Collectionneur & Chineur : Miniatures au 1/87ème

 Collectionneur & Chineur, n°275 du 3 août 2018 avec miniatures Jouef et NorevLe magazine Collectionneur & Chineur, dans son n°275 du 3 août 2018, propose un dossier sur les miniatures réduites à l’échelle du 1/87ème.
Lorsqu’on est collectionneur de 1/43ème, on délaisse souvent, voire on ignore les autres échelles. Pourtant, les miniatures réduites au 1/87ème ont beaucoup de charme et méritent qu’on s’y intéresse. L’article de Collectionneur & Chineur est l’occasion d’aborder le sujet.

Une question d’échelle

Pour tout collectionneur de miniature, la question de l’échelle est cruciale tant il est compliqué de les mélanger. Si l’échelle reine est le 1/43ème, de nombreux autres rapports de réduction existent, chacun présente des avantages et des inconvénients :
Nécessité d’une place importante pour les modèles du 1/25 au 1/18ème mais accès à de nombreux détails, caractéristiques inverses pour les modèles aux très petites échelles du 1/60 au 1/87ème, un équilibre certain pour le 1/43ème, le débat existe et chacun se positionne selon ses goûts.
SMminiatures Jouef et Norev au 1/87èmei les modèles aux grandes échelles puisent leur origine dans les jouets en tôle qui avait cours dans la première moitié du 20ème siècle, les échelles inférieures sont issues du monde du train. Dans ce domaine on distingue deux dimensions principales :
L’échelle O correspond à un écartement de rails de 32mm et à une échelle de 1/43ème en Europe et 1/48ème aux États Unis.
L’échelle HO correspond à un écartement de rails de 16,5mm et à une échelle de 1/87ème, mais avec le même écartement de 16,5mm, la grande Bretagne a adopté le OO à l’échelle de 1/76ème.
 Collectionneur & Chineur, n°275 du 3 août 2018 Ces précisions sont importantes puisque les voitures miniatures ont été créées à l’origine comme des accessoires des trains O par Dinky Toys, d’où l’adoption de l’échelle du 1/43ème, avant de devenir des jouets à part entière. Ce choix est encore plus flagrant avec le HO puisque le 1/87ème restera longtemps accessoire de réseau ferroviaire.

C’est d’ailleurs ce que nous rappelle Collectionneur & Chineur en précisant que le dossier ne traite que du 1/86 et 1/87ème, excluant les 1/76ème (Matchbox, Dinky Dublo) et 1/60ème (Majorette). On y apprend que l’Allemagne est leader de cette échelle depuis les années 1950, la France lui emboîtant le pas avec Norev.

Tour du monde en mini-miniatures

C’est le titre choisi par Collectionneur & Chineur qui limite le dossier des années 1950 aux années 1970. Le tour du monde visite 8 pays, ceux qui ont principalement produit les miniatures dans cette période.

Allemagne
 Collectionneur & Chineur, n°275 du 3 août 2018Wiking est le fabricant précurseur du 1/87ème. Wiking s’est surtout concentré sur les marques automobiles allemandes à la fois en voitures de tourisme et en utilitaires. Ces petits modèles vont adopter les progrès connus dans le monde de la petite voiture (roues, vitres, etc…). Les Wiking deviennent une collection à part entière dépassant le cadre du train. En Allemagne, d’autres marques sont présentes comme Hammer et Märklin, et les jouets de bazar.

France
 Collectionneur & Chineur, n°275 du 3 août 2018 avec miniatures NorevEn France, Norev va s’engager en 1957 sur la voie de la mini voiture, à l’échelle annoncée du 1/86ème, réduction de moitié du 1/43ème. La gamme appelée « Musée de poche » connait un franc succès qui incitera Norev à étoffer la série dans les années 1960, jusqu’à son apogée en 1971 et l’introduction de la carrosserie en métal. En effet, le magazine précise que l’écrasante majorité des modèles au 1/87ème est réalisée en plastique. Norev déclinera certains modèles en porte-clés.
A côté de Norev d’autres marques ont créé des modèles comme Cadum Pax diffusé sous forme de jouets-primes, Clé qui a produit essentiellement des utilitaires et Jouef qui a réalisé quelques voitures françaises destinées à ses réseaux de train. Enfin, on nous rappelle que CIJ a au cours des années 1950 développé une gamme au 1/86ème en métal.

Autres pays
Le dossier se poursuit par l’Espagne, l’ex-Allemagne de l’est, l’Italie, le Danemark, Hong Kong et les États Unis.

Une collection à part entière et un numéro de Collectionneur & Chineur à ne pas manquer

 Collectionneur & Chineur, n°275 du 3 août 2018Mème si la demande est assez faible en France, le 1/87ème est une collection qui mérite notre attention d’autant que les prix sont globalement assez faibles, entre 5 et 15€. Mais il y a des exceptions comme le camion Unic transport d’autos de Norev qui cote 150€ neuf en boite. Toutefois le magazine rappelle qu’une certaine prudence est nécessaire lors de l’acquisition de ces modèles, quant à leur état et notamment au risque de déformation du plastique.
Une lecture approfondie Collectionneur & Chineur s’impose, mais attention, elle risque de vous inoculer le virus des mini-miniatures.

Ce contenu a été publié dans Modèles réduits et jouets anciens, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Collectionneur & Chineur : Miniatures au 1/87ème

  1. François dit :

    Merci d’avoir parlé de cette échelle, du 1/87ème !
    Effectivement le choix de l’échelle est crucial à de nombreux titres pour tout collectionneur assidu : le thème – la matière – le choix – le prix – la place nécessaire pour les socker ou placer en vitrine, sans oublier la région où vous habitez. En effet, si vous êtes proche de l’est de la France vous trouverez plus facilement des modèles, des marques au 1/87ème que si vous êtes situé dans le sud ou dans l’ouest de la France. Bien qu’avec internet tout change ! Heureusement j’habite le sud… En ce qui me concerne je collectionne depuis plus de 30 ans des véhicules d’incendie fabriqués pour la plupart en Allemagne. Marques Herpa, Rietze, Busch, Prieser, Wiking pour les principales. L’avantage de collectionner ce thème à cette échelle est de bénéficier de modèles « personnalisés » à chacune des villes et casernes d’Allemagne. Il est à noter que chez eux, les véhicules de chaque ville sont différents (couleur, signalétique) alors qu’en France tous sont quasiment identiques (charte graphique) à part, la présence sur les portières du logo des SDIS. Notons également que les « Feuerwehr » (Sapeurs Pompiers en Allemand) disposent d’une variété de véhicules (je parle des vrais et non des miniatures) plus nombreux qu’en France. Nous les trouvons également en miniatures, autre avantage de collectionner ce thème et toujours au 1/87ème sans parler de séries exclusives et en nombre réduit commercialisées par certaines boutiques outre Rhin. D’autres fabricants proposent aussi un large choix de décals et accessoires pour personnaliser des kits ou des modèles de base à reprendre.Voilà exposé au-delà la passion, les rasions qui m’ont conduit à ce choix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.