Une voiture, une miniature : Autobus parisien Somua-Panhard OP5 / Dinky Toys

Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25DUne voiture historique, célèbre ou simplement originale et sa reproduction en miniature… Ce mois-ci l’autobus parisien Somua-Panhard et sa reproduction par Dinky Toys. A l’heure où l’automobile est rejetée des villes, souvenons nous que les transports en commun ont toujours existé. Paris est le meilleur exemple et dans les années 1950, le Somua-Panhard faisait partie du paysage urbain. Dinky Toys ne pouvait l’ignorer.

Le Somua Panhard OP5, un nouvel autobus sans plate-forme à l’arrière.

Logo RATPAprès la guerre, le transport urbain parisien a besoin de se moderniser. Tout d’abord, c’est l’organisation qui est revue avec la création de la Régie Autonome des Transports Parisiens en 1949, la RATP.
Issue des évolutions de 1942 et 1945, la RATP se limite aux lignes desservant la capitale et se voit chargée de l’exploitation des réseaux du métro et des bus.

La RATP met rapidement en œuvre une modernisation de son réseau et du parc matériel. C’est ainsi que des études sont engagées en ce qui concerne les autobus et des prototypes sont testés en réel sur certaines lignes.

Autobus parisien Somua Panhard OP5/2L’autobus Somua résulte de ces études et adopte une nouvelle architecture. Terminée la plate forme arrière familière des parisiens, même si certains de ces bus seront encore en circulation jusqu’en 1971, le nouvel autobus est entièrement fermé et les accès se font par des portes à soufflet situées sur le côté, à l’avant et à l’arrière, pour un sens unique de circulation des voyageurs. De plus maintenant le conducteur n’est plus isolé des passagers.

Autobus parisien Somua Panhard OP5/2Dès 1949, la RATP passe commande à la Somua de 300 autobus de type OP5. La Somua est l’acronyme de la Société d’Outillage Mécanique et d’Usinage d’Artillerie, une entreprise de construction de machines outil fondée à St Ouen en 1861. A partir de 1916 elle se spécialise dans la fabrication de camions et en 1946 elle intègre la Générale française d’automobile avec Willème et Panhard. L’entreprise va poursuivre son activité autour du poids lourd et produire des autobus dont l’OP5.

Les 300 véhicules sont produits entre 1950 et 1952, en deux séries:
– 200 avec une caisse en bois recouverts de Duralinox montés dans les ateliers de la RATP de Championnet, pour le service de Paris.
– 100 avec une caisse entièrement métallique montée par MGT, Million-Guiet-Tubauto, pour le service banlieue.

Autobus parisien Somua Panhard OP5/2   Autobus parisien Somua Panhard OP5/2

Le Somua Panhard OP5/2 mesure 10,30m le long et 2,50m de large pour une hauteur de 3,06m et un poids de 8,2t. Il est équipé d’un moteur 6 cylindres Somua-Panhard de type D610H de 100 CV.
Sa capacité est de 65 places, 31 assises et 34 debout. Le service nécessite un conducteur et un receveur situé à l’arrière, ainsi, les voyageurs accèdent par la porte arrière droite pliante à 3 vantaux, passent devant la cage du receveur, puis sortent par la porte avant à 2 vantaux. Autobus parisien Somua Panhard OP5/3La porte arrière gauche étant une issue de secours.
Après la livraison des 300 OP5/2, la RATP va passer une nouvelle commande à Somua de 380 autobus. Ceux-ci seront équipés d’une 3ème porte latérale facilitant la circulation intérieure des voyageurs. Ces autobus adoptent la référence OP5/3.
Les OP5 rouleront pendant plus de 20 ans, les derniers étant réformés en 1972.

Autobus parisien Somua Panhard OP5/2 Autobus parisien Somua Panhard OP5/2 Logo sur Autobus parisien Somua Panhard OP5/2

La maison de la RATP

La RATP possède une très grande collection rassemblant de nombreux autobus et voitures du métro. Hélas cette collection situé à Chelles dans le Val de Marne, n’est visible que quelques jours par an. Toutefois, la maison de la RATP, située 54 quai de la Rapée, Paris 12ème, est quant à elle ouverte tous les jours, elle présente 5 autobus couvrant la période qui va du début de siècle aux années 1950, avec notamment le Somua Panhard OP5.
Il est d’ailleurs curieux de contempler cote à cote un Renault TN4 et le Somua Panhard, les deux autobus parisien réalisés par Dinky Toys.

Maison de la RATP à Paris Maison de la RATP à Paris Maison de la RATP à Paris

Dinky Toys produit un nouvel autobus parisien

Autobus Parisien - Dinky Toys 25D et 25d

Dans le monde de la miniature, dans les années 1950, les autobus ne sont pas fréquent. Dinky Toys est, comme bien souvent précurseur, puisque dès 1939, le célèbre autobus Renault TN4, caractéristique avec sa plate-forme arrière, est introduit au catalogue. Fidèle mais traité au 1/87ème, il a bien du mal à s’intégrer parmi les voitures proches du 1/43ème.
En 1952, alors que Dinky Toys a relancé son activité avec de nombreuses nouveautés, le Somua-Panhard va remplacer le Renault TN4. Comme son prédécesseur, il est commercialisé sous le nom Autobus Parisien et conserve aussi la même référence 29D (mais avec un D majuscule).
C’est le modèle OP5/2 qui est retenu par Dinky Toys, on le reconnait par le positionnement des portes. Le Somua-Panhard est réduit à l’échelle 1/72ème, c’est mieux que l’autobus avant-guerre, mais le déséquilibre reste important avec les voitures traitées au 1/43ème. En effet, il mesure 143 mm alors qu’il aurait dû faire 240mm s’il avait été traité au 1/43ème.
Ce sera le régime de tous les utilitaires jusqu’au milieu des années 1960 et il faudra attendre la série 800, comme l’autobus parisien Berliet réf. 889 pour trouver un équilibre d’échelle, de fait la comparaison entre les deux autobus est édifiante.

Autobus Parisien et Simca Arond Taxi - Dinky Toys 25D et 24UT - Rapport d'échelle  Autobus Parisien - Dinky Toys 25D et 889

En dehors de ce problème d’échelle, le Somua Panhard est un beau modèle, finement moulé en zamak, montrant tous les détails de vitrages et de portes. Le plancher en acier est riveté sur deux colonnes moulées en zamak, il comporte les indications habituelles et l’intitulé précis du modèle : Autobus Parisien « Somua-Panhard », la référence 29D n’est pas présente. Ne possédant jamais de vitres et d’aménagement intérieur, le modèle évoluera peu puisqu’on ne relève que 2 variantes mineures, il sortira tout d’abord avec l’intérieur du toit lisse, puis rapidement avec l’intérieur du toit quadrillé.
Le Somua était décoré aux couleurs de la RATP, crème et vert foncé, les jantes sont vertes et les détails soulignés en argent. Il faut préciser que le modèle était tout d’abord entièrement peint en crème, puis le vert et l’argent étaient appliqués au pochoir.

Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25D  Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25D

L’autobus parisien était livré aux détaillants en boite de six et vendu à l’unité. Puis en 1957, il reçoit une boite individuelle jaune et illustrée numérotée 29D, boite qu’il conservera lors de sa renumérotation réf. 570 en 1959 et jusqu’à son retrait en 1961. Signalons que l’autobus n’aura jamais de jantes concaves.

L’autobus parisien de Dinky Toys est un très beau modèle, apprécié des collectionneurs. On le trouve facilement, plus rarement à l’état neuf avec sa boite. Sa cote est autour de 100€ N à 150€ NB.
Les Éditions Atlas ont reproduit une copie très fidèle de ce modèle, on le trouve pour 25€ NB.

Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25D Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25D Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25DAutobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25D Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25D Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25DAutobus Parisien - Dinky Toys 25D et 25d Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25D Autobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25DAutobus Parisien Somua-Panhard - Dinky Toys 25D et Dinky Atlas à droite

Ce contenu a été publié dans Une voiture, une miniature, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Une voiture, une miniature : Autobus parisien Somua-Panhard OP5 / Dinky Toys

  1. Jean-paul BALLAND dit :

    Merci pour cet article une fois de plus intéressant.

  2. Hervè Doruch dit :

    Oui, toujours intéressent, curieux, pleins d’anecdotes….Et si le modèle décrit n’intéresse as au premier temps, cela change après lecture du commentaire…….A quand le prochain…..???? Exception des gros boulons de poignets……….????? les Monstres Mills..?????
    Salutations Hervé

  3. Dominique DRUART dit :

    Bonsoir,
    Pour l’echelle, j’émets un doute….. le 1/87 autrement dit le HO, est bien plus petit, il suffit de comparer avec les bus de chez Wiking, Herpa, etc et on comprend qu’on n’est pas dans la même cour …….. A suivre…..

    • filrouge-automobile dit :

      Bonjour
      je sais que c’est difficile à croire parce que, visuellement, on n’est effectivement pas dans la même cour. Ce qui diffère, c’est que les Dinky Toys sont des jouets alors que les marques que vous citez sont des maquettes. Et si les cotes générales du bus Renault sont proches du 1/87, ce qui n’est pas du tout à l’échelle ce sont les roues. Elles sont beaucoup trop grandes, ramenées à l’échelle 1, elles mesuraient 1,40m, de fait ça change toute la silhouette et donne l’impression d’une échelle plus importante. C’était bien joué de la part de Dinky. Plus tard, avec la série Dublo au 1/76, Dinky créera des roues adaptées, proches de la vérité et qui changent le visuel.
      Ces échanges sont très intéressants et me donnent envie de faire un article sur les échelles utilisées par Dinky Toys, considéré comme « l’initiateur » du 1/43.

      Bien cordialement

      • Jacques dit :

        Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le 1/43 n’est pas à l’échelle O.

        Dans les années 1890, Märklin a établi l’écartement des rails pour l’échelle O ou zéro à 32 mm. Comme en 1830 Stephenson avait imposé l’écartement de 1435 mm. pour les vrai trains, l’échelle O est donc de 1/45 et de nombreuses Dinky Toys d’avant et après guerre ont été reproduites à cette échelle.

        Ce n’est qu’après la guerre, avec la Jeep 24m de 1946 que Meccano France introduit l’échelle du 1/43. Toutefois comme en Angleterre de nombreuses échelles ont été utilisées à Bobigny. Meccano Ltd. n’a produit que deux moules au 1/43 : l’Universal Jeep réf. 25y – 405 et la Goods yard crane réf. 752, les autres modèles fait au 1/43 à Liverpool sortaient de moules français.

        L’échelle des Dinky Toys varie de 1/8 pour la tondeuse réf. 386 – 751

  4. MAUDUIT dit :

    Merci pour cet article.
    A signaler une petite erreur. Le premier bus parisien n’était pas reproduit au 1/87 ème mais au 1/80 ème.

    • filrouge-automobile dit :

      Merci pour votre commentaire.
      En ce qui concerne l’échelle, le 1/87ème est donné par M.Roulet. Mais dans le doute j’ai vérifié:
      Le Renault TN4 mesure 9,50m et le Dinky 11 cm, l’échelle est précisément de 1/86,36 soit arrondi à 1/86ème et non 1/87.
      En fait il est précisément à la moitié du 1/43ème.
      Bien cordialement

  5. Jacques dit :

    Tes articles sont toujours aussi complets et intéressants.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.