Une voiture, une miniature : Citroën DS Présidentielle – Dinky Toys

Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS PrésidentielleUne voiture historique, célèbre ou simplement originale et sa reproduction en miniature.
Ce mois-ci, la Citroën DS Présidentielle du Président De Gaulle, elle a été livrée en 1968, il y a 50 ans. Peu utilisée, elle reste une des plus grandes voitures de l’histoire. Dinky Toys avait montré tout son savoir faire avec cette limousine. Assurément le Dinky Toys le plus luxueux pour un adieu de la marque de Bobigny.

La Citroën DS Présidentielle, unique et éphémère

En 1968, la Citroën DS est au cœur des évènements et cultive les paradoxes, à la fois témoin de la contestation sociale de mai et apparaissant transformée en carrosse présidentiel en novembre. Réalisée pour un Président qui n’aura que quelques mois pour l’utiliser, la DS Présidentielle sera fabriquée qu’en un seul exemplaire et utilisée qu’à de rares occasions.

Citroën DS en mai 1968Citroën DS Présidentielle

Le Général De Gaulle a toujours été un amateur des Citroën et avant d’être Président de la République, il roulait en Traction. Lorsque la DS est commercialisée en 1955, il adopte la nouvelle berline de Citroën qui va devenir sa voiture préférée, et une voiture officielle avec son arrivée à la Présidence de la République en 1958.
La DS devient ainsi un symbole du pouvoir que l’on retrouve dans les ministères, les préfectures, etc… Elle entre dans l’histoire lors de l’attentat du Petit-Clamart en 1962, la DS 19 réussit à s’extraire du guet-apens malgré les pneus crevés et les impacts de balles, cet épisode renforce la fidélité du Général à Citroën.

Citroën DS du Général De GaulleLa Citroën DS noire, utilisée au quotidien par le Président, est une voiture normale, sans modifications importantes. Mais pour les évènements importants, on utilise des voitures d’apparat, réalisées par des carrossiers le plus souvent indépendants. Ainsi, le Général De Gaulle utilisera une limousine construite par Chapron sur la base de la Citroën 15/6 , cette voiture est découvrable pour permettre au président de se tenir debout pour saluer la foule, elle connaitra une carrière d’une quinzaine d’année. Une autre voiture sera utilisée durant les années 1960, une Simca ouverte sur base Vedette, peu modifiée, elle conserve les lignes d’origine.
En 1962, De Gaulle va commander une nouvelle voiture d’apparat, il la souhaite fermée et plus moderne, il ne demande pas qu’elle soit blindée, mais il veut qu’elle soit plus longue que celle du Président américain. Le projet est confié à Henri Chapron.

Citroën DS cabriolet par et avec Henri ChapronHenri Chapron, né en 1886, est un carrossier français. En 1919, il ouvre un atelier de carrosserie à Neuilly sur Seine. Commençant sur des utilitaires, il va très vite se tourner vers la voiture de tourisme, sur la base de nombreuses marques, la plupart prestigieuses. Dans les années 1930, les années d’or des carrossiers, Chapron travaille essentiellement pour Delage et Delahaye, puis en 1934, il réalise sa première voiture présidentielle pour Albert Lebrun.
Après guerre, de nombreux carrossiers ne reprennent pas leur activité, la mode des carrosseries individualisées disparait au profit de l’uniformisation. Pourtant Henri Chapron s’en sort bien, surtout grâce à la DS de Citroën qui lui fournit des châssis bruts. Chapron va se spécialiser dans l’adaptation de la DS en cabriolets, coupés et berlines de luxe. C’est dans ce cadre que Chapron va créer la DS présidentielle.

Citroën DS PrésidentielleIl va falloir 6 années pour élaborer le carrosse présidentiel commandé en 1962, mais réellement étudié à partir de 1965. Ce sont Robert Opron et Henri Dargent qui conçoivent la voiture à partir de la DS 21. Immense puisque mesurant 6,53m, soit 1,73m de plus que la DS d’origine et 2,13 m de large, la voiture présente une ligne moderne mais toutefois assez disproportionnée. Le pavillon est très haut pour accueillir les 1,96m de De Gaulle, le coffre est très long et le capot avant immense, les ailes se terminent par les phares doubles  s’inspirant du nouveau dessin de la DS.
Citroën DS PrésidentielleCôté mécanique, la présidentielle reçoit le 2175 cm3 de 109 CV de la DS21, une boite mécanique et un refroidissement amélioré afin de pouvoir rouler à faible allure. La vitesse maxi est de 130 km/h. Côté équipement, l’intérieur est habillé de cuir fauve, le tableau de bord de bois et une vitre sépare le chauffeur de l’arrière. On trouve aussi deux compartiments bar, un bureau pliable et un strapontin pour le traducteur.
Citroën DS PrésidentielleLa voiture est finie en deux coloris de gris métallisé. Enfin, le sigle Citroën est stylisé et réalisé en plaqué or.
Prête en mai 1968, en pleine effervescence politique, la DS ne sera livrée qu’en décembre 1968, elle porte l’immatriculation 1 PR 75.
Citroën DS PrésidentielleLa nouvelle limousine  sera utilisée pour la première fois en février 1969 puis en mars lors de la visite du président Nixon. La démission du Président en avril 1969 remise la DS au garage, elle ne ressortira qu’à trois reprises avec le président Pompidou qui préférera la nouvelle SM à partir de 1972.
La DS Présidentielle appartient aujourd’hui à Citroën Héritage.

Citroën DS Présidentielle Citroën DS Présidentielle

La Citroën DS Présidentielle de Dinky Toys, un dernier modèle exceptionnel

Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS PrésidentielleDinky Toys est à l’époque la seule marque à s’être intéressée à la DS Présidentielle. Avec cette voiture, Bobigny va montrer tout son savoir faire, en produisant un de ses plus beaux modèles, alors que l’arrêt de la production des Dinky Toys en France interviendra deux ans après.
Ce modèle exceptionnel est une véritable maquette et pourtant son succès sera mitigé, sans doute la faute à un prix de vente très élevé.
Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS PrésidentielleLe modèle réduit possède une carrosserie en zamak finement moulée, les portes arrières et la malle ouvrante, un aménagement intérieur recouvert de feutrine, très fidèle jusqu’à la représentation du strapontin amovible, un éclairage intérieur, une extrême précision des détails, cocarde tricolore, drapeau d’aile amovible, plaque minéralogique exacte 1 PR 75, conducteur… Il ne manque que le président à l’arrière, un projet qui n’aboutira pas.
La voiture possède une peinture gris métallisée deux tons de très belle facture et conforme à l’originale, les parechocs sont en plastique chromé.
Dinky Toys - catalogue 1971Produite à partir de fin 1970, la présidentielle fait la couverture du catalogue 1971 et adopte la référence 1435, la dernière de la série 1400. Elle est strictement réduite au 1/43ème tout comme l’ensemble des DS produites par Dinky Toys. De fait, les 15,18cm de la présidentielle sont vraiment impressionnants à côté des 11,2 cm de la DS 19. L’emballage sera à la hauteur de la voiture puisque cette dernière est vendue dans un coffret en carton rigide, avec un socle recouvert de feutrine rouge, le modèle étant maintenu par une bulle plastique (fragile et qui vieillit mal). Une notice de fonctionnement de l’éclairage et de remplacement de la pile est jointe.
La présidentielle ne restera au catalogue que 2 ans, jusqu’à l’arrêt de la production de Dinky Toys en France, en 1972.

Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 et 530 - Citroën DS Présidentielle et DS 23 au 1/43ème

Et une série limitée pour l’arbre de Noël de l’Élysée 1971

Dinky Toys réf. 1435 série limitée Elysée - Citroën DS PrésidentielleParallèlement au modèle « de base », une petite série sera réalisée par Dinky Toys à la demande de l’Élysée, pour l’arbre de Noël 1971.
Pour cette série limitée, la voiture est identique mais la boite est spécifique et traitée de manière luxueuse. Il s’agit d’un coffret aux mêmes dimensions que le coffret vendu dans le commerce, mais il est recouvert de papier gaufré bleu. Les photos et indication sur la voiture ont disparu, le coffret ne présente que les inscriptions Citroën, Dinky Toys et Meccano Triang, traitées en lettres dorées. Le socle est rouge et la voiture maintenue par la même bulle plastique. La boite apporte une classe exceptionnelle à ce magnifique ensemble, qui est rare et très recherché par les collectionneurs.
Dinky Toys réf. 1435 et série limitée Elysée - Citroën DS PrésidentielleMais comme pour la plupart des séries très limitées produites par Dinky Toys, de nombreuses questions restent en suspens, notamment en ce qui concerne le nombre produit. Certains ont même émis des doutes sur la destination réelle de ce modèle, Jean Michel Roulet ayant pu lui même être peu convaincu comme il l’avait exprimé sur le forum Atlas en 2010. Mais depuis, dans son dernier livre, il n’a pas relayé ses interrogations, il a même apporté des précisions supplémentaires quant à la diffusion de ce modèle, ceci conforté par Vincent Espinasse dans un article de son blog « Qu’est ce qu’une petite série » 

Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 série limitée Elysée - Citroën DS Présidentielle

Que doit on retenir ? La DS Présidentielle coffret bleu a été commandée par l’Élysée pour l’arbre de Noël 1971. Certes cette voiture était celle de Charles De Gaulle et très peu utilisée par Georges Pompidou, alors Président de la République. Mais rappelons que la Citroën SM de Pompidou ne sera livrée que début 1972 et on n’imagine que le Président avait bien d’autres soucis que celui de s’occuper du choix des jouets.
Remise de cadeaux par le Président Pompidou lors de l'arbre de Noël de l'Elysée 1970Donc, le coffret Dinky Toys est en toute logique distribué lors de l’arbre de Noël, le 6 décembre 1971. Ce n’est pas le Président qui fait la distribution, étant malade, il ne reste que peu de temps lors de cette fête.
600 enfants assistent à l’arbre de Noël, on peut penser qu’environ la moitié sont des garçons, donc potentiellement 300 enfants aurait pu recevoir ce cadeau, mais ce n’était certainement pas le seul jouet « garçon » offert.
Mais l’arbre de Noël n’est pas le seul moyen de diffusion de ces modèles, J.M Roulet révèle que Dinky Toys en avait fabriqué plus que la demande de l’Élysée et qu’une centaine de modèles a, par la suite, été vendue à un acheteur connu. De son côté, V. Espinasse nous apprend que quelques exemplaires ont été distribués aux détaillants les plus fidèles lors de salons du jouet. Toutefois, on peut penser que compte tenu de l’arrêt proche des fabrications Dinky Toys, un nombre limité a dû être diffusé dans ce cadre.
En conclusion, on ne saura jamais le nombre précis de modèles Élysée diffusés, mais compte tenu des éléments ci-dessus, selon le nombre remis aux enfants, ce sont autour de 3 à 400 DS Elysée qui seront diffusées.

Dinky Toys réf. 1435 et série limitée Elysée - Citroën DS PrésidentielleLa Citroën DS Présidentielle Dinky Toys reste un modèle peu courant et très recherché des collectionneurs. Le modèle commercialisé se négocie neuf et en boite autour de 500€. Le modèle boite bleue est quant à lui extrêmement rare et il n’y a pas de cote réellement établie, le prix moyen constaté, pour l’essentiel lors de ventes aux enchères, il se situe autour de 2000€.
Pour ceux qui souhaitent un modèle abordable, il faut signaler qu’une réédition Atlas a été réalisée, ainsi que chez Dan Toys.

Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS PrésidentielleDinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS PrésidentielleDinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 et 530 - Citroën DS Présidentielle et DS 23 au 1/43èmeDinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle Dinky Toys réf. 1435 - Citroën DS Présidentielle

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Une voiture, une miniature : Citroën DS Présidentielle – Dinky Toys

  1. Jean-Luc MARTINEZ dit :

    Le modèle Atlas que je possède est très réussi et a suscité un temps un engouement certain sur les sites marchands ou sur Ebay. Il semble au moment où j’écris ces lignes que cet engouement retombe comme un soufflet. Je parle ici des rééditions bien sûr. Merci pour cet article très intéressant.

  2. dinkycollect dit :

    Dans un livre à paraitre en 2019, Claude Wagner apporte la preuve que la quantité de boîtes bleu produites est probablement largement supérieure à 400 pièces.

    D’autre part la maquette en bois de cette DS est préservée, on peut en trouver des photos dans l’Encyclopédie Dinky Toys.

  3. RICHARD HENNEQUIN dit :

    Bonjour Monsieur.
    Tout le corps diplomatique a reçu un exemplaire de ce modèle en cadeau, mais je ne sais pas si ils étaient livrés dans une boite « Elysées » ou une boite du commerce. Il faudrait interroger un ambassadeur de France de l’époque.
    Il vous manque le modèle « bois ».Je ne sais pas comment joindre une photo à ce message.
    Bien sincèrement.
    R.H.

  4. Brun dit :

    excellent article , instructif , parfaitement documenté et clair , tout à fait dans le droit fil des écrits de ce site !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.