C.I.J réf. 6/10 - Autocar Renault

Un jouet ancien : L’autocar Renault C.I.J

18 janvier 2021
Commentaires 2

Du jouet en tôle aux miniatures en zamak, C.I.J est l’une des marques qui s’est le plus diversifiée au cours de son histoire. Si l’on évoque le plus souvent les miniatures au 1/43ème, c’est bien dans le domaine du jouet mécanique à grande échelle que C.I.J a produit ses plus belles réalisations, sous les marques Citroën puis Renault.

Des jouets Renault produits par C.I.J

L’accord passé entre Renault et la Compagnie Industrielle du Jouet va se concrétiser en 1934, lorsque Citroën, en faillite, arrête la fabrication de jouets. Très vite les modèles Renault remplacent les modèles Citroën, avec une gamme similaire, automobiles et utilitaires à grande échelle, 1/10ème, 1/15ème. Renault va également profiter de l’évolution de la production qui avait été imposée par les difficultés de Citroën et qui avait entrainé la réduction d’échelle des modèles en tôle (1/20ème) et la création d’une nouvelle gamme proche du 1/43ème en « plâtre et farine ».

C’est dans ce contexte que va paraitre, vers 1935/1936, une nouvelle série de camions basés sur le modèle Renault ADTD (il faut noter que les appellations sont très variables). L’échelle est encore réduite, elle permet un gain de matière première donc des coûts plus faibles. Les modèles sont simplifiés ce qui leur donne un aspect plus jouet.
La série de camion est diffusée dans plusieurs configurations : plateau à ridelles, plateau à ridelles bâché, plateau à ridelles bois, citerne, benne, pompier autopompe. Et bien qu’il ne s’agisse pas d’un camion, un autocar sera intégré à cette série, c’est ce dernier qui nous intéresse aujourd’hui.

C.I.J réf. 6/10 - Autocar Renault

Un autocar Renault moderne, un jouet attractif

Car Renault AEMD - Catalogue 1938

C.I.J ajoute à son catalogue, sous la référence 6/10, l’autocar produit par Renault à partir de 1934 sous l’appellation AEMD. Il s’agit d’une nouvelle génération de véhicules à cabine avancée, d’allure élégante et très moderne. Le moteur prenant place dans la cabine, le gain en longueur du véhicule est important. Disponible en 35, 43 et 51 places, le car est conçu pour les voyages. Largement vitré, avec une partie arrière surélevée et une soute à bagages de grande capacité, le nouveau car Renault arrive à point nommé avec la mise en place des congés payés en 1936 et la soif de vacances des français.

C.I.J va parfaitement restituer les formes de cet autocar et le présenter en 1935 sous le nom Pullman Renault. Le modèle est petit en comparaison des autres productions en tôle de la marque puisqu’il ne mesure que 23 cm de long. L’échelle utilisée est difficile à déterminer, en effet, comme sur tous les jouets, l’allure générale du modèle est privilégiée sur l’exactitude. Toutefois, compte tenu des éléments connus, on peut situer l’échelle autour du 1/40ème. Ce car est d’ailleurs très compatible avec les miniatures C.I.J. réduites au 1/43ème, comme l’attestent les photos ci-dessous.

Réalisé en tôle agrafée, l’autocar est équipé de pneus en caoutchouc et d’un moteur se remontant à clé, moteur du même type que celui rencontré sur les Viva Grand Sport et Juvaquatre, l’essieu avant est mobile et permet la rotation de l’autocar. La calandre va évoluer au fil du temps, d’abord nickelée, elle sera réalisée un temps en métal perforé type « filtre à air » avant d’être fabriquée en aluminium. Doté d’une peinture deux tons et avec liserés suivant la génération, le car est décliné en trois variantes correspondant à la date de sortie, facilement identifiable par l’inscription à l’arrière réalisée au pochoir :
1. 1935 – Pullman Renault
2. 1945 – Les cars Renault
3. 1955 – CIJ.55
Les deux premiers modèles sortent sous la marque Jouets Renault alors que le troisième est siglé C.I.J.

Le modèle présenté ici correspond à la troisième variante de 1955. Identique en carrosserie, il se différencie par les couleurs, toit bleu, carrosserie beige clair avec liserés bleus. L’inscription au pochoir à l’arrière est bien CIJ.55., alors que sur la girouette avant, la marque Renault sur fond jaune est réalisée en chromolithographie.
La boite d’origine est présente, réalisée en carton agrafé avec couvercle, elle reçoit le beau décors classique C.I.J des années 1950, composé de dessin illustrant un aperçu de la production et le nom de la marque.

Boite C.I.J années 1950

L’autocar Renault AEMD reproduit par C.I.J est assez courant, toutefois, comme tous les jouets anciens il est difficile de le trouver neuf dans sa boite d’origine. Sa cote s’établit autour de 300€ pour un modèle NB comme celui présenté ici, à 100/120€ pour un modèle en bon état sans boite.

  1. Une marque de jouets que j’ai découvert récemment et que j’apprécie particulièrement. Votre article me fait découvrir un modèle sur lequel je ne m’étais pas penché !!!J’ai donc appris plein de choses sur cet autocar Renault et sa belle réplique CIJ … BRAVO et MERCI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.