t-il passé ? nous l’ignorons mais toujours est-il que la 911 n’apparait pas dans les vitrines des magasins de jouets !
Porsche 912 - PolitoysLes grands de la miniature oublient purement et simplement la nouvelle sportive de Stuttgart. Dinky Toys ne produira jamais la 911. Solido attendra 10 ans (1974) pour produire la 911 en version Carrera RS et Corgi Toys proposera une version Targa de la 911 en 1971, au début de la mode des roues Whizzwheels.
Porsche 912 - Catalogue Mebetoys 1969

En définitive, Politoys et Mebetoys seront les premiers à s’y intéresser, mais c’est la 912 qui est reproduite, respectivement en version route et rallye London Sydney, deux modèles assez éloignés des standards de qualité de leurs concurrents.

Porsche 911 S de 1968 - Kit AMRC’est ainsi que 10 ans après sa sortie, la Porsche 911 n’avait aucune réduction au 1/43ème digne d’elle. Heureusement, à cette époque nous arrivons dans la période du kit et les artisans vont combler de nombreux vides. Le plus célèbre d’entre eux, André Marie Ruf, va s’intéresser à la 911 dans toutes ses définitions et notamment au modèle Classic de la fin des années 1960. Porsche 911 S de 1968 - Kit AMRA partir de 1978, de nombreuses versions de la 911, de route et de course sont proposées, dont cette Porsche 911 s de 1968. Le kit nécessite une certaine dextérité pour son montage mais le résultat est largement au dessus de ce que les industriels proposaient à l’époque et après 40 ans passés en vitrine, la miniature AMR conserve un excellent niveau. Les photos parlent d’elles même, la ligne est parfaite, une ligne très difficile à reproduite correctement.
Depuis, fort heureusement, la 911 a intéressé de nombreux fabricants et toutes les générations ont été reproduites, ainsi que les innombrables déclinaisons de compétition.

Porsche 911 S de 1968 - Kit AMR Porsche 911 S de 1968 - Kit AMR Porsche 911 S de 1968 - Kit AMRPorsche 911 S de 1968 - Kit AMR Porsche 911 S de 1968 - Kit AMR Porsche 911 S de 1968 - Kit AMRPorsche 911 S de 1968 - Kit AMR Porsche 911 S de 1968 - Kit AMR Porsche 911 S de 1968 et son dérivé Porsche Turbo RSR de 1974 - Kit AMR

Le Mans Classic 2018 - 70 ans Porsche

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Une voiture, une miniature : Porsche 911S de 1968

  1. emile gaspard dit :

    Bonjour et encore merci pour toutes vos fiches que je garde précieusement car elles sont très précises et de plus extrêmement intéressantes même si j’ai un grand faible pour Dinky Toys. Continuez encore à nous faire découvrir ces magnifiques miniatures. J’en profite pour vous faire part d’une acquisition réalisée pas plus tard que ce dimanche sur une brocante à Perpignan. J’ai acheté une Simca Chambord 24K pour la modique somme de 8 euros. Elle est en deux tons de vert jusque là rien d’extraordinaire. Les vitrages ne sont plus translucides, il y a des manques de peinture et le châssis est un peu abîmé. Là ou ça devient très intéressant, c’est qu’elle possède des roues concaves et convexes. Les rivets sont bien d’origine il n’y a pas de problème de ce coté. Ma question, avez vous déjà entendu parler de modèles ayant la même erreur de montage. Et dites moi si vous avez le temps de me répondre si j’ai trouvé la pépite. Dans l’attente d’une éventuelle réponse, bien cordialement et encore merci.

    • filrouge-automobile dit :

      Bonjour et un grand merci pour votre commentaire sympathique.
      La Chambord que vous avez acheté montre que le contrôle de Dinky Toys n’était pas parfait. Le modèle est intéressant du fait qu’il a été monté au changement de roues et qu’une confusion s’est produite sur la chaine. Les anomalies restent peu fréquentes et toujours intéressantes mais n’apportent que peu de plus-value au modèle. Ceci étant cela en fait une pièce quasiment unique et personnellement je suis prêt à payer plus cher. Dans votre cas, 8€ c’est donné.
      J’avais évoqué ce phénomène dans un article : L’authenticité des Dinky Toys et autres marques de miniatures

      Cordialement

      • emile gaspard dit :

        Merci beaucoup pour votre réponse.Bien sûr étant collectionneur, je vais la garder. C’est une curiosité et elle va aller grossir ma collection.
        C’est toujours un plaisir d’attendre votre réponse.
        Et j’espère que vos rubriques continueront encore très longtemps.
        Bien cordialement.

  2. Brun dit :

    Voiture mythique , voiture passion , le tout bien rendu dans ce très bel article …..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.