Dinky Toys Réf. 515 - Ferrari 250 GT 2+2

Une voiture, une miniature : La Ferrari 250 GTE 2+2 / Dinky Toys

22 mars 2020
Commentaires 1

Dinky Toys Réf. 515 - Ferrari 250 GT 2+2Une voiture historique, célèbre ou simplement originale et sa reproduction en miniature… Ce mois-ci la Ferrari 250 GTE 2+2 et sa reproduction au 1/43ème par Dinky Toys. Première Ferrari de série proposant 4 places, la GTE est apparue il y a 60 ans, en 1960, un concept toujours présent au sein de la gamme Ferrari. Avec cette GT, Dinky Toys va reproduire pour la première fois une Ferrari de route.

La première Ferrari pour les familles

On a beau être la marque la plus sportive au monde, la plus titrée en compétition, et néanmoins penser à sa clientèle. En 1960, Ferrari a déjà imposé sa domination sur les disciplines les plus huppées du sport automobile, notamment en Formule 1 et en endurance. Ferrari est également une marque qui se distingue par des voitures de tourisme haut de gamme et performantes, mais n’a pas encore une gamme très étendue.
C’est dans ce contexte, et aussi parce que la compétition a besoin de financements, que Ferrari souhaite augmenter les ventes des voitures de tourisme.

Pour ce faire, Ferrari va viser une clientèle plus large, toujours argentée mais pour qui une voiture de sport n’est pas nécessairement radicale. Ainsi, sans aller jusqu’à l’automobile familiale, Ferrari va permettre à une petite famille de voyager dans un coupé.
Si d’autres concurrents ont déjà réalisé ce type de véhicule, cette première pour Modène va marquer les esprits et asseoir le concept de Grand Tourisme.

Ferrari 250 GTE 2+2 de 1961

La série des Ferrari 250 est presque à son apogée, elle a dominé les années 1950, elle aborde les années 1960 avec la SWB (lire l’article précédent) et s’achèvera avec la GTO. Mais avec la GTE, c’est un nouvel exercice qui est engagé par Ferrari, il s’agit de rendre l’habitacle accueillant pour quatre personnes, tout en conservant les bases sportives des 250.
Concilier une habitabilité satisfaisante pour quatre adultes, avec le châssis de 2,60m d’empattement et l’encombrant moteur de 12 cylindres, tout en conservant l’équilibre, les performances et l’esthétique des 250, est un défi que vont relever Pininfarina pour le dessin et Scaglieti pour la fabrication.
Le secret des études est bien gardé et reste à l’abri des révélations de la presse. Pourtant, ce seront quatre prototypes qui seront réalisés, ce qui est rare chez Ferrari. C’est pourquoi la première sortie publique de la 2+2 a créé une véritable surprise, d’autant qu’elle a eu lieu à l’occasion des 24 Heures du Mans 1960. Un des prototypes (probablement le troisième) a  en effet été prêté à l’ACO comme voiture du Directeur de course.

Ferrari 250 GTE 2+2 de 1961

A l’issue des 24 Heures, la présentation à la presse a lieu à Paris, avant son lancement officiel en octobre, au salon de l’Auto de Paris. Le succès est immédiat et la 250 GTE fait l’unanimité. Les lignes tendues de la 2+2 resteront un grand classique du genre. Les ailes partant des phares proéminents, type SWB, sont rectilignes jusqu’aux feux arrières très inclinés. La ligne du toit, horizontale pour garantir le confort des passagers arrières, est compensée pas le dessin plongeant des vitres latérales.
La voiture est très longue avec 4,70M, alors que les coupés 250 classiques se contentent de 4,40 m et la SWB de 4,15m. Elle reçoit le V12 Colombo de 2953 cm3, il est positionné 20cm en avant sur le châssis. Le moteur porte la référence 128E, c’est d’ailleurs cette appellation qui donnera  le nom 250 GTE, auquel on accole 2+2 pour « deux places plus deux ».

Ferrari 250 GTE 2+2 de 1961 Ferrari 250 GTE 2+2

La production de la Ferrari GTE 2+2 va durer de fin 1960 à fin 1963 et atteindre 950 exemplaires, un record de vente à cette époque pour Ferrari. Elle va fortement contribuer au renom de Ferrari dans le monde entier et permettre à la marque de séduire une nouvelle clientèle : riches industriels, acteurs de cinéma, vedettes du show-biz…

Ferrari 250 GTE 2+2 de 1961

La 250 GTE connaitra peu d’évolutions, la plus visible sera, pour 1963, le déplacement des anti-brouillards à l’extérieur de la calandre. Fin 1963, quelques modèles de la 2+2 seront équipés du moteur V12 de 4 litres ; extérieurement rien ne distingue la nouvelle voiture qui adopte le nom de 330 América. Ephémère, elle est le trait d’union avec la Ferrari 330 GT 2+2 présentée en janvier 1964.
La 250 GTE a donné naissance à une série de GT quatre places qui perdure encore aujourd’hui, 60 ans après.

La première Ferrari de route au catalogue Dinky Toys

Dinky Toys Réf. 515 - Ferrari 250 GT 2+2

Les Ferrari ne sont pas nombreuses chez Dinky Toys, à Liverpool comme à Bobigny.
C’est sous la forme d’une monoplace que Ferrari entre au catalogue de Dinky Toys, il s’agit de la F500 produite à partir de 1953 en Grande Bretagne et 1956 en France. En 1963, une autre F1 Ferrari voit le jour à Liverpool, il s’agit de la Ferrari 156. La troisième Ferrari sera produite en France, elle apparait également en 1963. Il s’agit de la 250 GTE 2+2, la première Ferrari de route réalisée par Dinky Toys.
Dinky Toys aurait pu depuis longtemps s’intéresser aux Ferrari GT ou de Sport, tant les résultats obtenus par Maranello étaient impressionnants. Est-ce la faute à une évolution trop rapide des modèles ? On peut le penser puisque Dinky Toys choisit de reproduire la première Ferrari à être restée 3 ans en fabrication avec 950 exemplaires.

Dinky Toys Réf. 515 - Ferrari 250 GT 2+2 Dinky Toys Réf. 515 - Ferrari 250 GT 2+2

Avec cette superbe GT, Dinky Toys réalise encore une fois un excellent modèle. Il est doté des perfectionnements habituels à cette époque : capot et coffre ouvrants, aménagements intérieurs en beige clair, reproduction du moteur, pare-chocs détaillés moulés avec le châssis (premier modèle Dinky assemblé ainsi) peints en argent, comme la calandre et les feux arrières, suspensions des roues actives, phares en plastique transparent (une première également).

Dinky Toys Réf. 515 - Ferrari 250 GT 2+2

La Ferrari 250 GTE est proposée en deux coloris, rouge vif et bleu clair métallisé. Avec la référence 515, elle est livrée dans une boite individuelle illustrée par Jean Massé qui représente la Ferrari en rouge sur une route longeant un lac à la montagne. La boite présente une bande bleue longitudinale « Super détail », l’intitulé de la voiture est Coupé Ferrari 250 GT.
Le modèle sera commercialisé de mai 1963 jusqu’en 1970, une durée de vie assez longue. Recherchée à la fois par les collectionneurs de Dinky Toys et ceux de Ferrari, cette GT maintient une cote soutenue. Il faut compter pour des modèles neufs, avec ou sans boite :
Ferrari 250 GT coupé 2+2 – Réf. 515 : NB 150€ – N 90€ (quelle que soit la couleur).

Dinky Toys Réf. 515 - Boite Ferrari 250 GT 2+2 Dinky Toys Réf. 515 - Ferrari 250 GT 2+2

Pour conclure, un mot sur les modèles concurrents contemporains de la Dinky Toys. Il faut citer celle de Solido qui présente elle aussi des parties ouvrantes, mais ici ce sont les portes alors que les capots sont fixes. Le plus de la Solido ce sont les roues à rayons, assez grossières mais plus réalistes. Par contre les lignes sont moins bien rendues, la 2+2 apparait à la fois trop courte et trop large. À côté il faut citer la Politoys en plastique.
Plus récemment, à partir des années 1990, de nombreuses reproductions de Ferrari GTE sont apparues. L’approche n’est plus celle du jouet mais celle du modèle réduit pour les collectionneurs adultes. Une des plus intéressantes est celle réalisée par Bang dont les dimensions sont très justes et les détails très réalistes.
On mesure le chemin parcouru en 30 ans, la philosophie à changé mais le résultat est-il si flagrant ? Cela vaudra une étude spécifique.

Dinky Toys Réf. 515 - Ferrari 250 GT 2+2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.