Mise en scène Dinky Toys avec la station-service 45, pompes à essence 49, Riley Saloon 40 A, Commer dépannage 25 X

La station-service Dinky Toys anglais réf. 48,

10 novembre 2021
Commentaires 5

Dinky Toys, après avoir débuter comme accessoires des trains, est devenu en 1934 une marque à part entière. Très vite, dès 1935, vont être introduits dans la gamme des accessoires liés à l’automobile afin de renforcer le caractère ludique, appliquant une recette bien connue chez Meccano.
Dinky Toys va ainsi reproduire tout le mobilier que l’on rencontre dans les rues et sur les routes : panneaux et feux de signalisation , pompes à essence, cabines diverses et boites aux lettres, jusqu’à des éléments de trottoirs.
Pourtant, alors que la production des stations services et garages destinés aux petites voitures se développe avant-guerre chez de nombreux fabricants, Dinky Toys sera très en retrait sur ce marché.

Cette absence est surprenante lorsque l’on connait le savoir faire de Meccano dans ce domaine. En effet, sous la marque Hornby, en accompagnement des réseaux de trains, de nombreuses gares, haltes ferroviaires, hangars, passerelles et même passages à niveaux ont été produits en fer blanc, à l’échelle O.
C’est ainsi que dans la longue histoire de Dinky Toys, on dénombre en Angleterre, seulement une station-service et un garage individuel réalisés en tôle avant guerre, puis une éphémère station-service en plastique et en kit de 1960 à 1963. Quant à la France, on ne recense qu’un garage box, également en plastique.

La station-service Dinky Toys, un jouet en tôle typique de l’avant-guerre

Le Meccano Magazine anglais de juin 1935, sur la page consacrée à la production Dinky Toys (ci-dessous), dévoile pour la première fois une station-service nommée Petrol Station. Cette nouveauté est accompagnée par un ensemble de cinq pompes à essence nommé Petrol Pump.

Meccano Magazine juin 1935 - extrait gamme Dinky Toys

La station-service est un très beau jouet qui attire par ses couleurs et sa taille. Mesurant 19 x 13,5cm et 10cm de haut, il constitue l’objet le plus volumineux produit par Dinky Toys à cette époque.
Commercialisée sous la référence 45, la station est réalisée en fer blanc agrafé, sur le principe des bâtiments Hornby évoqués en introduction. Elle est composée d’un socle en tôle pliée avec un passage pour les voitures et un trottoir pour les pompes mobiles, d’un toit plat formant une casquette sur lequel est fixé un fronton indiquant « Filling and service station » (station de remplissage et service), et enfin d’une façade et de deux retours finement lithographiés.

La station-service a été produite avec plusieurs combinaisons de couleurs. En effet si la façade et le fronton sont toujours jaune et lithographiés, la base sera peinte en vert, brun ou bleu alors que le toit sera vert, jaune, orange ou brun, toutes ces couleurs présentant de nombreuses nuances.
Sur la très belle lithographie de la façade, on trouve un bandeau périphérique listant les services : Batteries – Petrol – Oil – Air – Tyres – Repairs, puis la représentation d’une vitrine sur le côté gauche et la moitié de la façade montrant des pneus, des bidons, des pièces détachées et des publicités. Au centre le dessin se poursuit par une porte ouverte de laquelle sort un mécanicien, puis à droite sont représentés deux pompes à huile ou essence. Sur le côté droit, sous un écusson Pratt’s et on trouve l’identification de la marque « Made in England by Meccano Ltd ».
Curieusement cette identification ne cite pas Dinky Toys alors que sur tous les autres bâtiments liés au train, l’indication « Série Hornby » est toujours associée à celle de Meccano. Il faut néanmoins préciser que le jouet était livré en boite carton (orangé ou brun) portant la mention « Meccano – Dinky Toys – n°48 ».

La station-service Dinky Toys sera produite seulement avant guerre, de 1935 à 1940, et à ma connaissance jamais exportée.

Des pompes à essence pour compléter la station-service

On a vu que dès 1935 Dinky Toys va intégrer dans son catalogue de nombreux accessoires. L’objectif est d’apporter aux enfants les éléments nécessaires pour des heures de jeux avec les produits Meccano. Ce qui a fait recette avec les réseaux de chemins de fer Hornby est ainsi dupliqué pour les petites voitures.
C’est dans ce cadre que la commercialisation de la station-service est accompagnée de celle de pompes à essence.

Dinky Toys : réf.45 - Station-service & réf.49 - Pompes à essence

Ce sont cinq pompes qui sont proposées, soit réunies dans un coffret numéroté 49, soit à l’unité. Réalisées en zamak, elles sont conçues pour s’adapter à la station-service notamment en ce qui concerne leur échelle. Elles sont désignées par des marques de pompes sauf une, la Shell, et le cinquième élément n’est pas une pompe mais un distributeur d’huile.
Avant guerre le coffret est bleu clair avec fond décoré d’une station « Filin Station » (Dinky est raccord avec la station 48) et les pompes sont équipées de tuyaux caoutchouc blanc avec crochet en fil d’acier. Après guerre le coffret est en carton blanc et le fond jaune n’est plus illustré, les pompes sont sans ou avec tuyaux plastique jaune.

Dinky Toys réf.49 - Pompes essence - Coffret 1935

Voici le détail :
49 – Coffret contenant les cinq modèles – numéroté 780 pour exportation USA
49a – Pompe Bowser – peinte en vert – 4,5 cm
49b – Pompe Wayne – peinte en bleu pâle – 4 cm
49c – Pompe Théo – peinte en bleu avant guerre, marron après guerre – 6 cm
49d – Pompe Shell – peinte en rouge – 5,5 cm – avec manivelle et coquille Shell
49 e – Distributeur d’huile Pratts – peint en jaune, intérieur gris et rouge – couvercle mobile – 3 cm – avec gravure Pratts Motor oil avant guerre

Chaque modèle est marqué « Meccano Dinky Toys Made in England » et il seront produits de 1935 à 1955, restant limités au catalogue anglais. La France aura dans sa gamme ses propres pompes à essence.

Dans la tradition des trains Hornby, Dinky Toys va permettre la réalisation de dioramas routiers et pour cela va s’attacher à toujours proposer des accessoires attrayants et parfois inattendus. On peut par exemple citer les surprenants éléments de trottoirs « Pavement sections » réalisés en carton gris. Portant la référence 46 puis 754, des sections droites et courbes sont regroupés dans une jolie boite.

Tous ces accessoires ont contribué à l’immense succès de Dinky Toys et sont aujourd’hui recherchés des collectionneurs. Après l’expérience de jeu, ils contribuent désormais à animer les vitrines.
La station-service est très peu fréquente hors de la Grande Bretagne et sa cote se situe entre 400€, pour un modèle en bel état comme celui présenter ici, et 800€ pour un modèle neuf et en boite.
Un coffret de pompe vaut 200€, chaque pompe à l’unité 30€. Une boite d’éléments de trottoirs complète s’échange pour 40 à 50€.

  1. Jamais vu ici au Québec les garages en métal, nous n’avions que ceux en plastique des années ‘60. Merci pour ce reportage qui est très bien documenté et que dire des photos!

    Mario S.

  2. Très bon article de vulgarisation avec de très bonnes photos.

    Il y a deux modèles de cette station service, la différence est qu’un toit est plus large que l’autre : 112 ou 94 mm. et que la dimension des porte à faux est évidement différente. Je n’ai pas encore réussi à avoir la dimension de ces porte à faux.
    Il y a aussi eu deux séries de pompes, avant et après guerre. Les angles de la base des pompes d’avant guerre sont plus arrondis que celle des pompes d’après guerre. Après guerre le marquage Pratts a été supprimé du distributeur d’huile car Pratts avait été reprise par Esso en 1935.
    Les quatre types de coffrets réf. 49 / 780 d’après guerre ne sont pas en carton blanc mais en carton jaune.
    En ce qui concerne les éléments de trottoir, les boites d’avant et après guerre sont bien différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.