Rétromobile 2019 – Le reportage

Rétromobile 2019 - Les Lancia StratosLa 44ème édition de Rétromobile a réuni, comme tous les ans, marques, clubs, vendeurs pour la grande fête de l’automobile ancienne et classique. Les anniversaires sont prétextes à de belles expositions, cette année c’est Citroën et Mini qui sont l’honneur, mais le plus réjouissant reste la découverte de pépites au cours de la visite.

Faire un reportage sur la grande exposition parisienne, c’est faire des choix dans ce qui était annoncé et ce qu’on découvre, montrer ses coups de cœur et bouder ce qui a déçu. C’est le sens de ce reportage, ce qui n’est pas présenté ne m’a pas plu ou je ne l’ai pas vu, ce qui arrive compte tenu le la grandeur du salon.

Rétromobile 2019 - 100 ans de CitroënDu côté des anniversaires, les 100 ans de Citroën sont indéniablement l’évènement phare de 2019. Intitulée « Origins since 1919 », l’exposition présentait 10 modèles historiques, 10 véhicules de compétition et 10 concept-cars : Des icônes de la marque aux chevrons.
Toujours 100 ans mais cette fois avec Chapron, le carrossier des Citroën, un collectionneur de la marque nous a offert l’exposition de 18 Citroën, surtout les DS, transformées par Chapron pour un double centenaire : Sublime!
L’autre anniversaire consacrait la Mini, une voiture légendaire qui affiche ses 60 ans. Une vingtaine de modèles résumant toutes les déclinaisons étaient présentés, mais on aurait aimé plus de modèles de rallye.

A côté de Citroën, les autres constructeurs français était en retrait, sauf Renault par la surface mais avec un thème turbo qui montrait des voitures très (trop) récentes. Chez les marques étrangères, BMW, Jaguar et Bentley étaient joliment représentés, mais c’est Lamborghini qui, chez les officiels, nous a ébloui avec une sublissime Miura restaurée.

Mais depuis de nombreuses années, les raretés et l’exceptionnel sont chez les vendeurs et maisons de vente, sur les stands d’évènements et dans les clubs. On ne peut hélas tout décrire et les photos sont d’un grand secours.

Ce que je retiens de 2019 c’est :
Rétromobile 2019 - Les Lancia Stratos. La Lancia Stratos avec une dizaine de modèles réunis sur le stand de Lukas Hüni, impressionnant et sublime, du jamais vu. De magnifiques 037 complétaient une année Lancia.
. La Lamborghini Miura, qui pour compléter le modèle officiel, s’exposait partout et surtout chez le marchand suisse Kidston qui en montrait six à lui seul.
. Les Supercars qui étaient en nombre sur le salon chez les vendeurs, on trouvait toutes les Ferrari de la GTO 1984 à La Ferrari, en passant par F40, F50 et Enzo. Puis on pouvait admirer, les Maserati MC12, Mercedes-Benz CLK GTR, Jaguar XJ 220, Porsche Carrera GT… sans oublier des voitures plus anciennes, véritables supercars à leur époque comme un nombre important de Mercedes 300 SL.

Puis il y a les stands sublimes :
Rétromobile 2019 - Stand Fiskens. Fiskens avec une Ferrari 365 GTB4 Daytona, 6ème du Mans 72, une Ferrari 250 GT California, une Alfa Roméo 33/3 de 1970, une BMW 3.0CSL de 1969…
. Girardo & Co qui aligne Alfa Roméo 33 de 1974, Lancia 037 gr. B, Porsche 935 K3 2ème des 24H de Daytona, Maserati MC12.
. Richard Mille avec une collection de Formule 1 Mac Laren
. Musée de Compiègne avec la « Jamais Contente », la première à dépasser 100 km/h
. Musée des 24 Heures du Mans avec la Ferrari 166 MM vainqueur en 1949, il y a 70 ans

Enfin tous les modèles qu’on ne peut pas citer, les marchands de livres, de miniatures, de pièces détachées, d’œuvres d’art… Place aux images.

Ce contenu a été publié dans Reportages, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.