Une voiture, une miniature : Jaguar XK 120 / Dinky Toys

Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 2ème série bicoloreUne voiture historique, célèbre ou simplement originale et sa reproduction en miniature…
Ce mois-ci, la Jaguar XK 120 et sa reproduction au 1/43ème par Dinky Toys. Après le Land Rover, nous restons en 1948 et en Angleterre. A 70 ans, la Jaguar XK 120 reste une des plus belles automobiles de l’histoire. Née roadster, elle évoluera en coupé et c’est cette version qu’avait choisi Dinky Toys.

Jaguar XK 120 : un moteur, une carrosserie, une légende

Sigle JaguarJaguar est une des rares marques automobile qui a toujours suscité rêve et passion, et ce bien avant que la marque ne prenne pour nom Jaguar. Rappelons en effet que Williams Lyons a créé Swallow Sidecar Company en 1922, société qui deviendra SS Cars Ltd en 1934 avec les initiales SSC. Les premiers modèles, SS1 et SS2 sont sortis en 1932, puis la SS100 en 1935. Il s’agit de roadsters et cabriolets, élégants et sportifs.
Mais en 1945, un sigle contenant SS est inconcevable, Williams Lyons change le nom de sa marque et adopte Jaguar.
Moteur Jaguar XKLa guerre achevée, Williams Lyons reprend son activité et décide de produire ses propres moteurs afin de ne plus dépendre d’autres constructeurs comme auparavant.
Le premier moteur, dans sa phase de mise au point, va connaitre de nombreuses évolutions, chacune adoptant une codification : X pour expérimental, puis une lettre pour chaque modèle. Ainsi le premier est nommé XA, puis XB, XC, etc. Lorsque le moteur est prêt à être mis en production, nous en sommes à XK.

Jaguar XK 120 RoadsterLe moteur, un 6 cylindres en ligne de 3442cm3 et développant 160Cv, doit être monté dans la nouvelle berline de la marque, mais cette dernière n’est pas prête. Donc, deux mois avant le salon de l’automobile de Londres de 1948, William Lyons décide d’installer son moteur dans une voiture de sport. Il va travailler en toute hâte et il ne lui faut que deux semaines pour réaliser un roadster. Sans passer par les étapes habituelles, il forme directement la carrosserie en aluminium, utilisé suite à la pénurie d’acier, sur une armature en bois.
On mesure tout son talent lorsqu’on observe sa réalisation. Le roadster est à la fois racé et d’une grande élégance. Le long capot se termine par des feux semi-encastrés et une calandre ovale. La ligne des ailes avant qui se prolonge sur les ailes arrières traduit la sportivité de la voiture. Le cockpit entouré d’un bourrelet de cuir est protégé par un pare-brise en deux parties. Les fins pare-chocs ne viennent pas perturber la ligne. L’habitacle est habillé de moquette laine et cuir Connolly, le must du raffinement.

Jaguar XK 120 CoupéConstruire la voiture en quelques semaines est un exploit, elle est comme prévu présentée au London Motor Show de 1948. La nouvelle Jaguar adopte le nom XK 120, XK pour le moteur, 120 pour la vitesse maximale supposée : 120 miles par heure soit 192 km/h. Très peu d’automobiles peuvent atteindre cette vitesse à cette époque.
Le public et la presse sont enthousiastes, aussi Williams Lyons décide la est mise en production de la XK120 à un prix provocateur inférieur à 1000 Livres. Un rapport qualité prix exceptionnel, qui n’est vu chez aucun autre constructeur. Prévue initialement pour 200 exemplaires, l’afflux des commandes obligera Jaguar à une production en série. La carrosserie en aluminium sur ossature bois est remplacée en 1950 par des panneaux en acier pressés sur une ossature métallique.

Publicité Jaguar XK 120La XK 120 connait deux évolutions, en 1951, Jaguar propose un coupé qui se nomme XK 120 FHC (Fixed Head Coupé). Le coupé se veut être une alternative plus luxueuse et confortable au roadster. Avec son toit élégamment dessiné, sa ligne est sublime. Il dispose de vitres latérales coulissantes et d’un intérieur cossu avec notamment une planche de bord en loupe et le chauffage. En 1953, un cabriolet est ajouté à la gamme XK 120. En 1954 la Jaguar XK 120 change d’appellation et devient XK 140, la carrosserie est quasi identique, seule la motorisation évolue.  12055 exemplaires de la XK 120, toutes carrosseries confondues, auront été produits entre 1948 et 1954.

Jaguar XK 120 CoupéAvec un moteur hors norme pour l’époque et une magnifique carrosserie, la Jaguar XK 120 est l’une des voitures de sport les plus brillantes de l’après-guerre. En 1949, elle atteignait 201 km/h, devenant ainsi la voiture de série la plus rapide du monde. Elle sera redoutable en compétition et brillera aussi bien en rallyes que sur circuits.
Elle remportera de nombreuses courses : Coupe des Alpes, RAC Rallye, Liege Bastogne Liege, Rallye de l’Acropole… Pour les circuits, La XK120 deviendra XK 120C, mieux connue sous le nom Jaguar C-type, gagnant les 24 Heures du Mans, le Tourist Trophy et bien d’autres courses, aux mains des meilleurs pilotes de l’époque comme notamment Stirling Moss.

Jaguar XK 120 et Dinky Toys : une rencontre inévitable

Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157 & sigle Jaguar d'origineSi la reprise après-guerre a été lente pour l’industrie automobile, elle l’a été encore plus pour l’industrie de jouet. Comme souvent, c’est Dinky Toys qui va être parmi les premiers à mettre la belle à son catalogue. Pourtant il lui faudra un peu de temps puisque ce n’est en 1954 que la XK 120 est commercialisée, alors que Jaguar s’apprête déjà à faire évoluer sa voiture avec le passage de la 120 à la 140. Heureusement pour Dinky Toys, la XK 120 et la XK 140 sont quasiment identiques quant à l’aspect extérieur.

Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 2ème série bicoloreC’est le coupé qui est choisi par Dinky Toys et, en toute logique, c’est à Liverpool que nait le projet. La Jaguar devait apparaitre tout d’abord sous la référence 139 D mais Dinky Toys est, en 1953, en phase de renumérotation de ses modèles, elle ne sera donc commercialisé qu’avec la référence 157. Nous sommes tout à fait dans l’approche de l’époque avec une miniature simple mais aux lignes réussies qui traduisent parfaitement la sportivité et l’élégance qui se dégagent de la Jaguar XK 120.
Moulée en une seule pièce, la miniature ne comporte ni vitre, ni aménagement intérieur. Le pare brise, conformément à l’original, est séparé en deux parties par un montant, les passages de roues arrières sont carénées comme sur la plupart des modèles. Le châssis en tôle peint en noir indique la référence et simplement le nom Jaguar, les roues sont équipées de jantes convexes peintes, puis concaves nickelées en fin de carrière.

Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 1ère série monocolore Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 1ère série monocolore Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 3ème série monocolore Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 3ème série monocolore

La Jaguar XK 120 sera tout d’abord monocolore avec une belle gamme de coloris : vert foncé, jaune d’or, rouge clair et foncé, ivoire.
Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 2ème série bicolorePuis, à partir de 1956 elle sera bicolore : rouge framboise et turquoise, gris clair et jaune d’or. Et enfin, à partir de 1959, retour au coloris unique : vert foncé, rouge rosé.
La Jaguar XK 120 était toujours livrée en étui individuel, tout d’abord illustré monocolore, puis bicolore et enfin non illustré. Le modèle sera retiré en 1962 pour laisser place à la Jaguar Type E qui prend la suite de la série XK.
Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157 & Jaguar XK 120 Type C vainqueur Le Mans 1951 - IXOLa reproduction par Dinky Toys est une des seules contemporaine de la vraie voiture avec Teckno, Prameta (au 1/33ème), puis Quiralu mais il s’agit de la XK 140. La période moderne, depuis les années 1980, est beaucoup plus riche en reproduction. Il est facile de mettre en vitrine les variantes de la XK 120, et bien sûr la XK 120C vainqueur du Mans.
C’est la version bicolore de Dinky toys qui sert de support à cet article, sans doute la moins réaliste quant au découpage des couleurs, mais assurément la plus curieuse. Ce modèle n’est pas rare mais pas courant neuf et en boite. Il faut compter entre 150 et 250€ selon les finitions en NB.

Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 2ème série bicolore Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 2ème série bicolore Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 2ème série bicoloreJaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 2ème série bicolore Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157, 2ème série bicolore   Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157 & Western Models (version record Montlhery 1952)Jaguar XK 120 - Dinky Toys GB réf. 157 & sigle Jaguar d'origine

 

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Une voiture, une miniature : Jaguar XK 120 / Dinky Toys

  1. PHILIPPE DANJOU dit :

    Cher Vincent. Je possede toutes ces variantes de couleur de la XK Dinky, mais aussi une plus rare variante bicolore : rouge framboise et flancs bleu ciel (au lieu du classique turquoise). D’ailleurs, cette teinte bleu ciel se retrouve aussi sur la Sunbeam cabriolet, et sur une Hudson Commodore.
    Cordialement
    Philippe

  2. Brun dit :

    tout à fait d’accord avec l’ensemble des qualificatifs élogieux sur ce modèle de prestige !!!!

    Bravo toujours et encore aux rédacteurs de ces articles passinnants ….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.